Chondromatose [ Publications ]

chondromatose [ Publications ]

Publications > chondromatose

  • L'ostéochondromatose synoviale est une maladie, qui se caractérise par une prolifération métaplasique bénigne cartilagineuse. Elle est peu décrite en Afrique Sub Saharienne. Nous rapportons dix observations.Il s'agissait d'une étude rétrospective sur dossier des cas d'ostéochondromatose synoviale colligés dans le service de rhumatologie de l'Hôpital Central de Yaoundé de Janvier 2004 à Décembre 2008.Dix observations ont été retenues chez trois femmes et de Sept hommes, dont l'âge moyen était de 27 ans±13, avec les extrêmes de 14 et 89 ans. Le genou était atteint dans 9 cas et l'atteinte de l'articulation métacarpophalangienne a été observée dans un cas. La douleur était constante, le blocage articulaire était noté dans 6 cas, la tuméfaction articulaire dans 4 cas, le craquement articulaire dans 2 cas et la présence de nodules dans un cas. Aucun patient n'avait eu un syndrome inflammatoire. Les signes radiologiques observés étaient les suivants : chondromes calcifiés dans les 10 cas, associés à des lésions dégénératives dans 3 cas. Tous les patients avaient reçu un traitement associant un antalgique et un anti-inflammatoire non stéroïdien. Seuls trois patients avaient eu un traitement chirurgical (patients 1, 4, 5), consistant en une synovectomie totale. Aucun patient de cette série n'avait eu une arthroscopie ni une synoviorthèse.La présentation de l'ostéochondromatose synoviale des patients de cette série était superposable aux données de la littérature, à la seule différence de la prise en charge chirurgicale qui n'était pas constante.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Transformation maligne des lésions d'enchondromatose multiple. A propos d'un cas.

  • La transformation maligne des chondromes multiples de la maladie d'Ollier est une éventualité connue. Le cas clinique qui est décrit rapporte l'observation chez une patiente de 52 ans, de l'évolution sarcomateuse successive en moins d'un an de deux foyers d'enchondromatose, l'un au niveau du calcanéum, l'autre au sein de la métaphyse proximale du péroné homolatéral. Cette observation présente deux intérêts. 1 - la survenue successive de ces lésions sarcomateuses a conduit à une amputation de jambe, secondairement complétée par la résection radicale élargie du péroné. Cette combinaison de résection a permis la conservation du genou sans récidive locale. 2 - Cette observation peut être rapprochée de celle rapportée par Goodman en 1984 (4). Ces deux cas montrent la possibilité de transformations sarcomateuses presque simultanées après une longue période de quiescence et suggèrent l'existence d'un facteur déclenchant ou favorisant les processus de dégénérescence.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Scapulectomie subtotale bilatérale à 16 ans d'intervalle pour dégénérescence maligne d'enchondromatose multiple d'Ollier.

  • Nous rapportons le cas d'un homme, atteint de maladie d'Ollier, opéré à 3 reprises pour dégénérescence sarcomateuse de certaines de ses lésions d'enchondromatose. A partir de l'âge de 20 ans, nous avons réalisé successivement chez ce malade une résection d'une masse abdominale développée aux dépens de L5, une amputation de l'index droit, une scapulectomie subtotale droite puis une scapulectomie subtotale gauche. Le patient, qui a actuellement 40 ans, présente d'autres lésions, localisées principalement au niveau de l'hémi-corps droit, stables pour l'instant. Nous nous sommes principalement intéressés aux résultats fonctionnels des deux épaules, qui permettent à ce patient de mener une vie professionnelle et sociale normale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Association d'une mélorhéostose monomélique et d'une chondromatose synoviale du genou.

  • La mélorhéostose est une affection rare, d'étiopathogénie obscure, correspondant à une ostéosclérose avec hyperostose en coulée. Nous rapportons l'observation d'une mélorhéostose du membre inférieur survenant chez une patiente de 18 ans ayant consulté pour une tuméfaction du membre inférieur avec genou douloureux et enraidi. La radiographie a permis le diagnostic sur l'aspect caractéristique en coulée de bougie avec ostéochondromatose du genou et calcifications des parties molles. La synovectomie du genou a apporté l'indolence et les lésions semblent se stabiliser à 3 ans de recul. L'ostéochondromatose synoviale semble faire partie intégrante de la maladie. Les caractéristiques de la mélorhéostose sont étudiées en fonction des données de la littérature.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Ostéchondromatose synoviale de l'articulation carpo-métacarpienne du pouce chez une patiente atteinte d'un lupus érythémateux systémique.

  • L'ostéchondromatose synoviale est une métaplasie du tissu synovial. Elle engendre de petites masses cartilagineuses qui font saillie à la face interne de la synoviale, puis, se pédiculisent et enfin s'en détachent en développant des chondromes libres. On en distingue deux formes d'ostéchondromatose, la forme primitive, qui est rare, et la forme secondaire plus fréquente dont l'origine est généralement l'arthrose. Nous rapportons un cas d'ostéchondromatose synoviale de l'articulation carpo-métacarpienne du pouce chez une patiente atteinte d'un lupus érythémateux systémique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La chondromatose synoviale isolée de la bourse sous acromiodeltoïdienne: un nouveau cas et revue de la littérature.

  • La chondromatose synoviale est une métaplasie rare de la membrane synoviale d'étiologie inconnue. Son développement au sein de la bourse séreuse sous acromiodeltoïdienne reste exceptionnel. Les auteurs rapportent dans ce travail un nouveau cas diagnostiqué par échographie chez un homme de 30 ans et présentent les caractéristiques éthiopathogéniques, diagnostiques et thérapeutiques de cette affection à travers une revue de la littérature.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chondromatose synoviale de la hanche.

  • Les auteurs rapportent un cas de chondromatose synoviale de la hanche chez un adulte sportif opéré et apparemment guéri à trois ans de recul. La revue de la littérature fait ressortir que le diagnostic, essentiellement basé sur les examens radiologiques, la scintigraphie et l'arthrographie, n'est cependant définitivement confirmé que par l'examen histologique. Le traitement, qui ne peut être que chirurgical, doit être entrepris le plus tôt possible pour éviter une évolution vers l'arthrose.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chondromatose synoviale maligne d'emblée ou évolution chondrosarcomateuse d'une chondromatose synoviale du genou?

  • Les auteurs rapportent un cas de chondrosarcome du genou présentant les caractères anatomo-cliniques d'une chondromatose maligne chez un homme de 40 ans. La rareté de la transformation maligne d'une authentique chondromatose et les problèmes diagnostiques et thérapeutiques qu'elle pose sont envisagés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chondromatose synoviale post-traumatique du coude chez un enfant de 8 ans.

  • Les auteurs présentent une observation de chondromatose synoviale d'origine traumatique localisée au coude, chez un enfant de 8 ans.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov