Chylothorax [ Niveau Expert ]

chylothorax [ Niveau Expert ]

Expert > chylothorax

  • Le chylothorax se caractérise par un épanchement pleural lactescent, qui résulte d\ une lésion du canal thoracique, provoquant une fuite de chyle dans l\ espace pleural. Son diagnostic repose principalement sur le dosage des triglycérides et/ou la mise en évidence de chylomicrons dans le liquide pleural. Les causes les plus fréquentes de chylothorax sont traumatiques, principalement dans les suites d\ une intervention chirurgicale. Parmi les causes non traumatiques, on retrouve fréquemment des tumeurs et notamment des lymphomes.Le traitement conservateur repose sur le drainage pleural avec une alimentation pauvre en graisse et une prise en charge étiologique adaptée. En cas d\ échec, il convient d\ envisager l\ occlusion du conduit lymphatique thoracique par un abord chirurgical ou par radiologie interventionnelle.

  • Source : revmed.ch

Un chylothorax récidivant dans un contexte de sclérose tubéreuse de Bourneville - cas clinique

  • La sclérose tubéreuse de Bourneville, décrite pour la première fois en 1862, est une affection héréditaire à transmission autosomale dominante ou sporadique. Elle se caractérise classiquement par la triade retard mental, épilepsie et adénomes sébacés cutanés. La forme pulmonaire de cette affection, présente dans moins de 1 % des cas, est due à l'obstruction par des fibres musculaires lisses immatures des structures bronchiques, vasculaires et lymphatiques. Celle-ci peut se compliquer par un chylothorax chez plus de la moitié des patients. Aucun consensus thérapeutique n'existe, à l'heure actuelle, dans le cadre d'un chylothorax récidivant. Néanmoins, plusieurs possibilités sont décrites dans la littérature.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Octréotide pour le traitement du chylothorax chez les nouveau-nés

  • Contexte : La prise en charge standard du chylothorax chez le nouveau-né peut être conservatrice ou chirurgicale. L'octréotide, un analogue de la somatostatine, est utilisé dans la prise en charge des patients atteints de chylothorax réfractaire ne répondant pas au traitement conservateur. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'octréotide dans le traitement du chylothorax chez les nouveau-nés.

  • Source : cochrane.org