Convulsivotherapie [ Niveau Expert ]

convulsivotherapie [ Niveau Expert ]

Expert > convulsivotherapie

  • INTRODUCTION : l\ Electroconvulsivothérapie (ECT) est un des traitements les plus efficaces pour la prise en charge d\ un état dépressif caractérisé (EDC), notamment en cas de résistance pharmacologique. Du fait de leurs propriétés pharmacologiques, les benzodiazépines (BZD) ont été suspectées de diminuer l\ efficacité de l\ ECT et de potentialiser ses effets indésirables mnésiques. OBJECTIF :évaluer l\ impact des BZD sur l\ effet clinique, la tolérance et sur les paramètres d\ une cure d\ ECT chez des patients traités pour un EDC. METHODE : 70 patients, présentant un EDC, et recevant une cure d\ ECT avec méthode de titration ont été divisés rétrospectivement en deux groupes, selon la coadministration ou non de BZD. Nous avons comparé dans les deux groupes les scores MADRS (Montgomery-Asberg Depression Rating Scale), et les paramètres des crises (seuil épileptogène et durée clinique/EEG des crises). Deux sous-groupes (43 patients au total) ont été comparés en évaluant leurs scores aux tests MOCA et MMSE. RESULTATS : le groupe non-BZD présentait un taux de rémission significativement plus faible que le groupe BZD (52% vs 81.2%, p=0.02). La diminution du score MADRS était moindre dans le groupe BZD que dans le groupe non BZD. Il n\ a pas été retrouvé de différence significative entre les 2 groupes concernant les paramètres des crises (seuils épileptogènes et durées des crises). Il n\ a été pas retrouvé de différence significative entre les 2 groupes concernant les scores finaux aux tests MOCA et MMSE. CONCLUSION : la coprescription de BZD est associée à une augmentation de l\ effet clinique des ECT dans le traitement de l\ EDC mais n\ est pas associée à une majoration des troubles cognitifs induits par ce traitement, en placement bitemporal des électrodes, et avec une méthode de titration individuelle du seuil épileptogène. Des études ultérieures sont nécessaires pour comprendre l\ interaction entre les BZD et l\ évolution clinique des patients.

  • Source : sudoc.fr

Troubles unipolaires et bipolaires de l'âgé : comparaison des aspects cliniques de deux groupes de patients traités par électroconvulsivothérapie pour dépression

  • La dépression est une affection fréquente chez les personnes de plus de 60 ans. Elle peut se rencontrer dans le cadre de troubles unipolaires ou bipolaires (alternance de dépression et d'hypomanie ou de manie). La dépression a un impact en terme de mortalité et de comorbidités associées (psychiatriques, neurocognitives et somatiques). Les stratégies thérapeutiques concernant les dépressions unipolaires et bipolaires diffèrent. Nous avons réalisé une étude comparant les aspects socio-démographiques, cliniques, cognitifs et les stratégies thérapeutiques de patients âgés de plus de 60 ans traités par ECT pour dépression, dans le but de pouvoir discerner des différences entre les sujets unipolaires et bipolaires et proposer des stratégies thérapeutiques adaptées.

  • Source : nantilus.univ-nantes.fr

Virages de l humeur lors d une cure d électroconvulsivothérapie, revue de la littérature, description de cas cliniques

  • L ÉlectroConvulsivoThérapie (ECT) est un traitement de choix en première ou deuxième intention dans les troubles de l humeur, en particulier les épisodes dépressifs majeurs d intensité sévère. Ceci est validé au niveau international et apparaît dans les différentes recommandations actuelles. Cependant, cette technique provoque des effets secondaires non négligeables au niveau cognitif et mnésique. Il existe de nombreuses études les décrivant ainsi que des recherches en cours pour les réduire. Un phénomène moins bien identifié mais pourtant décrit depuis le début de l utilisation de l ECT est le virage de l humeur lors d une cure, principalement dans le sens dépression u2013 manie

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

L'électroconvulsivothérapie en 2008

  • L'électroconvulsivothérapie (anciennement dénommée sismothérapie, électronarcose ou électrochoc) est une technique thérapeutique utilisée dans certaines affections psychiatriques. Elle consiste en la réalisation d'une crise convulsive généralisée induite par le passage d'un courant électrique transcrânien. S'il est vrai que cette méthode continue de stigmatiser l'imaginaire collectif en suscitant effroi et méfiance (modèle de barbarie thérapeutique pour certains, traitement obsolète pour d'autres), elle se révèle, au contraire, être un traitement souvent très efficace, dans certains cas irremplaçable, et dans l'ensemble très bien toléré. Ainsi, ces dernières années ont vu un regain d'intérêt pour l'ECT. Elle constitue, aujourd'hui, la plus ancienne des somathérapies psychiatriques toujours en vigueur.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Différents régimes de sédatifs administrés par voie intraveineuse ou d'hypnotiques pour l'électroconvulsivothérapie (ECT) chez les patients adultes souffrant de dépression

  • Objectifs : nnCette revue a évalué les effets de différents schémas thérapeutiques des sédatifs administrés par voie intraveineuse et des hypnotiques sur l'efficacité contre la dépression, sur la guérison et sur la durée des crises chez les adultes déprimés subissant une ECT

  • Source : cochrane.org

Électroconvulsivothérapie dans la schizophrénie

  • Contexte : L'électroconvulsivothérapie (ECT) consiste à induire une convulsion dans un but thérapeutique en administrant un choc par stimulus électrique de fréquence variable via des électrodes appliquées sur le cuir chevelu. Ses effets chez les sujets schizophrènes sont incertains. Objectifs : Déterminer si l'électroconvulsivothérapie (ECT) confère des effets bénéfiques cliniquement importants en termes d'amélioration globale, d'hospitalisation, de changement d'état mental, de comportement et de fonctionnement chez les sujets schizophrènes, et déterminer si des variations en termes d'administration de l'ECT influencent les résultats.

  • Source : cochrane.org

Les représentations sociales de l électroconvulsivotherapie : analyse historique, filmographique et médiatique du traitement

  • Le traitement par électroconvulsivothérapie demeure, malgré les publications en faveur de son efficacité, source de controverses. Une étude menée à Grenoble dans les archives des patients traités par cette technique une durée d attente conséquente avant l accès aux ECT pour les patients souffrant d une dépression résistante. Notre travail a recherché les sources d une défiance vis-à-vis du traitement, menant à une sous-utilisation.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr