Epuisement professionnel [ Niveau Expert ]

epuisement professionnel [ Niveau Expert ]

Expert > epuisement professionnel

  • il s\ agit d\ une étude qualitative menée sur des entretiens en groupe de médecins exerçant dans le Bas-Rhin, qui s\ intéresse aux relations entre le Burn out et les capacités d'adaptation et d'improvisation du praticien généraliste en analysant les processus créatifs qui en découlent ainsi que les facteurs qui influencent notre créativité afin de mieux comprendre l'impact sur la pratique médicale quotidienne. En France, 50 % des médecins généralistes sont touchés par le syndrome d\ épuisement au travail. Le médecin détient un savoir-faire mais celui-ci ne peut couvrir l'ensemble des situations cliniques rencontrées dans une vie. Ce savoir-faire peut être complété, outre une formation médicale continue, par notre capacité de créativité afin d'adapter au mieux une prise en charge. Les définitions de créativité retenue dans l\ étude sont « la capacité à imaginer différents solutions originales ou réaliser une production nouvelle et adaptée face à une situation problématique. C\ est cette disponibilité d\ esprit qui permettrait au médecin de sortir de son carcan habituel, d\ élargir son champ de vision, de sortir de l\ épuisement et donc d\ éviter le burn out, mais la créativité a aussi ses limites : contraintes matérielles, professionnelles, sociales ou médico-légales. Elle s\ expose à un risque d\ échec préjudiciable pour le médecin ou le patient. L'ensemble des médecins interrogés dans cette étude s'accorde à dire qu'il faut savoir s\ adapter à une situation avec les moyens à disposition, faire preuve de créativité ou au moins d'adaptabilité dans l'exercice quotidien de la médecine générale, pour se protéger du burn out, mais il faut savoir trouver un juste milieu entre pensée intuitive et analytique, respecter le patient et les normes juridiques. L'enseignement de cette adaptabilité/créativité apparaît indispensable et s'obtient essentiellement par l'expérience lors d'un apprentissage pratique.

  • Source : sudoc.fr

Évolution à 15 ans de la prévalence du syndrome d épuisement professionnel chez les médecins généralistes de la Loire

  • Objectif : Rechercher une évolution de la prévalence du syndrome d épuisement professionnel chez les médecins généraliste libéraux de la Loire 15 ans. Méthode : Un questionnaire a été adressé par courrier électronique à 299 médecins généralistes. Il était composé de 3 parties : une première partie concernait les caractéristiques démographiques tel que l âge, le sexe, la date d installation, le mode d exercice, le nombre d heure de travail hebdomadaire , une seconde partie était le Maslach Burnout Inventory en français , une troisième partie concernait le ressenti des médecins à propos de l évolutivité du burnout. Les réponses étaient recueillies anonymement et les résultats ont été comparés à ceux d une étude réalisée en 2003 dans la même zone. Résultats : quatre-vingt médecins ont répondu soit un taux de réponse de vingt sept pourcents. Les scores moyens pour les trois dimensions du syndrome d épuisement professionnel étaient pour l épuisement émotionnel de 21,72 ± 11,95, pour la dépersonnalisation de de 8,78 ± 6,85, pour l accomplissement professionnel de 38,18 ± 6,54. Un score élevé dans toutes les dimensions touchait 5 % des répondants. La comparaison des scores moyens de l échelle MBI entre 2003 et 2018 retrouvait pour le score d épuisement émotionnel un résultat ǀtǀ = 0,06 (IC à 95 % , [-1,96 , 1,96]) , pour le score moyen de dépersonnalisation un résultat ǀtǀ=0,48 (IC à 95 % , [-1,96 , 1,96]) , pour le score moyen d accomplissement professionnel ǀtǀ = 0,77 (IC à 95 % , [-1,96 , 1,96]). Conclusion : La prévalence du syndrome d épuisement professionnel n a pas varié chez les médecins généralistes en quinze ans et ce malgré les évolutions d exercice et la prévention.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Rapport d information déposé en application de l article 145 du règlement par la commission des affaires sociales en conclusion des travaux de la mission d information relative au syndrome d épuisement professionnel (ou burn out)

  • À l issue de ses travaux, la mission a constaté la difficulté d apporter des réponses définitives, tant que des études plus approfondies n auront pas permis de mieux qualifier la réalité et de quantifier la prévalence du syndrome d épuisement professionnel. Il s agit d un champ complexe, dont les dimensions sont multiples, à la fois médicales, juridiques, économiques et sociales, mais dont les effets bouleversent et impactent durablement la vie de dizaines de milliers, voire de centaines de milliers d individus en France.nnLe présent rapport présente ainsi les chiffres disponibles avec beaucoup de précaution, afin de tenter d évaluer l importance de ce phénomène, tout en rappelant qu établir la prévalence de l épuisement professionnel doit participer d une méthodologie très rigoureuse.

  • Source : .assemblee-nationale.fr

Étude des déterminants du syndrome d'épuisement professionnel chez les internes de médecine générale de la région PACA

  • Le syndrome d épuisement professionnel (SEP) est un syndrome tridimensionnel touchant les professions d aide, constitué d un épuisement émotionnel (EE) élevé, d une dépersonnalisation (DP) élevée et d un accomplissement personnel (AP) bas. Le SEP a peu été étudié chez les internes de médecine générale. Notre étude visait à étudier les déterminants du SEP chez les internes de médecine générale en région PACA.nÉtude épidémiologique, descriptive, bicentrique, menée dans les facultés de Nice et Marseille. Les internes ont été interrogés dans le cadre de la constitution d un panel « Jeunes Médecins Généralistes » afin d étudier leurs perspectives d installation. Un auto-questionnaire a été proposé pour recueillir les données sociodémographiques, le projet professionnel, le cursus, la formation et les traits de personnalité. Le SEP a été évalué par le MBI qui en est l outil de référence.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Épuisement professionnel chez les étudiants de médecine : enquête transversale auprès des internes de l'université de Poitiers

  • tnLe syndrome d'épuisement professionnel ou burnout correspond à l'épuisement d'un état mental et physique consécutif à l'exposition d'un stress prolongé dans le cadre du travail. Les prévalences sont élevées chez les internes avec des conséquences délétères importantes sur les plans personnel et professionnel. Objectif: Dans un premier temps, décrire le syndrome d'épuisement professionnel chez les étudiants de troisième cycle d'études médicales et comparer différentes caractéristiques sociodémographiques et facteurs de stress perçus au travail entre les sujets présentant un burnout et ceux ne le présentant pas de comparer les caractéristiques. Dans un second temps, avoir un aperçu de la connaissance des internes de la problématique, leurs difficultés et leur intérêt à la proposition d'un enseignement à l'université spécifique pour améliorer leur bien-être et diminuer l'épuisement professionnel, par une enquête exploratoire.

  • Source : sudoc.fr

Le syndrome d épuisement professionnel ou burnout - Mieux comprendre pour mieux agir - Guide d'aide à la prévention

  • Dans la continuité des travaux sur la prévention des risques psychosociaux, la Direction générale du ntravail (DGT) a souhaité engager un travail sur la question du burnout en y associant notamment nl Institut national de recherche et de sécurité (INRS), l Agence nationale pour l amélioration des nconditions de travail (Anact), des enseignants-chercheurs et experts de terrain (médecin du travail, ndocteur en psychologie du travail) accompagnant les entreprises sur le champ de la prévention en nsanté et sécurité au travail.nUn groupe de travail pluridisciplinaire s est vu ainsi confier la mission de clarifier ce que recouvre nle burnout dans l objectif de donner des recommandations à l employeur, aux directions des ressources humaines, aux organisations syndicales et aux autres acteurs de l entreprise, pour mieux nprévenir ce syndrome d épuisement professionnel

  • Source : travailler-mieux.gouv.fr

Épuisement professionnel : fiche conseil d'orientation et de prise en charge pour le médecin du travail

  • L'épuisement professionnel est devenu un sujet majeur de préoccupation en santé au travail. Bien que sa nosographie soit discutée, il existe aujourd'hui un faisceau cohérent de données et d'expériences cliniques permettant de définir un syndrome. Cette problématique est fréquente dans la pratique courante des services de santé au travail, mais le manque d'information et l'absence de recommandations peuvent mettre en difficulté pour sa prise en charge. Suite aux expériences acquises au sein d'une Consultation de pathologie professionnelle, en service de santé au travail et aux recherches bibliographiques, une fiche conseil d'orientation et de prise en charge de l'épuisement professionnel a été construite.nElle présente de manière lisible les différentes étapes à suivre pour organiser et améliorer la prise en charge et le devenir des personnes concernées.

  • Source : inrs.fr

t Les interventions non médicamenteuses dans la prise en charge du syndrome d épuisement professionnel en médecine générale : revue de la littérature

  • tnJustification. Le syndrome d épuisement professionnel est caractérisé par un épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et un sentiment de non accomplissement personnel au travail. Il n existe pas de recommandation concernant sa prise en charge en médecine générale. Les interventions non médicamenteuses (INM) sont définies comme des thérapeutiques nécessitant une participation active du sujet, en interaction ou non avec un professionnel spécialisé. L objectif de cette étude était de déterminer les interventions non médicamenteuses validées dans la prise en charge du syndrome d épuisement professionnel en médecine générale

  • Source : sudoc.fr

Etude des suggestions des internes en médecine de Midi-Pyrénées afin de lutter contre la souffrance psychologique et l'apparition de symptômes d'épuisement professionnel

  • Introduction : Le burnout ou syndrome d'épuisement professionnel a été initialement observé et décrit aux Etats-Unis, dans les années 70, chez les professions de santé. En France, il faudra attendre le début des années 2000 pour trouver les premiers travaux concernant les médecins libéraux et hospitaliers. Les études réalisées au sein de la population étudiante en médecine ont révélé entre 40 et 50% d'épuisement professionnel. Objectif : L'objectif principal de ce travail était de recueillir les solutions proposées par les internes en médecine de Midi-Pyrénées afin de prévenir ce syndrome

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

La compassion, un rempart à l'épuisement professionnel des infirmières en Suisse : Impact de la Mindfulness Based Stress Reduction

  • Contexte : Le burn-out touche aujourd hui en Suisse près d une infirmière sur deux, tandis que la population vieillit et que les besoins en matière de personnel soignant augmentent. Cette problématique influence négativement la qualité des soins et met également en difficulté l avenir de la profession infirmière. But : Cette revue de littérature a pour objectif de décrire le phénomène de l épuisement professionnel chez les infirmières suisses et de comparer différentes études analysant les effets de la méthode MBSR, également appelée pleine conscience, sur le stress des infirmières

  • Source : doc.rero.ch

Le syndrome d épuisement professionnel chez les sages-femmes des Côtes d Armor, du Finistère et du Morbihan. Étude quantitative, prospective, menée entre le 1er août 2016 et le 30 novembre 2016 auprès des sages-femmes des Côtes d Armor, du Morbihan et du Finistère

  • Objectif. Déterminer la prévalence du syndrome d épuisement professionnel chez les sages-femmes des Côtes d Armor, du Finistère et du Morbihan, qu elles exercent en établissement de santé, en cabinet libéral ou dans la fonction publique territoriale.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

t Bénéfices de la diversification de l'activité, et de l'hypnose médicale, sur l'épanouissement professionnel des médecins généralistes (satisfaction professionnelle, stress professionnel et syndrome d'épuisement professionnel)

  • Contexte : L'épanouissement professionnel des médecins est un enjeu majeur pour leur santé, la qualité des soins et la démographie médicale. Objectifs : Étudier le lien entre diversification d'activité et épanouissement professionnel des généralistes. Rechercher les déterminants de satisfaction professionnelle. Étudier les liens entre les indicateurs utilisés.

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

t Évaluation de la mise en place des facteurs protecteurs de l'épuisement professionnel chez les médecins généralistes installés depuis moins de 10 ans

  • Introduction : La médecine générale libérale comporte des avantages mais aussi de nombreux obstacles que tous ne sont pas prêts à surmonter. Dès lors, connaître ces difficultés doit permettre de favoriser une meilleure adaptation du praticien à son environnement. Objectif : Le but de ce travail est de faire un état des lieux du syndrome d'épuisement professionnel chez les jeunes médecins généralistes libéraux et d'établir quels sont les éléments de protection active mis en place

  • Source : sudoc.fr

Dépression, épuisement professionnel, mal-être : quelle réalité au sein de notre profession ?

  • Aujourd'hui, que ce soit dans la presse, sur les réseaux sociaux mais aussi, et surtout, dans l exercice quotidien, un certain malaise s'exprime au sein de la profession infirmière, une profession nombreuse (plusieurs centaines de milliers de membres) mais peu encline à s exprimer publiquement (pas de mouvements sociaux catégoriels, peu de relais politiques et médiatiques). Ces dernières années, des suicides chez des infirmiers ont été déplorés et, dans certains, cas le lien avec l'exercice professionnel a été avéré.

  • Source : ordre-infirmiers.fr

Repérage et prise en charge cliniques du syndrome d épuisement professionnel ou burnout

  • Les objectifs de cette fiche mémo sont de définir le syndrome d épuisement professionnel ou burnout, d améliorer son repérage et sa prise en charge, ainsi que l accompagnement des patients lors de leur retour au travail. Ces recommandations se limitent au volet clinique du thème : l action sur le milieu et l organisation du travail est exclue du champ de ces recommandations. Elle est néanmoins indispensable dans une démarche de prévention du burnout.

  • Source : has-sante.fr

Évaluation de la prévalence de l'épuisement professionnel chez les oncologues radiothérapeutes seniors et juniors en France

  • Plusieurs études ont montré que le personnel médical travaillant au contact de patients atteints de cancer est plus à risque de souffrir de stress émotionnel important. Ce stress a un impact négatif sur la santé des professionnels concernés et sur la prise en charge des patients. Cette étude a pour objectif d'évaluer l'épuisement professionnel des médecins onco-radiothérapeutes français, le degré de souffrance psychologique subjective et son association éventuelle aux modalités d exercice

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

t Syndrome d épuisement professionnel et qualité de vie des internes de médecine générale de l île de La Réunion

  • L objectif principal de notre travail est de déterminer la prévalence du syndrome d épuisement professionnel chez les internes de médecine générale de La Réunion en 2015, et d identifier les facteurs associés. L objectif secondaire est d évaluer la qualité de vie de cette population afin de déterminer s il existe une corrélation entre ce paramètre et la survenue du syndrome d épuisement professionnel

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Épuisement professionnel : fiche conseil d'orientation et de prise en charge pour le médecin du travail

  • Dans le cadre de la mise à jour du document unique d'évaluation des risques, une entreprise s'est interrogée sur les risques psychosociaux.nL'infirmière de santé au travail a été force de propositions sur la méthodologie à employer et l'outil à utiliser. La mise en oeuvre a impliqué tous les acteurs de l'entreprise et a permis à l'infirmière d'avoir une approche collective du travail en dehors de son cabinet de consultation.

  • Source : rst-sante-travail.fr

Approche biologique et psychométrique du syndrome d épuisement professionnel : étude cas-témoins comparant 54 auditeurs financiers en burnout versus 86 témoins

  • Introduction : l étude du syndrome de l'épuisement professionnel (SEP) est complexe. La littérature scientifique montre qu une approche biopsychométrique est intéressante. L objectif est d étudier les modifications des taux sanguins de variables biologiques chez des auditeurs financiers souffrant d un SEP

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

L épuisement professionnel par l ennui - Les Pieds sur terre

  • Arrivé à la quarantaine, Frédéric a vu son poste se vider progressivement de son contenu. Un sentiment d inutilité et de culpabilité s est mis à le ronger jusqu à l épuisement physique et moral. Comme près de 30% des salariés français, Marie, employée dans une chambre des métiers et de l artisanat, et Pierre, enseignant dans un centre de formation professionnelle, sous employés, souffrent aussi de ce syndrome.

  • Source : franceculture.fr