Epiglottite [ Publications ]

epiglottite [ Publications ]

Publications > epiglottite

  • L'épiglottite aiguë chez l'adulte est une urgence infectieuse et respiratoire pouvant mettre en jeu le pronostic vital par obstruction des voies aériennes supérieures. L'abord trachéal, lorsqu'il s'avère nécessaire est un geste à haut risque dans ce contexte, responsable d'une morbimortalité importante. L'efficacité du traitement médicamenteux anti-œdémateux pour limiter le recours à cet abord trachéal est rarement décrite. Nous rapportons ici le cas d'un patient de 50 ans pris en charge à son domicile par le Smur, présentant une épiglottite aiguë infectieuse grave et chez qui l'abord trachéal a très certainement pu être évité grâce à une association d'adrénaline en aérosol et de corticoïdes par voie intraveineuse. Ainsi, chez l'adulte et en l'absence de risque d'arrêt respiratoire imminent, ce traitement anti-œdémateux nous semble pouvoir être proposé pour tenter de surseoir à l'abord trachéal qui doit pouvoir être réalisé à tout instant en cas d'aggravation. Toutefois, cette observation isolée chez un adulte n'est pas transposable à l'enfant chez qui la tolérance à l'obstruction des voies aériennes supérieures est moindre.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Laryngite aiguë et épiglottite de l'enfant.

  • Les particularités anatomiques du larynx de l'enfant aident à mieux comprendre la fréquence des formes symptomatiques et des formes graves des laryngites aiguës, qui sont des urgences pédiatriques fréquentes. Deux formes anatomocliniques doivent être distinguées, les laryngites sous-glottiques et les épiglottites. Tout oppose ces deux entités : les premières sont essentiellement d'origine virale et sont en règle générale de gravité modérée, bien que des formes avec détresse respiratoire puissent être retrouvées. Les secondes sont bactériennes, surtout le fait d'Hæmophilus influenzas de type B, et peuvent rapidement mettre en jeu le pronostic vital du patient. La vaccination anti-Hæmophilus a certes fait baisser la fréquence des épiglottites mais elle n'a pas pour autant entraîné leur disparition. De plus, l'existence d'une vaccination ne doit pas faire éliminer le diagnostic d'épiglottite. Enfin, devant un tableau de dyspnée laryngée aiguë, le diagnostic de corps étranger doit être évoqué.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Épiglottite aiguë obstructive en réanimation : stratégie pour une intubation à haut risque

  • L’épiglottite aiguë est une infection des structures supraglottiques qui s’accompagne d’un risque vital potentiel par arrêt respiratoire obstructif brutal. Ce cas clinique rapporte la prise en charge extrahospitalière puis en réanimation d’un patient victime d’une détresse respiratoire imputable à une épiglottite aiguë obstructive et ayant justifié une réanimation cardiorespiratoire initiale. L’extubation accidentelle précoce du patient et l’aggravation de la dyspnée laryngée ont imposé une ré-intubation en urgence associant une intubation en ventilation spontanée guidée par nasofibroscopie sous couvert d’une préparation de ventilation transtrachéale percutanée. Ce cas clinique expose la stratégie de contrôle des voies aériennes utilisée avec succès pour ce patient.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Intérêt de l'utilisation du bronchoscope à tube souple en cas d'épiglottite chez l'enfant

  • L'épiglottite est une infection entraînant une détresse respiratoire chez l'enfant. Elle est caractérisée par le risque d'arrêt cardiaque brutal quand l'enfant est mis en décubitus dorsal et/ou quand on examine son arrière-gorge avec un abaisse-langue. Elle se caractérise aussi par la difficulté d'intubation, pourtant toujours nécessaire, par suite de cette hyperréactivité, ainsi que des remaniements anatomiques de l'épiglotte. Parce qu'il autorise un examen sans stimulation des structures laryngées et pharyngées, le fibroscope permet de faire le diagnostic d'épiglottite de façon non traumatique chez un enfant assis et en état vigile. De même, l'intubation est possible de façon fiable, rapide et atraumatique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Epiglottite aiguë de l'adulte. Une série de 41 cas.

  • L'épiglottite aiguë n'est pas une pathologie purement pédiatrique. Les auteurs présentent leur expérience de l'épiglottite aiguë de l'adulte, sur une série rétrospective de 41 patients (de 1986 à 1994). La principale plainte fonctionnelle était la dysphagie douloureuse. Le diagnostic était affirmé lors de l'examen du larynx. La prise en charge thérapeutique doit être impérativement réalisée en milieu hospitalier, en raison du risque de décompensation ventilatoire (l'attitude thérapeutique étant d'ailleurs adaptée à l'état ventilatoire du patient).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Épiglottite aiguë à Haemophilus influenzae b : conséquence grave du scepticisme vaccinal.

  • L’épiglottite aiguë, urgence respiratoire vitale des voies aériennes supérieures de l’enfant, a vu son incidence diminuer de manière spectaculaire suite à l’introduction du vaccin conjugué contre l’

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Epiglottite de l'adulte. Proposition d'une classification clinique et d'une stratégie thérapeutique.

  • Analyse rétrospective de 20 cas dépiglottite chez des adultes, pour évaluer si l'évolution de la maladie aurait été différente avec le protocole proposé par les auteurs.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Epiglottite aiguë chez un adulte.

  • Un cas chez un homme de 22 ans avec arrêt respiratoire dès l'admission. Evolution favorable après trachéotomie d'urgence.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Épiglottite aigüe à streptocoque β-hémolytique du groupe A.

  • L’épiglottite aigüe est devenue une entité exceptionnelle en pédiatrie. L’introduction de la vaccination conjuguée anti-

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov