Cholesteatome de l'oreille moyenne [ Publications ]

cholesteatome de l'oreille moyenne [ Publications ]

Publications > cholesteatome de l'oreille moyenne

  • Objectifs : dans le but d'évaluer les résultats de la chirurgie en un temps du cholestéatome de l'oreille moyenne chez l'adulte, nous rapportons une série de cent quatre-vingts interventions consécutives. Méthodes : de 1992 et 1997, cent cinquante interventions en un temps et trente révisions (20 échecs anatomiques et 10 échecs fonctionnels) ont été réalisées. L'analyse des résultats anatomiques et fonctionnels est rapportée avec un recul moyen de vingt-quatre mois. Résultats : quatre-vingt-cinq (57 %) des cent cinquante patients avaient déjà été opérés dans une autre structure et présentaient un cholestéatome récurrent. 11 0 tympanoplasties (61 %) ont été réalisées en technique fermée et 70 en techniques ouvertes (mastoïdectomie non conservatrice). Une ossiculoplastie a été réalisée dans 101 cas (56 %) : quatre-vingts onze cas lors du premier temps opératoire, et dix cas lors d'une révision pour échec fonctionnel. Quatre types de matériaux ont été utilisés (15 autogreffes d'enclumes, 14 prothèses en téflon, 35 prothèses hydroxyapatite (HA) composites et 37 prothèses tout HA). Vingt cas ont subi un échec anatomique dans un délai moyen de 12 mois : six pour cholestéatomes récurrents (4 %, re-opérés en technique ouverte), et quatorze pour cholestéatomes résiduels (9,3 %, re-opérés en technique fermée). Tous les patients opérés en technique fermée ont bénéficié d'un scanner des rochers de contrôle à un an. Le rinne résiduel moyen était égal à 20 ± 11.3 dB en technique fermée vs 27 t 10.1 dB en ouverte (p

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le cholestéatome de l'oreille moyenne chez l'enfant. A propos de 160 cas.

  • Le cholestéatome de l'oreille moyenne chez l'enfant représente un sujet d'actualité et son traitement chirurgical ne fait pas encore l'unanimité des auteurs. Nous rapportons notre expérience à travers 160 cas de cholestéatomes observés chez 150 enfants âgés de 4 à 15 ans. Les complications inaugurales représentent dans 36 % des cas le motif de consultations et l'atteinte est bilatérale dans 15 % des cas. Nous avons pratiqué une technique ouverte (TO) dans 62 % des cas et la technique fermée (TF) dans 38 % des cas. Les reprises chirurgicales pour un cholestéatome résiduel ou une récidive sont de 26 % après TF Notre choix de la TO est expliqué par le niveau socio-économique des patients, l'état de la mastoïde, la fréquence des complications notamment intracrâniennes et les types de lésions trouvées en peropératoire. A partir de cette série, nous nous permettons de revoir les données de la littérature et d'analyser les points de controverse.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cholestéatome de l'oreille moyenne.

  • Le cholestéatome de l'oreille moyenne est une forme particulièrement agressive d'otite moyenne chronique. Le but de cet article est de présenter une mise au point sur la prise en charge de cette pathologie, en intégrant les données récentes de la littérature et l'expérience des auteurs issus de deux Écoles d'otologie françaises (Professeur Pierre Roulleau à Paris et Professeur Robert Charachon à Grenoble). Les principales avancées récentes sont représentées par la généralisation de l'utilisation du cartilage comme matériau de reconstruction du cadre et de la membrane tympanique (permettant une réduction significative du taux de récidive cholestéatomateuse) et par les progrès de l'imagerie qui permet de mieux cerner les extensions du cholestéatome en pré-opératoire (autorisant ainsi à choisir la technique chirurgicale la plus adaptée à chaque cas) et qui permet également un suivi moins invasif en post-opératoire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cholestéatome de l'oreille moyenne - étude rétrospective à propos de 145 cas.

  • L'otite moyenne chronique cholestéatomateuse représente une entité fréquente et dangereuse en chirurgie otologique, mettant en jeu le pronostic fonctionnel auditif et exposant à des complications redoutables justifiant pleinement le recours exclusif à un traitement chirurgical et à un suivi post-opératoire rigoureux. Dans le but de mettre le point sur les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives de cette pathologie, nous avons mené une étude rétrospective, étalée sur 11 ans et portant sur 145 cas de cholestéatome de l'oreille moyenne opérés au sein du service d'oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale de l'hôpital militaire Avicenne de Marrakech.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le cholestéatome de l'oreille moyenne chez l'enfant. Critères de décision chirurgicale. A propos de 57 cas.

  • 55 enfants ont été opérés de 57 cholestéatomes (2 cholestéatomes bilatéraux) par un même opérateur. Le suivi moyen est de 87 mois. Nous avons constaté 15 perdus de vue (26 %). Il existait une lyse ossiculaire dans 76 % des cas. Lors du premier temps une tympanoplastie en technique fermée (TF) a été réalisée dans 44 % des cas et une tympanoplastie en technique ouverte (TO) dans 56 %. Un 2

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov