Cholera [ Niveau Expert ]

cholera [ Niveau Expert ]

Expert > cholera

  • description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Vibrio cholerae, sérogroupe O1, sérogroupe O139 (Bengale) - fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses

  • description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Solution saline de réhydratation orale pour le traitement du choléra : solutions ? 270 mOsm/L versus solutions ? 310 mOsm/L

  • Une solution de réhydratation orale (SRO) permet de traiter la déshydratation causée par des maladies diarrhéiques, y compris le choléra. Les formulations d une SRO avec une osmolarité (mesure de concentration du soluté) de ≤ 270 mOsm/L (SRO ≤ 270) ne présentent aucun danger et sont plus efficaces que les formulations SRO avec une osmolarité de ≥ 310 mOsm/L (SRO ≥ 310) pour le traitement des diarrhées non cholériques. Étant donné que le choléra entraîne une perte électrolytique rapide, il est important de savoir si ces effets bénéfiques sont similaires pour les personnes souffrant du choléra.

  • Source : cochrane.org

Choléra, 2006

  • La réémergence du choléra a été confi rmée en 2006 parallèlement à la proportion toujours croissante de populations vulnérables vivant dans des conditions d'insalubrité. Le choléra reste une menace mondiale pour la santé publique et représente l'un des indicateurs clés du développement social. Si elle ne constitue plus une menace pour les pays où les normes minimales d'hygiène sont respectées, la maladie reste problématique là où l'accès à l'eau potable et à des moyens d'assainissement adéquats ne peut être garanti à tous. Presque tous les pays en développement sont confrontés à une fl ambée de choléra ou à la menace d'une épidémie. 12 pages

  • Source : who.int

1. Le Choléra

  • Selon l'OMS, le continent africain a enregistré 85 000 cas de choléra et 2 500 morts depuis 2011. Cette année, plus de 13 000 patients ont dû être hospitalisés d'urgence dans les capitales de Conakry(Guinée) et Freetown (Sierra Leone). Des deux côtés de la frontière, la pandémie déclarée en février continue de sévir avec la saison des pluies. Depuis la grosse épidémie de 2007, les populations ont graduellement perdu leur immunité face à cette maladie et deviennent particulièrement vulnérables. Nous ferons un point sur la situation, l'origine de cette maladie, les traitements mais aussi l'importance de la prévention.

  • Source : rfi.fr

Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur - Statement on New Oral Cholera and Travellers' Diarrhea Vaccination

  • vaccins oraux contre le choléra : préparations vaccinales homologuées efficacité, usage recommandé, calendrier et posologie, voie d'administration et entreposage, administration simultanée d'autres vaccins, réactions indésirables, contre-indications et précautions, usage chez les enfants, usage chez les femmes enceintes et les femmes qui allaitent, 12 pages

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Choléra: bilan de la surveillance mondiale, 2008

  • Le choléra reste un problème de santé publique majeur dans les pays en développement, notamment en termes d'accès à l'eau potable et à des moyens d'assainissement convenables, et il représente l'un des indicateurs clés du développement social. Bien que le choléra ne soit plus une menace dans les pays où les normes minimales d'hygiène sont respectées, la maladie demeure problématique pour une part croissante des populations vulnérables vivant dans des conditions d'insalubrité, par exemple dans des bidonvilles ou des camps de réfugiés ou de personnes déplacées...

  • Source : who.int

Choléra

  • Le choléra est une infection intestinale aiguë due à une bactérie, Vibrio cholerae, ou bacille virgule, découverte par Pacini en 1854 et redécouverte par Koch en 1883, qui se transmet par voie directe fécale-orale ou par l'ingestion d'eau et d'aliments contaminés. La forme la plus grave de la maladie se caractérise par l'apparition soudaine d'une diarrhée aqueuse aiguë qui peut entraîner une déshydratation sévère et une insuffisance rénale mortelles. La période d'incubation très courte (de deux heures à cinq jours) accroît le risque de flambées explosives car le nombre de cas peut augmenter très rapidement.

  • Source : cfe.fr

Choléra 2010, Rapport mensuel des cas de dracunculose, janvier-mai 2011 - épidémiologie

  • Depuis 2000, l incidence du choléra a augmenté régulièrement, culminant en 2010 avec 317 534 cas signalés dans le monde (dont 7543 mortels), soit un taux de létalité (TL) de 2,38%. Globalement en 2010, le nombre cumulé des cas a augmenté de 43% par rapport à celui de 2009 et de 130% par rapport à celui de 2000. Cette hausse résulte de la grande flambée épidémique qui a démarré à Haïti en octobre 2010.

  • Source : who.int

Avis relatif aux mesures de prise en charge adaptées des enfants en provenance d'Haïti au cours de l'épidémie de choléra

  • Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi le 16 décembre 2010 par le ministre chargé de la santé afin de donner un avis quant aux mesures de prise en charge adaptées pour les enfants haïtiens adoptés ou en cours d'adoption qui doivent être rapatriés en urgence vers la métropole

  • Source : hcsp.fr

Le choléra

  • On croyait la maladie moribonde, mais non, le choléra progresse dans le monde. Le constat de l'OMS a de quoi surprendre mais la bactérie du choléra touche entre 3 et 5 millions de personnes dans le monde avec plus de 130 000 morts chaque année. Et c'est l'Afrique qui est le continent le plus touché avec près de 80% des cas. Pourquoi le choléra devient-il plus virulent ? En quoi la maladie est-elle une menace sanitaire et comment lutter contre la propagation du virus ?

  • Source : rfi.fr

Déclaration préliminaire conjointe concernant le vaccin oral contre le choléra

  • définition du vibrio cholerae , présentation du vaccin oral contre le choléra , évaluation du risque de contracter le choléra , prévention de la diarrhée des voyageurs au moyen du vaccin oral contre le choléra , recommandations sur l'utilisation du vaccin oral pour prévenir le choléra chez les voyageurs

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Vaccins pour prévenir le choléra : vaccins à germes entiers inactivés ou autres vaccins sous-unitaires (injectés)

  • Évaluer les vaccins anticholériques à germes entiers inactivés (GEI) et d'autres vaccins sous-unitaires inactivés (administrés par injection) dans la prévention du choléra et des décès, et examiner leurs effets indésirables.

  • Source : cochrane.org

Choléra

  • Le choléra est une toxi-infection digestive aiguë due à l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par les bacilles Vibrio cholerae appartenant aux sérogroupes O1 et O139 (vibrions cholériques). Il donne régulièrement lieu à des épidémies dans les pays en développement et circule de façon endémique dans certains pays d Asie du Sud.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Choléra, 2013

  • En 2013, 47 pays ont notifié un total cumulé de 129 064 cas de choléra, dont 2102 décès, soit un taux de létalité (TL) de 1,63%. Cela représente une diminution de 47% du nombre de cas notifiés par rapport à 2012 et c est la deuxième année consécutive que le nombre de cas de choléra notifiés est en baisse. En 2013, 47 pays ont notifié des cas, contre 48 en 2012.

  • Source : who.int

Éclosion de choléra en Haïti - conseil de santé aux voyageurs

  • préparez-vous avant de vous rendre à Haïti et pendant que vous êtes là bas - voyageurs qui se rendent à Haïti et individus qui travaillent auprès de personnes en transit en provenance d'Haïti ou arrivant de ce pays, ou qui en prennent soin

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Choléra, 2007

  • Compte tenu de la dynamique avec laquelle le choléra se manifeste depuis quelques années et de l'apparition de nouvelles souches qui aggravent le tableau clinique et contribuent à l'accroissement de la résistance aux anti infectieux, on peut penser que le choléra va revenir, dans les années à venir, au premier plan de la politique mondiale en matière de santé publique.

  • Source : who.int

CTC - Centre de traitement du choléra

  • Un centre de traitement du choléra (CTC) est primordial pour la prise en charge et le traitement des patients sévèrement atteints par le choléra. C'est un service d'isolement spécialisé pour les patients, destiné à prévenir la propagation de la maladie. Il fournit également un traitement efficace et assure la stabilisation des patients.

  • Source : ctc.msf.org

Le Choléra

  • Le choléra est une infection intestinale aiguë due à une bactérie strictement humaine : Vibrio cholerae. Il se transmet par voie directe fécale-orale, ou par ingestion d eau ou d aliments contaminés, et reste donc un problème de santé publique majeure dans de nombreuses régions du monde.

  • Source : medqual.fr

Dukoral - Oral Cholera vaccine - ATC : J07AE01

  • Dukoral est un vaccin oral développé pour : l'immunisation active contre la maladie causée par Vibrio cholerae (vibrion cholérique) sérogroupe O1 chez les adultes et les enfants de 2 ans et plus se rendant dans des régions où la maladie est endémique/épidémique ...

  • Source : ema.europa.eu