Coeur pulmonaire [ Publications ]

coeur pulmonaire [ Publications ]

Publications > coeur pulmonaire

  • On diagnostique chez un homme de 61 ans, consultant pour dyspnée, un kyste hydatique du lobe gauche du foie, associé à un tableau d'insuffisance cardiaque droite. On prouve à l'échocardiographie-Doppler couplée au cathétérisme cardiaque qu'il s'agit d'une hypertension artérielle pulmonaire prècapillaire. La scintigraphie pulmonaire de perfusion aux microsphères d'albumine marquée au technétium met en évidence de multiples embolies pulmonaires et l'on conclut à un coeur pulmonaire chronique post-embolique. Devant l'absence de contexte de thrombophlébite et la détection à l'échographie d'une membrane hydatique endocave, flottant en regard du kyste du lobe gauche du foie, on porte le diagnostic de coeur pulmonaire chronique post-embolique, parasitaire par fistulisation d'un kyste hydatique du foie dans la veine cave inférieure. Seule une chimiothérapie est proposée au patient vu l'ensemencement des poumons par le matériel hydatique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Coeur pulmonaire chronique post-hydatique.

  • Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 28 ans admise pour hémoptysie et dyspnée. La radiographie du thorax a mis en évidence de multiples kystes hydatiques disséminés aux deux champs pulmonaires. La tomodensitométrie et l'échographie abdominale ont retrouvé un kyste hydatique du foie au contact de la veine cave inférieure, probablement responsable de la dissémination pulmonaire secondaire. L'évolution a été marquée par la multiplication des lésions, la rupture et l'infection de plusieurs kystes. Après 2 années d'évolution, une insuffisance respiratoire chronique avec coeur pulmonaire chronique (CPC) est apparue, l'état respiratoire s'est alors rapidement altéré avec plusieurs décompensations cardio-respiratoires. Le décès est survenu moins de 6 mois après l'apparition du CPC.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov