Cystadenome mucineux [ Publications ]

cystadenome mucineux [ Publications ]

Publications > cystadenome mucineux

  • L'existence de nodules muraux dans les tumeurs séreuses ou mucineuses de l'ovaire est exceptionnelle mais apparaît actuellement clairement établie. Ces nodules muraux peuvent se développer dans des tumeurs bénignes, borderline ou malignes, principalement de type mucineux. Ils peuvent être bénins, réactionnels ou malins, de type carcinomateux, sarcomateux ou mixte. Le pronostic de la tumeur ovarienne sous-jacente peut donc être profondément modifié par la découverte de tels nodules. Une vingtaine de nodules muraux de type carcinome anaplasique ont été décrits. Nous rapportons un cas supplémentaire de nodules muraux de type carcinome anaplasique retrouvés dans un cystadénome mucineux borderline ovarien bilatéral, développé chez une patiente présentant également un carcinome rénal à cellules claires. Nous rappelons, à cette occasion, la classification, les diagnostics différentiels et la signification pronostique de ces nodules.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénome mucineux rétropéritonéal primitif: un cas opéré par coelioscopie.

  • Les auteurs rapportent un cas de cystadénome mucineux rétropéritonéal primitif traité par cœliochirurgie. C'est une pathologie rae puisque seulement 22 cas ont été rapportés dans la littérature anglo-saxone. L'histogénèse de ces lésions est encore incertaine. Le diagnostic n'est jamais fait en pré-opératoire et les cystadénomes mucineux rétropéritonéaux primitifs sont le plus souvent pris pour des lymphangiomes kystiques du rétropéritoine. Leut traitement est exclusivement chirurgical. Il pourra être cœliochirurgical à condition de ne pas méconnaître une composante cystadénocarcinomateuse.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le cystadénome mucineux du rein

  • Les tumeurs mucineuses du rein sont extrêmement rares. Leur pathogénie demeure controversée. Nous rapportons l’observation d’une jeune femme de 31 ans qui consultait pour des lombalgies droites et hématurie. L’échographie et la tomodensitométrie objectivaient une tumeur kystique multiloculaire du rein droit. Une néphrectomie totale a été réalisée. L’examen anatomopathologique a conclu à un cystadénome mucineux du rein droit. Le cystadénome mucineux du rein dans sa présentation multiloculaire n’a pas été rapporté auparavant. Nous présentons dans ce travail les différentes hypothèses pathogéniques ainsi que les moyens de traitement de cette entité exceptionnelle.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov