Ejaculation [ Niveau Expert ]

ejaculation [ Niveau Expert ]

Expert > ejaculation

  • Contexte : l'éjaculation prématurée (EP) concerne 5% des hommes au cours de leur vie sexuelle. Le médecin généraliste (MG) est le premier recours dans la prise en charge (PEC) de l\ éjaculation prématurée. Le but de notre étude est de décrire l\ actuelle PEC clinique de l\ éjaculation prématurée en soins primaires et d\ objectiver une évolution de la pratique au niveau thérapeutique suite à la sortie de la dapoxétine.

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

Ejaculation précoce : traitement médicamenteux ou approche sexologique ?

  • L'éjaculation précoce (EP) est un trouble sexuel qui touche 20 à 30% des hommes. Son étiologie est variée (psychologique, comportementale, neurobiologique et génétique). Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ont révolutionné son traitement. Leur efficacité à court terme est prouvée. Ils provoquent toutefois des effets secondaires et leur efficacité à long terme reste inconnue (guérissent-ils l'EP ou faut-il les prendre à vie ?). Une approche sexologique, non médicamenteuse, comme l'approche sexocorporelle garde toute sa place dans la prise en charge de l'EP, quand bien même les preuves scientifiques de son efficacité à court, moyen et long termes font défaut...

  • Source : revmed.ch

Enquête sur la prise en charge de l éjaculation prématurée en soins primaires : évolutions de la prise en charge diagnostic et thérapeutique en médecine générale depuis l autorisation de mise sur le marché de la dapoxétine

  • Contexte : l'éjaculation prématurée (EP) concerne 5% des hommes au cours de leur vie sexuelle. Le médecin généraliste (MG) est le premier recours dans la prise en charge (PEC) de l éjaculation prématurée. Le but de notre étude est de décrire l actuelle PEC clinique de l éjaculation prématurée en soins primaires et d objectiver une évolution de la pratique au niveau thérapeutique suite à la sortie de la dapoxétine.

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

Enquête sur la prise en charge de l éjaculation prématurée en soins primaires : évolutions de son abord en médecine générale depuis l autorisation de mise sur le marché de la dapoxétine

  • Contexte : l'éjaculation prématurée (EP) concerne 5% des hommes au cours de leur vie sexuelle. Le médecin généraliste (MG) est reconnu comme l interlocuteur privilégié par les patients et ces derniers souhaitent qu il introduise le sujet. Le but de notre étude est de montrer une augmentation de l abord de l EP en consultation de médecine générale suite à la commercialisation de la dapoxétine et d en étudier les mécanismes

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

Ejaculation précoce

  • L'éjaculation précoce est le trouble sexuel le plus fréquemment observé. Ce phénomène est sous contrôle neurologique périphérique et central. Il fait appel au système sérotoninergique et dopaminergique. Un débat existe toujours quant à la définition précise de ce problème. Son diagnostic repose sur l'histoire clinique du patient, l'utilisation de questionnaires et la mesure du délai d'éjaculation après pénétration vaginale, à l'aide d'un chronomètre. Le traitement se base sur l'administration de médicaments associés ou non à un soutien psychologique. Une meilleure connaissance des mécanismes physiopathologiques de l'éjaculation précoce permettra une prise en charge plus adaptée de ce désordre sexuel

  • Source : amub.be

t Evaluation de stratégies d abord de l éjaculation prématurée en médecine générale : étude multicentrique, prospective et interventionnelle : projet GET UP : présentation du centre Languedoc-Rousillon

  • Objectifs : Evaluer l efficacité des six stratégies pour dépister les patients souffrant d éjaculation prématurée, en comparaison avec des soins usuels, et en comparer l incidence dans chacun des deux groupes. Evaluer la modification d un score de qualité de vie un mois entre le moment de l inclusion puis un mois après.

  • Source : sudoc.fr

t Conséquences des traitements chirurgicaux de l hypertrophie bénigne de prostate sur l éjaculation : une étude prospective du CTMH

  • Objectif : Les troubles de l éjaculation sont la principale conséquence de la chirurgie de l hypertrophie bénigne de prostate (HBP). L objectif principal de cette étude était de déterminer les paramètres influençant la variation de volume de l éjaculation après chirurgie de l HBP

  • Source : sudoc.fr

Éjaculation précoce : approche psychosomatique et prise en charge

  • L éjaculation précoce est une dysfonction sexuelle très fréquente, caractérisée par la perte de contrôle de l éjaculation, qui entraîne une anxiété de performance et, par conséquent, une altération de la qualité de vie des patients et de leur partenaire. Son étiopathogénie est multifactorielle et sujette à controverse. L approche thérapeutique reste difficile malgré les divers traitements possibles.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Interventions psychosociales dans l'éjaculation précoce

  • Évaluer l'efficacité des interventions psychosociales contre l'EP. Examiner toute différence d'efficacité entre les différents types de traitements psychosociaux contre l'EP. Comparer les interventions psychosociales consistant en un traitement pharmacologique et en un traitement pharmacologique associé à un traitement psychosocial contre l'EP.

  • Source : cochrane.org

L'éjaculation prématurée - Prise en charge

  • Un précédent article nous a exposé la définition et les causes de l'éjaculation prématurée. Que proposer au patient qui présente cette plainte particulière? Comment l'orienter entre traitements sexologiques et traitements pharmacologiques? C'est ce que le présent article se propose de développer.

  • Source : ssmg.be

Ejaculation précoce: quelles conséquences chez les femmes?

  • Les hommes disent généralement souffrir de cette situation. Qu en est-il de leurs partenaires? Une étude internationale originale, dirigée par une spécialiste suisse, a cherché à y répondre.

  • Source : planetesante.ch

L'éjaculation prématurée - Définition et étiologie

  • A partir de quand peut-on parler d'éjaculation prématurée ? Quelle en est la définition exacte ? En existe-t-il des causes identifiables ou des facteurs favorisants ? C'est à ces questions que le présent article propose d'apporter des réponses.

  • Source : ssmg.be

Éjaculation précoce : pas de dapoxétine (Priligy)

  • L'efficacité limitée de la dapoxétine dans l'éjaculation précoce n'est pas suffisante pour justifier ses effets indésirables...

  • Source : prescrire.org