Chondrosarcome mesenchymateux [ Publications ]

chondrosarcome mesenchymateux [ Publications ]

Publications > chondrosarcome mesenchymateux

  • Introduction. Le chondrosarcome mésenchymateux constitue une forme rare de chondrosarcome. La localisation mandibulaire n'a été que rarement décrite. Observation. Nous rapportons le cas d'un jeune patient de 23 ans, ayant consulté pour une volumineuse tumeur mandibulaire droite. Le bilan radiologique était fortement en faveur de la malignité. Le geste chirurgical a consisté en une hémimandibulectomie associée à une pelvectomie. L'étude histologique de la pièce opératoire a retrouvé des zones chondrosarcomateuses associées à des foyers de petites cellules rondes indifférenciées, permettant de poser le diagnostic de chondrosarcome mésenchymateux. Discussion. Le chondrosarcome mésenchymateux est une tumeur osseuse rare, qui atteint généralement le fémur, le bassin, les côtes et les os de la face. Cette tumeur se définit histologiquement par la présence de deux contingents cellulaires, l'un chondrosarcomateux bien différencié et l'autre fait de petites cellules rondes indifférenciées, avec une vascularisation riche, pouvant faire discuter le diagnostic différentiel d'hémangiopéricytome. Le traitement de ces tumeurs est chirurgical, et leur pronostic est très mauvais avec un risque élevé de récidives locales et de métastases.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le chondrosarcome mésenchymateux extra-squelettique. A propos d'une observation et revue de la littérature.

  • Les auteurs rapportent un nouveau cas de chondrosarcome mésenchymateux survenu chez une jeune femme de 25 ans qui présentait une tuméfaction antéro-interne du tiers moyen de la jambe gauche évoluant depuis deux ans. L'examen tomodensitométrique du membre inférieur gauche montrait une tumeur des parties molles limitée au muscle jumeau interne, mesurant 7,5 x 5 cm et centrée d'une plage de calcification. L'examen histologique confirmait le diagnostic en montrant une prolifération tumorale mésenchymateuse maligne à double composante: l'une cartilagineuse bien différenciée et l'autre totalement indifférenciée. L'évolution postopératoire a été marquée par la récidive tumorale au niveau du creux poplité avec métastase pulmonaire sous forme d'un nodule tumoral parenchymateux unique. Une amputation de membre inf rieur gauche ainsi qu'une métastasectomie furent réalisés. Mais au dernier examen, la patiente présentait des nodules de perméation au niveau du cuir chevelu.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chondrosarcome mésenchymateux sphéno-orbitaire - À propos d’un cas

  • Le chondrosarcome mésenchymateux sphéno-orbitaire est une tumeur extrêmement rare à haute malignité. Seuls 18 cas ont été rapportés à ce jour. Nous rapportons le cas d’un chondrosarcome mésenchymateux sphéno-orbitaire chez une patiente âgée de 36 ans ayant présenté une exophtalmie gauche avec une tuméfaction temporale gauche évoluant depuis 4 mois. La tomodensitométrie de l’orbite et l’IRM encéphalique montraient un processus sphéno-orbitaire avec une extension vers la fosse temporale. Ce processus était alimenté essentiellement par l’artère maxillaire interne à l’artériographie cérébrale. Un abord chirurgical par voie fronto-temporo-zygomatique gauche avec une dépose du rebord orbitaire latéral après embolisation sélective de la tumeur permit une exérèse subtotale de la tumeur. L’examen histologique conclut à un chondrosarcome mésenchymateux. L’évolution fut favorable avec une réduction spectaculaire de l’exophtalmie gauche.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chondrosarcome mésenchymateux de l'os maxillaire supérieur. A propos d'un cas.

  • Les auteurs rapportent un nouveau cas de chondrosarcome mésenchymateux survenu chez une jeune fille de 19 ans qui présentait une tumeur du maxillaire supérieur droit évoluant depuis 5 mois. Les explorations radiologiques trouvaient une tumeur kystique du maxillaire supérieur, extensive et destructrice, évoquant une tumeur maligne. L'examen histologique avait confirmé le diagnostic d'un chondrosorcome mésenchymateux. La patiente avait bénificié d'une hémi-maxillectomie complétée par une radiothérapie. L'évolution a été marquée par une récidive tumorale aprés un an de recul.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Ostéomalacie vitamino-résistante, syndrome de Fanconi et chondrosarcome mésenchymateux méningé.

  • L'ablation de la tumeur intracrânienne entraîne dès le lendemain la normalisation du taux sérique de 1-25 OHD, puis la disparition de la tubulopathie et la guérison de l'ostéomalacie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov