Emphyseme sous-cutane [ Publications ]

emphyseme sous-cutane [ Publications ]

Publications > emphyseme sous-cutane

  • Nous présentons ici un patient de 74 ans qui, dans les suites d’une trachéotomie chirurgicale, a développé un emphysème sous-cutané cervico-facial, un pneumothorax bilatéral, et un pneumomédiastin. La trachéotomie était réalisée en urgence sous anesthésie générale sans difficulté. Quelques minutes après, le patient développait un emphysème sous-cutané, prédominant au niveau des yeux puis cervico-facial. La radiographie thoracique et la fibroscopie étaient normales. À h3, le patient présentait des signes d’épuisement respiratoires nécessitant une sédation avec assistance respiratoire. Une deuxième radiographie thoracique était réalisée et montrait un pneumothorax droit qui était drainé. À j2, le scanner de contrôle mettait en évidence la disparition du pneumothorax droit. En revanche, on notait l’apparition d’un pneumothorax gauche et d’un pneumomédiastin. Un drainage thoracique du pneumothorax gauche était alors réalisé. L’endoscopie bronchique retrouvait une muqueuse trachéale infiltrée sans orifice de rupture trachéale visualisée. Le prélèvement trachéal protégé trouvait un

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané massif, pneumomédiastin, pneumopéricarde, pneumorachis et pneumorétropéritoine révélant une inhalation méconnue d’un corps étranger

  • L’emphysème sous-cutané traduit la fuite d’air, souvent depuis le médiastin, vers les tissus sous-cutanés entraînant leur distension et leur infiltration progressives. Un retard diagnostique et thérapeutique expose à l’extension massive de l’épanchement aérien et au risque de compression des structures cervicales et médiastinales. Le mécanisme initial est une brèche dans l’arbre trachéo-bronchique avec diffusion de l’air dans l’espace interstitiel et le long des espaces péri-vasculaires vers le médiastin, puis propagation et dissection dans les tissus sous-cutanés. Le corps étranger trachéo-bronchique en est une cause très rare, souvent avec des emphysèmes localisés. L’association à une combinaison d’emphysème épidural, pneumopéricarde ou pneumorétropéritoine est exceptionnelle. Nous rapportons un cas associant un emphysème sous-cutané massif, un pneumomédiastin, un pneumopéricarde, un pneumorachis et un pneumorétropéritoine chez un enfant de 3 ans et demi compliquant l’inhalation méconnue d’un corps étranger. L’extraction du corps étranger a permis une régression progressive de la symptomatologie et la disparition de ces divers emphysèmes.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Complication inhabituelle de la ventilation non invasive : la pneumatose œsogastrique associée à un emphysème sous-cutané

  • La ventilation non invasive (VNI) est une technique d’assistance ventilatoire permettant d’éviter l’intubation endotrachéale et ses complications potentielles, néanmoins elle comporte quelques complications qui sont généralement sans gravité à type d’érythème et/ou d’ulcérations cutanées, sécheresse buccale et nasale, irritation conjonctivale et rarement des lésions de barotraumatisme, de volotraumatisme ou d’insufflation gastrique avec nausées et vomissements. Nous rapportons le cas d’un patient qui a présenté une complication inhabituelle de la VNI : la pneumatose sous-muqueuse œsogastrique associée à un emphysème sous-cutané survenant à j2 d’une hépatectomie réglée compliquée d’un syndrome d’inhalation pulmonaire postopératoire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané cervico-facial et médiastinal au cours d'une avulsion dentaire: à propos d'un cas.

  • Les emphysèmes sous-cutanés sont des complications rares, mais bien connues survenant lors des soins dentaires. Dans la majorité des cas ils passent inaperçus et se résorbent spontanément , dans quelques cas l'emphysème sous-cutané va nécessiter une prise en charge adaptée en milieu chirurgical afin de prévenir d'éventuelles complications. Nous rapportons un cas d'emphysème sous-cutané cervico-facial et médiastinal survenu au cours d'une avulsion dentaire, ainsi qu'une revue de la littérature afin de rappeler les points essentiels de la prise en charge de ce type de complication.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané et pneumo-médiastin suite au fraisage dentaire.

  • L'apparition d'un emphysème sous-cutané et d'un pneumo-médiastin à la suite de soins dentaires est une complication rare. Nous rapportons une observation secondaire à un fraisage dentaire avec une turbine à haute vitesse avec diffusion d'air comprimé. Notre cas décrit le tableau clinique classique d'un brusque emphysème sous-cutané à point de départ facial, puis extensif en régions cervicale et thoracique accompagné d'une douleur vive et de dyspnée. Devant ce tableau de grande urgence un traitement médical rapide a permis d'éviter un geste de décompression chirurgicale urgente.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané cervical: complication d'une constipation. Revue de la littérature.

  • L'observation rapportée concerne une femme de 68 ans, constipée chronique, hospitalisée en urgence pour détresse respiratoire et emphysème sous-cutané cervical. L'exploration endoscopique des voies aéro-digestives sus-diaphragmatiques était normale. L'aggravation d'un syndrome abdominal a conduit à un laparotomie qui a permis de découvrir une fissuration du rectum sous-péritonéal. L'explication de cette complication révélatrice est fournie par la topographie des espaces de diffusion cervico-thoraco-abdominaux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Pneumomédiastin et emphysème sous-cutané du post-partum : une nouvelle observation

  • Nous rapportons le cas d’une patiente de 21 ans, primipare, ayant présenté en post-partum une gêne respiratoire avec bouffissure du visage et du cou après un accouchement à domicile. L’examen physique a retrouvé un emphysème sous-cutané du cou et de la face. L’imagerie a objectivé un pneumomédiastin et un hydropneumothorax. L’évolution clinique a été favorable avec disparition de la symptomatologie en 72 heures.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané, pneumomédiastin, pneumopéritoine et rétropneumopéritoine dans les suites d'une coloscopie avec mucosectomie.

  • L'association d'une perforation colique intra-péritonéale et rétropéritonéale est une complication très rare de la coloscopie. Nous rapportons ici le cas d'une complication de mucosectomie colique droite révélée par un emphysème sous-cutané associé à un pneumomédiastin, un pneumopéritoine et un rétropneumopéritoine.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Emphysème sous-cutané et troubles de la personnalité

  • Nous décrivons un cas complexe associant une pneumoparotide bilatérale créée volontairement avec un emphysème cervical et facial sous-cutané et un pneumomédiastin limité. La patiente, au terrain psychologique altéré (personnalité borderline), feignait également des crises d'asthme. Le tableau clinique était celui d'un syndrome de Münchhausen, avec hospitalisations multiples, auto-mutilations et fabrication d'une symptomatologie somatique. Le diagnostic et le traitement sont discutés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov