Cystadenome sereux [ Publications ]

cystadenome sereux [ Publications ]

Publications > cystadenome sereux

  • Les cystadénomes séreux du pancréas sont des tumeurs peu évolutives et souvent asymptomatiques car rarement compressives. Les cystadénomes séreux morphologiquement typiques et asymptomatiques peuvent être simplement surveillés. Nous rapportons trois cas de cystadénomes séreux atypiques car responsables d'une compression canalaire bilio-pancréatique ou vasculaire splénique. Nous analysons dans la littérature la fréquence respective de ces diverses compressions par les différentes tumeurs kystiques du pancréas. La rareté des compressions canalaires pancréatiques et vasculaires par d'authentiques cystadénomes séreux bénins doit faire redouter une tumeur potentiellement maligne et indiquer l'exérèse de ces lésions. La compression biliaire par un cystadénome séreux est en revanche plus fréquente et ne semble pas constituer un argument fiable en faveur du diagnostic des autres tumeurs kystiques pancréatiques potentiellement malignes. Elle autorise en cas de lésion morphologiquement typique une simple dérivation biliaire sous réserve d'une confirmation histologique du diagnostic de cystadénome séreux par biopsie chirurgicale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome séreux bénin du pancréas. D.P.C. et résection segmentaire de la veine porte.

  • La résection de nécessité de l'axe veineux mésentérico-porte dans les cancers du pancréas est jugée sans intérêt carcinologique, mais cette exérèse élargie n'augmente pas de façon significative la mortalité opératoire. Les auteurs l'ont réalisé pour une volumineuse tumeur bénigne qui englobait la veine porte, permettant ainsi de procéder à l'éradication complète de la tumeur, tout en réglant facilement des problèmes d'hémostase per-opératoire. Le rétablissement de la continuité veineuse s'est faite par suture directe, sans interposition veineuse ou prothétique. Les suites opératoires ont été simples et la malade, revue trois ans plus tard, est asymptomatique. Les commentaires sont essentiellement d'ordre technique et mettent l'accent sur l'intérêt de cette intervention dans certains cas de pathologie non cancéreuse du pancréas.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le cystadénome séreux macrokystique uniloculaire du pancréas: une variante morphologique à connaître.

  • Le cystadénome séreux est une tumeur kystique bénigne du pancréas, de diagnostic radiologique facile dans sa forme typique microkystique. À l'opposé, dans sa variété macrokystique, qui est rare, il pose un problème de diagnostic différentiel avec les autres lésions macrokystiques du pancréas, notamment les pseudokystes et les cystadénomes mucineux. Nous rapportons le cas d'une jeune femme ayant un cystadénome séreux macrokystique et uniloculaire du pancréas diagnostiqué lors de l'examen histologique de la pièce opératoire, l'échographie et le scanner n'ayant pas permis de faire le diagnostic. Cette observation illustre une présentation clinique inhabituelle de cette tumeur kystique et souligne les difficultés du diagnostic préopératoire de cette entité, souvent identifiée lors de l'étude histologique de la pièce de résection pancréatique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Apport de l'echoendoscopie dans le diagnostic differentiel entre un kyste hydatique multivesiculaire et un cystadenome sereux du pancreas. A propos d'un cas.

  • Bien que la localisation pancréatique de l'hydatidose est exceptionnelle, elle doit être évoquée devant une lésion kystique du pancréas particulièrement en pays d'endémie hydatique. Nous rapportons une première description d'un kyste hydatique du pancréas multivésiculaire exploré par échoendoscopie. Cet examen bien que très performant dans l'exploration des tumeurs kystiques du pancréas, n'a pas permis de dégager des critères sémiologiques permettant de distinguer le kyste hydatique du cystadénome séreux. La ponction transduodénale per échoendoscopique pourrait améliorer la performance diagnostique de cet examen dans les kystes hydatiques de siège céphalique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome séreux microkystique du pancréas.

  • Prérequis: Les tumeurs kystiques séreuses du pancréas sont soit bénignes (cystadénome séreux) soit malignes (cystadénocarcinome séreux). En se basant sur l'aspect macroscopique, les cystadénomes séreux sont subdivisés en microkystiques et en oligokystiques ou macrokystiques. But: Report d'une nouvelle observation d'un cystadénome séreux microkystique en insistant sur les difficultés rencontrées pour poser ce diagnostic malgré que son diagnostic radiologique paraisse plus facile que pour les autres variantes. Observation: Nous rapportons le cas d'une femme âgée de 84 ans présentant un cystadénome séreux microkystique du pancréas confirmé à l'examen histologique après une échographie et un scanner non concluants. Conclusion: Ce travail décrit cette rare entité et montre que son diagnostic est toujours basé sur l'examen anatomopathologique de la tumeur après sa résection chirurgicale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome séreux macrokystique du pancréas, à propos d’un cas.

  • Les cystadénomes séreux (CS) du pancréas sont des tumeurs kystiques rares. La forme microkystique du CS est la plus fréquente et de diagnostic radiologique facile. Par contre la forme macrokystique du CS peut être confondue avec les autres lésions macrokystiques du pancréas à potentiel malin. Nous rapportons l’observation d’une jeune patiente de 17 ans admise à l’Hôpital national de Niamey (Niger) dans un tableau de douleurs abdominales, ayant un cystadénome séreux macrokystique uniloculaire du pancréas, diagnostiqué après l’examen histologique de la pièce opératoire. Les examens paracliniques réalisés, notamment l’échographie, le scanner, l’IRM, l’échoendoscopie ne sont pas concluants. La difficulté de la prise en charge réside dans le diagnostic préopératoire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome séreux du pancréas associe à une hétérotopie pancréatique.

  • Les hétérotopies pancréatiques (HP) sont rares. Elles peuvent se voir à tout âge avec une légère prédominance masculine. ces lésions sont le plus souvent asymptomatiques, de découverte fortuite lors d'une endoscopie digestive haute ou basse ou lors de l'examen anatomopathologique d'un organe réséqué pour d'autres motifs, et peuvent être isolée ou associée à une pathologie digestive. Nous rapportons, à travers notre observation, l'association d'une HP à un cystadénome séreux du pancréas découverte lors de l'exploration des douleurs épigastriques isolées. A travers cette observation nous nous proposons d’étudier les particularités cliniques et histologiques de cette pathologie rare.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome séreux pancréatique multifocal et adénocarcinome ampullaire synchrone.

  • Les kystes pancréatiques sont fréquents, mais les tumeurs kystiques du pancréas ne représentent qu'une faible proportion des tumeurs. Nous rapportons un cas rare associant un cystadénome séreux pancréatique bifocal et un adénocarcinome ampullaire synchrone. Nous discutons le diagnostic différentiel avec le cystadénome mucineux, potentiellement malin et rappelons les aspects de ces lésions en histologie et imagerie médicale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cas d'un cystadénome séreux pancréatique compressif associé à un carcinome rénal.

  • Les tumeurs kystiques du pancréas représentent 10 à 15 % des lésions kystiques du pancréas, avec une prédominance de cystadénomes séreux. Les cystadénomes séreux sont asymptomatiques dans 1/3 des cas et très rarement compressifs. Le caractère compressif doit faire discuter la nature potentiellement maligne de cette tumeur. Nous rapportons l'observation d'un homme de 72 ans ayant un cystadénome séreux compressif associé à un carcinome rénal.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov