Endometriose [ Niveau Expert ]

endometriose [ Niveau Expert ]

Expert > endometriose

  • Introduction : l\ endométriose est une pathologie qui affecte directement le quotidien des femmes. Évaluer les répercussions de la maladie et des traitements sur leur qualité de vie est primordial pour le choix de la stratégie thérapeutique. À l\ heure actuelle il n\ existe pas de consensus sur la stratégie à privilégier. L\ objectif principal de notre étude est de définir si la stratégie médicale en première intention est aussi efficace que la stratégie chirurgicale en terme de qualité de vie. Méthode : dans cette étude observationnelle monocentrique, 101 femmes atteintes d\ endométriose profonde ont été incluses : 52 ont reçu un traitement médical en première intention (M1) et 49 un traitement chirurgical (C1). Les patientes répondaient à un questionnaire regroupant l\ Endometriosis Health Profile-5 (EHP-5), le score de Knowles\u2013Eccersley\u2013Scott Symptom (KESS), le Female Sexual Function Index (FSFI) et la qualité de vie globale (EAN). Le critère de jugement principal était le résultat des scores de qualité de vie. L\ impact des atteintes digestives et l\ effet du temps sur l\ efficacité thérapeutique étaient évalués. Des facteurs pronostiques dans la réponse au traitement étaient recherchés. Résultats : les femmes du groupe C1 présentaient des scores de qualité de vie EHP-5, KESS et FSFI significativement meilleurs (p=0,032, p=0,035, p=0,049). Il n\ y avait pas de différence sur l\ EAN (p=0,4). En l\ absence d\ atteinte digestive, on ne retrouvait pas de différence significative sur les scores (EAN p=0,648, EHP-5 p=0,94, KESS p= 0,452, FSFI p=0,548). Les patientes avec atteinte digestive opérées en première intention avaient de meilleurs scores EHP-5 et KESS (p=0,02 et p=0,038). Il n\ y avait pas de différence sur le FSFI (p=0,113) et l\ EAN (p=0,342). Les patientes du groupe C1 traitées depuis plus de 36 mois présentaient une meilleure qualité de vie. Il n\ a pas été trouvé de corrélation entre l\ âge et la réponse aux soins. Les patientes primipares ou multipares avaient de meilleurs scores que les nullipares. Conclusion : nous n\ avons pas trouvé de différence en terme de qualité de vie entre les stratégies thérapeutiques pour les patientes souffrant d\ endométriose profonde non digestive. En revanche, les femmes avec atteinte digestive opérées en première intention avaient une meilleure qualité de vie. Des études comparatives randomisées sont nécessaires afin de déterminer la meilleure approche thérapeutique dans le traitement de l\ endométriose digestive.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Intérêt de l approche robotique pour une équipe non expérimentée en chirurgie de l endométriose profonde

  • INTRODUCTION : La prise en charge de l endométriose pelvienne profonde par voie miniu2010invasive est une chirurgie d apprentissage difficile. Cependant, les difficultés liées aux limitations techniques de la coelioscopie classique peuvent être surmontées avec l utilisation de l assistance robotique, facilitant ainsi le démarrage des équipes non expérimentées. L objectif était d évaluer la sécurité et faisabilité de la prise en charge de l endométriose profonde par voie robotique dans la phase d apprentissage de notre équipe. MÉTHODES : Les 20 premières patientes traitées par voie robotique pour de l endométriose pelvienne profonde sur une période de 2 ans ont été inclues. Les caractéristiques des patientes et les données chirurgicales (gestes effectués, temps opératoires) ont été recueillies de manière prospective. Les issues chirurgicales à court et moyen terme ont été analysées. RÉSULTATS Vingt patientes ont été inclues. Concernant les caractéristiques des patientes, l âge moyen était de 31.9 années (25 - 44) et l index de masse corporel moyen de 23 kg/m2 (16 - 35). Douze patientes étaient nullipares (60%). Seul un endométriome a été inclus. Dix patientes avaient une localisation unique située au niveau de la cloison recto vaginale ou du ligament utéro sacré (50%) et 9 patientes possédaient des lésions d endométriose profonde avec une atteinte digestive ou urologique (45%). Dans la moitié des cas, 2 spécialités chirurgicales étaient représentées et dans 3 cas complexes, on a pu retrouver les 3 spécialités chirurgicales. La durée opératoire moyenne était de 183.9 minutes (85 - 398) etaucune différence en terme de durée n a été observée entre les 5 premiers cas et les 5 derniers. En terme de complication per ou post opératoire, une laparoconversion a été rapportée. Seules deux complications post opératoires immédiates ou à distance sont survenues : une dilatation urétérale et une sténose urétérale persistante. Unerécidive d endométriome a également été observée. CONCLUSION : Pour une équipe non expérimentée dans la prise en charge de l endométriose pelvienne profonde, aucun effet u2015courbe d apprentissageu2016 n a été observé avec l utilisation de l assistance robotique, tant sur le succès des procédures chirurgicales que la sécurité ou la durée opératoire. La voie robotique pourrait donc faciliter l apprentissage de cette chirurgie et aider à diffuser une approche chirurgicale mini-invasive sur le territoire français.

  • Source : sudoc.fr

Compétences des médecins généralistes en endométriose: évaluation de l'apport d'une fiche d'aide diagnostique et thérapeutique

  • L'endométriose est une pathologie fréquente chez les femmes en âge de procréer. Elle se manifeste principalement par des douleurs qui peuvent avoir une répercussion importante sur la qualité de vie des patientes. La littérature rapporte qu'il existe souvent un retard diagnostique de plusieurs années. L'optimisation du diagnostic et du traitement de l'endométriose passe par la sensibilisation du médecin traitant à la démarche diagnostique et thérapeutique initiale. Nous avons rédigé une fiche d'aide à la prise en charge diagnostique et thérapeutique destinée aux médecins généralistes. Notre étude a consisté à évaluer son intérêt dans l'amélioration de leur pratique. Nous avons réalisé une étude analytique de type avant/après en soumettant à un groupe de médecins généralistes recrutés lors d'une journée de formation en gynécologie un questionnaire sur l'endométriose sous forme de 2 dossiers cliniques. Une fiche synthétique concordante avec les dernières recommandations de pratique leur a été ensuite diffusée en leur demandant de répondre à nouveau au même questionnaire. Nous avons alors calculé les moyennes des notes obtenues avant et après soumission de la fiche. Trente médecins généralistes ont répondu au questionnaire avant et après la diffusion de la fiche. La moyenne pour le total des deux dossiers est passée de 12 à 17,3/41. Ils ont significativement augmenté leur note de 5,3 points. Pour le premier cas qui portait sur une adolescente présentant des dysménorrhées et n'ayant pas de rapports sexuels, la différence des moyennes était de 1,2 (moyenne de 5,5 avant et 6,7/18 après). Pour le deuxième cas qui portait sur une jeune femme se plaignant de douleurs pelviennes gênantes, la différence des moyennes était de 3,6 (moyenne de 7 avant et 10,6/23 après). Pour les questions en lien avec la clinique, la différence était de 3,3 sur un total de 29 points alors qu'elle était de 0,9 sur un total de 5 points pour celles en lien avec les explorations paracliniques. La fiche évaluée semble améliorer la pratique des médecins généralistes et pourrait être un outil intéressant pour la formation médicale continue en endométriose. Il pourrait être pertinent d'évaluer cette fiche chez un groupe de médecins généralistes moins sensibilisés à la gynécologie

  • Source : sudoc.fr

Parcours diagnostic des patientes atteintes d'endométriose et la place des médecins généralistes dans leur diagnostic

  • Introduction : l'endométriose touche 10% des femmes en âge de procréer. Elle impacte sur la qualité de la vie des femmes et son diagnostic est tardif. Objectif : repérer le rôle des médecins généralistes dans le parcours diagnostic d'endométriose et trouver peut-être des pistes pour réduire le délai de diagnostic. Matériels et méthode : étude observationnelle descriptive, multicentrique dans 5 cabinets de gynécologie et dans un centre d'endométriose de Paris. Résultats : 52 questionnaires ont été ramassés pour le groupe centre et 60 pour le groupe cabinet. Dans 70% des cas les patientes présentaient des douleurs abdominales chroniques, dysménorrhées ou dyspareunies. L'âge moyen de début des plaintes est de 19 ans. Le délai moyen de diagnostic est de 8,5 ans dans cette étude. La prise en charge la plus prescrite est l'échographie pelvienne puis la mise sous pilule en continu accompagnée d'un antalgique. On compte 12% à 17% des médecins qui n'ont pas investigué devant ces plaintes et 6,25% des patientes qui n'ont pas consulté car elles ont banalisé leurs symptômes. Conclusion : le médecin généraliste est sollicité par les patientes pour leur suivi et leurs plaintes gynécologiques. Il a donc un rôle très important dans le parcours de diagnostic d'endométriose. Le délai de diagnostic est important malgré le nombre de consultations. Il est nécessaire de mettre en place des aides, des outils pour les médecins notamment généralistes pour détecter les symptômes plus rapidement. Les médecins et la société doivent eux continuer d'informer les femmes sur les symptômes nécessitant une consultation et l'importance du traitement par pilule.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

L'endométriose

  • Définition, Endométriose externe, Épidémiologie, Pourquoi l'adénomyose, Pourquoi l endométriose externe?, Endométriose: maladie auto-immune?, Clinique de l adénomyose, Examens complémentaires adénomyose, Endométriose externe intra péritonéale, Autre localisation, Endométriose externe: examens, Endométriose et stérilité, Pourquoi la stérilité?, Modifications anatomiques, Troubles de l ovulation, Modifications liquide péritonéal, Conséquences des modifications du liquide péritonéal, Le diagnostic, Traitement, Traitement médical, Traitement chirurgical, Indications thérapeutiques, L'abstention, Quand faut-il opérer?, Résultats de la la chirurgie des endométrioses sévères, Endométriomes ovariens, Traiter l'adénomyose, Faut-il traiter les lésions minimesnsans altération tubaire?, Résultats étude ENDO-CAN, Quand survient la grossesse après coeliochirurgie?, AMP: Insémination avec sperme conjoint et induction ovulation, Passage à la FIV, La FIV d emblée si, Pourquoi passer en FIV?, Faut-il faire un traitement aux analogues du GnRH avant FIV?, Chirurgie de l endométriome avant FIV?, FIV et endométriose (FIVNAT 2000), L endométriose a-t-elle un effet néfaste sur les résultats de la FIV?, Comparaison des résultats de la FIV, FIV CHU Tours 98-2000, Conclusion, Traitement de la femme qui souffre, Traitement de l adénomyose

  • Source : umvf.cerimes.fr

Mise au point sur la prise en charge chirurgicale de l'endométriose thoracique et diaphragmatique à partir d'une étude rétrospective multicentrique française

  • Introduction : L endométriose thoracique et diaphragmatique (ETD) est une pathologie rare et mal connue. En fonction du tableau clinique prédominant, son traitement peut faire intervenir des chirurgiens gynécologues, digestifs ou thoraciques. Les voies d abord chirurgical, thoracique ou abdominal, sont ainsi utilisées pour le traitement des lésions diaphragmatiques avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Aucun référentiel précis sur la stratégie thérapeutique à adopter afin de prendre en charge au mieux cette pathologie n est disponible. Matériel et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective multicentrique dans 8 services de 5 centres hospitaliers français. 50 patientes ont été incluses de janvier 2010 à novembre 2017 et contactées par téléphone. L objectif principal de notre étude était de décrire les modalités des traitements mis en œuvre (voie d abord et geste(s) réalisé(s))

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Le rôle de la génétique et de l'environnement dans le développement de l'endométriose

  • L'endométriose est généralement décrite comme une pathologie complexe, multifactorielle, associant une dérégulation du métabolisme des oestrogènes et des mécanismes immunologiques et inflammatoires. Récemment, de nombreux auteurs ont mis en cause la pollution environnementale et les toxines dans la formation et le développement des lésions d'endométriose. Ainsi, bien que les dioxines et les PCB aient été impliqués, à l'heure actuelle, il n'existe pas suffisamment de données pouvant confirmer leur rôle de façon certaine. L'endométriose a également été considérée comme une maladie génétique. L'approche génomique, a jusqu'à présent, montré des prédispositions familiales, mais la mise en évidence d'une composante génétique dans la pathogénèse d'une maladie multifactorielle se heurte à de nombreuses limites telles que la taille des cohortes de patientes nécessaires, les différences ethniques et la participation des facteurs environnementaux.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

La consultation d'annonce dédiée à l'endométriose: enquête nationale française sur un échantillon de 1749 femmes atteintes d'endométriose

  • Objectif : Evaluer si les femmes atteintes d'endométriose bénéficient d'une consultation d'annonce dédiée. Méthodes : Etude descriptive transversale quantitative par questionnaire anonyme informatisé adressé aux femmes françaises majeures atteintes d'endométriose. Résultats : Sur les 1749 réponses analysables, 47,2% des femmes avaient bénéficié d'une consultation d'annonce dédiée à l'endométriose. La consultation d'annonce était réalisée à 52,6% par un médecin gynécologue et à 26,2% par un chirurgien. Les conditions de la consultation d'annonce étaient conformes aux recommandations de la HAS, mais pas le contenu : les informations étaient limitées à la fertilité et aux traitements médicamenteux et/ou chirurgicaux. Les médecins spécialisés en endométriose réalisaient une consultation d'annonce significativement plus informative (p

  • Source : sudoc.fr

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la prise en charge de la douleur chez les femmes atteintes d'endométriose

  • Quelle est la question ?nL'endométriose est une affection gynécologique qui affecte fréquemment les femmes en âge de procréer. Elle peut provoquer des symptômes douloureux, notamment des règles douloureuses, des douleurs pendant ou après des rapports sexuels, des douleurs abdominales ou pelviennes et une infertilité. Cette affection peut considérablement affecter la qualité de vie des femmes, notamment dans leurs activités professionnelles, leurs activités de la vie quotidienne, leurs relations sexuelles ou non, ou encore leur fertilité. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les plus couramment utilisés comme traitement de première ligne pour les femmes souffrant d'endométriose car ils présentent peu d'effets secondaires, et de nombreux choix sont disponibles en vente libre.

  • Source : cochrane.org

Contribution de l'imagerie au diagnostic de l'endométriose pelvienne

  • L'endométriose est une affection fréquente, touchant 10 % des femmes en période d'activité génitale. Elle est définie par la présence de tissu endométrial ectopique en dehors de la cavité utérine, localisé au péritoine pelvien, aux ovaires, à l'espace sous-péritonéal ou plus rarement au système digestif et urinaire. Le bilan précis des localisations endométriosiques repose sur le bilan d'imagerie. Même si l'échographie endovaginale reste l'examen de première intention, l'imagerie par résonance magnétique est aujourd'hui l'examen de référence. Elle permet le diagnostic d'un maximum de localisations, à l'exception des localisations péritonéales superficielles, visibles uniquement par coelioscopie, et des localisations tubaires pour lesquelles le diagnostic repose sur l'hystérosalpingographie. Le diagnostic des localisations digestives peut dans certains cas être aidé par l'échographie, même si l'échographie vaginale semble aussi performante pour cette localisation.

  • Source : jle.com

Place de l'endométriose dans le diagnostic différentiel des douleurs pelviennes chroniques

  • Dans le cadre des douleurs pelviennes chroniques, l'endométriose est importante par sa fréquence et ses conséquences dans la vie d'une femme. C'est une affection qui touche de 3 à 10% des femmes en âge de procréer. Les manifestations cliniques sont des douleurs pelviennes chroniques, les dysménorrhées, les dyspareunies, les symptômes urinaires et digestifs, ainsi que l'infertilité. La symptomatologie est variée, l'examen clinique difficile à interpréter sans expérience. Ceci explique probablement les retards de diagnostic. Lenteur, multiplication des consultations, chirurgies complexes engendrent non seulement des souffrances physiques mais aussi psychologiques, avec des retentissements importants. C'est pourquoi il est important de reconnaître le plus rapidement possible l'endométriose dans le diagnostic différentiel des algies pelviennes chez la femme.

  • Source : revmed.ch

Quand le sexe fait mal au coupleu2009: le cas particulier de l endométriose

  • La santé sexuelle est un aspect essentiel de la qualité de vie et est influencée par des conditions et des interventions médicales, en particulier lorsque des pathologies gynécologiques sont en question. La dyspareunie est un symptôme fréquent d endométriose, une cause de détresse personnelle et un motif important de consultation. L endométriose affecte négativement différents domaines de la fonction sexuelle et les variables biopsycho-sociales spécifiques (douleur chronique, récurrence, infertilité) peuvent aggraver la fonction sexuelle et la relation dans le couple. Les conséquences du traitement de l endométriose sur la fonction sexuelle globale n ont pas été évaluées de manière précise dans la littérature, qui affirme à tort que la diminution de la dyspareunie correspond toujours à l amélioration de la santé sexuelle.

  • Source : revmed.ch

Prise en charge des endométriomes et de l endométriose recto-vaginale et vésicale

  • L endométriose est une maladie bénigne, chronique, fréquente qui peut se manifester par des douleurs et/ou une infertilité. Les lésions d endométriose se situent classiquement au niveau du péritoine pelvien, des ovaires (endométriome), de la cloison recto-vaginale et de la vessie. La prise en charge des endométriomes a évolué au cours de ces dernières années et doit se faire au cas par cas. En effet, la kystectomie d un endométriome peut permettre de diminuer les douleurs et le risque de récidive mais elle est également associée à un risque de diminution de la réserve ovarienne. La prise en charge d un nodule d endométriose de la cloison recto-vaginale ou d endométriose vésicale doit se faire de manière multidisciplinaire. La chirurgie d exérèse qui doit être aussi complète que possible peut être complexe.

  • Source : revmed.ch

L'endométriose de l'adolescente - MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 15, Numéro 3, 228-33, Juillet-Août-Septembre 2013, Mini-revue

  • L'endométriose est une pathologie chronique généralement diagnostiquée à l'âge adulte, alors que les symptômes débutent à l'adolescence. L'anamnèse est une aide précieuse au diagnostic et devrait permettre de sélectionner les patientes qui pourront bénéficier d'un traitement médical ou chirurgical. Le critère essentiel est la description d'une dysménorrhée sévère justifiant la prescription d'une contraception orale très tôt après la ménarche. Le diagnostic précoce est un enjeu majeur dans l'évolution de l'affection dont les répercussions physiques, psycho-sociales et sexuelles sont majeures.

  • Source : jle.com

Traitement médical pré- et post-opératoire pour la chirurgie de l'endométriose

  • L'endométriose est une affection gynécologique courante qui affecte environ 10 % des femmes en âge de procréer (Ozkan 2008). Les symptômes courants sont la dysménorrhée, les douleurs pelviennes, l'infertilité ou une masse pelvienne. Le diagnostic par laparoscopie ou laparotomie permet l'identification du siège, de l'ampleur et de la sévérité de la maladie. L'intervention chirurgicale peut comprendre l'élimination (excision) ou la destruction (ablation) du tissu endométriosique, la division des adhésions et l'élimination des kystes endométriosiques. L'excision laparoscopique ou l'ablation de l'endométriose s'est avérée efficace dans la prise en charge de la douleur en cas d'endométriose légère à modérée. Un traitement médical pré- ou post-opératoire d'appoint peut prolonger l'intervalle sans symptômes.

  • Source : cochrane.org

Impacts de la chirurgie sur la sexualité des patientes souffrant d'endométriose pelvienne profonde sévère

  • Notre objectif principal est d évaluer l impact de la chirurgie sur la sexualité à 6 mois postopératoire,ngrâce à un questionnaire multidimensionnel, fiable et validé: le Brief Index ofnSexual Functionning for Women (BISF-W).nEst-ce-que la chirurgie améliore significativement la sexualité de nos patientes ?nLa sexualité est abordée sous toutes ces dimensions : le désir, l excitation, la fréquence desnrapports sexuels, la réceptivité, le plaisir et l orgasme, la satisfaction relationnelle, et lesnproblèmes médicaux ou de la vie quotidienne affectant la sexualité.nNous avons comparé leur sexualité pré-opératoire et à 6 mois post-opératoire, ainsi qu à unenpopulation de référence.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Exploration des déterminants du retard diagnostique de l'endométriose, à partir de l'expérience vécue des femmes

  • Contexte : l'endométriose est une maladie courante dans la population féminine, touchant 10 à 15% des femmes en âge de procréer. Malgré sa forte prévalence, le délai entre les premiers symptômes et le diagnostic reste actuellement de 7 à 10 ans. En tant que professionnels de santé, diagnostiquer plus précocement l'endométriose, représente donc un réel défi. Objectifs : l'objectif principal était de comprendre les déterminants du retard diagnostique de l'endométriose, en partant de l'expérience vécue des femmes. L'objectif secondaire était de tenter d'améliorer les pratiques des professionnels de premier recours.

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

Prise en charge de l'endométriose

  • L'endométriose, malgré les nombreuses études, reste peu claire quant à son étiopathogénie, son histoire naturelle et son traitement idéal. Elle atteint préférentiellement les jeunes femmes, peut être associée à des symptômes douloureux très invalidants et à une infertilité, avec problèmes psychologiques importants. L'endométriose, par les nombreuses consultations et soins qu'elle nécessite, prend une part croissante en matière de frais de santé. Le délai entre le début de la maladie et le diagnostic reste long. Il est important de poser le diagnostic le plus tôt possible afin de stopper la maladie pour maintenir ou rétablir une fertilité et une qualité de vie pour nos patientes. Une écoute et un examen clinique attentif avec un bilan adéquat permettront d'améliorer notre prise en charge.

  • Source : revmed.ch

t Les champs de représentations de l endométriose côté femmes et côté médecins généralistes en France en 2017

  • tnIntroduction : L endométriose, maladie chronique handicapante, affecte aujourd hui plus de 10% des femmes en âge de procréer. 63% des médecins généralistes sont embarrassés quand ils y sont confrontés. Le délai moyen diagnostic est estimé à plus de 10 ans. Le rôle d information et de sensibilisation du grand public est aujourd hui mené par les patientes. L endométriose est une problématique de santé publique. L objectif était d expliquer le décalage entre une maladie vue par les patientes et une réponse médicale qui se fait attendre, afin d améliorer la santé de la femme et son parcours de soins

  • Source : sudoc.fr

Impact de la chirurgie d endométriose sur les dyspareunies et la qualité de vie sexuelle : étude de cohorte prospective multicentrique sur 5 ans de suivi

  • Contexte : L endométriose est associée à une diminution de la qualité de vie et de la fonction sexuelle. Les dyspareunies liées à la pénétration profonde toucheraient plus de 50% des patientes endométriosiques au cours de leur vie. L objectif de cette étude était d évaluer, chez des patientes dyspareuniques opérées pour une endométriose, l impact au long cours de la chirurgie sur les dyspareunies et la qualité de vie sexuelle, jusqu à 5 ans après la chirurgie

  • Source : pepite.univ-lille2.fr