Encephalopathies metaboliques [ Publications ]

encephalopathies metaboliques [ Publications ]

Publications > encephalopathies metaboliques

  • Les encéphalopathies métaboliques (EMtb) sont des causes fréquentes de recours au système de soins, via les urgences, l’hospitalisation et même la réanimation. Elles pourraient représenter jusqu’à 10 à 20 % des causes de coma en réanimation et compromettre le pronostic vital, notamment chez le sujet âgé. L’EMtb correspond à une altération du fonctionnement cérébral due à un déficit en une substance indispensable au métabolisme normal ou à l’accumulation d’une substance toxique que celle-ci soit endogène ou exogène. Elle survient préférentiellement chez des patients présentant des comorbidités, complexifiant ainsi son diagnostic et sa prise en charge. Son diagnostic clinique repose sur la survenue subaiguë de troubles des fonctions supérieures et de mouvements anormaux, myoclonies principalement, en l’absence de signe de localisation neurologique. Indispensables pour éliminer les diagnostics différentiels, certains examens complémentaires sont parfois en mesure d’apporter des arguments positifs en faveur du diagnostic. C’est le cas pour certains dosages biologiques, et l’électroencéphalogramme. Une fois les mesures symptomatiques simples mises en œuvre à l’évocation du diagnostic, le traitement repose souvent sur le traitement de la cause. Seules certaines encéphalopathies métaboliques dont l’encéphalopathie hépatique bénéficient de prises en charge spécifiques. Nous décrirons successivement les principaux mécanismes physiopathologiques et les étiologies les plus fréquentes d’EMtb, les circonstances favorisantes, la présentation clinique, les diagnostics différentiels à éliminer, et les examens complémentaires utiles au diagnostic. Nous proposerons enfin une stratégie de prise en charge de l’EMtb.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov