Choc septique [ Niveau Expert ]

choc septique [ Niveau Expert ]

Expert > choc septique

  • \Le sepsis et ses complications restent les causes principales de décès en milieu de soins intensifs et entraînent des coûts importants pour la société. La prise en charge protocolée du choc septique a toutefois permis de diminuer sensiblement son taux de mortalité au cours de ces dernières années, mais il n\ existe actuellement aucun traitement spécifique contre le sepsis. Les traitements médicamenteux visant à bloquer l\ action de l\ endotoxine bactérienne ou de son récepteur se sont révélés décevants. L\ épuration de l\ endotoxine circulante par hémoadsorption sur des colonnes de polymyxine est un nouveau traitement dans le choc septique, dont les premiers résultats sont encourageants. Les études rapportant ces résultats préliminaires, ainsi que les hypothèses d\ un potentiel bénéfice de ce type de traitement, sont discutées dans cet article\

  • Source : revmed.ch

Sepsis sévère et choc septique

  • La sepsis sévère et le choc septique sont des pathologies fréquentes, représentant jusqu'à 11% des admissions dans les unités de soins intensifs. Aux Etats-Unis, l'incidence globale de la sepsis a augmenté de 8,7% par année de 1979 à 2000 et le choc septique reste la deuxième cause de décès dans les unités de soins intensifs non coronaires. Bien que notre compréhension des mécanismes de défenses de l'hôte contre les infections et de la pathogenèse du choc septique ait progressé rapidement durant la dernière décennie, ces progrès n'ont pas encore apporté les bénéfices cliniques escomptés. Des nouvelles approches thérapeutiques récentes, notamment la réanimation hémodynamique précoce, l'utilisation de la protéine C activée, les glucocorticoïdes et le contrôle de la glycémie ont cependant apporté des résultats encourageants.

  • Source : revmed.ch

Effet de l hydrocortisone sur le développement d un choc septique chez les patients atteints d un sepsis sévère : étude HYPRESS - In Pharmactuel, Vol. 51, No 1 (2018)

  • L usage des corticostéroïdes dans les cas de sepsis sévère a été démontré efficace pour le maintien de la stabilité hémodynamique,nnéanmoins les avantages sur le plan de la survie demeurent incertains. Actuellement, les corticostéroïdes sont recommandésnpar les lignes directrices internationales uniquement en dernier recours lorsque la réanimation liquidienne et les vasopresseursnsont insuffisants pour maintenir la stabilité hémodynamique...

  • Source : pharmactuel.com

Choc septique, hémorragique, cardiogénique, anaphylactique - - Examen Classant National : Question(s) 200 Module(s) 11 -

  • 0étiologies et physiopathologie (choc cardiogénique, choc septique, choc hémorragique, choc anaphylactique), diagnostic (clinique, paraclinique, exploration hémodynamique), traitement (prise en charge initiale, traitement du choc cardiogénique, traitement du choc septique, traitement du choc hémorragique, traitement du choc anaphylactique), surveillance et dépistage des complications, tableaux (n°1 : caractéristiques hémodynamiques des états de choc, n°2 : effets hémodynamiques des sympathomimétiques) , 12 pages

  • Source : pifo.uvsq.fr

Prise en charge initiale du sepsis sévère et du choc septique

  • Le sepsis sévère et le choc septique sont des manifestations systémiques d une réponse de l hôte à une infection. La mortalité reste très élevée malgré les avancées des connaissances physiopathologiques. Le traitement est avant tout supportif sur les plans hémodynamique et respiratoire, alors que l administration précoce d antibiotiques et le contrôle de la source de l infection sont déterminants pour le devenir du patient. Nous passons en revue les principes guidant la prise en charge initiale de ces patients en situation d urgence

  • Source : revmed.ch

Evaluation de la prise en charge du choc septique au Centre hospitalier d'Albi. Place de l'infectiologue et intérêt du sepsis team

  • Objectifs : l'objectif de cette étude est de décrire l'état des pratiques et de vérifier l'intérêt de recourir en urgence à un avis spécialisé. Matériel et méthode : il s'agit d'une étude rétrospective, mono centrique, réalisée entre2015 et 2016 au Urgences de l'hôpital d'Albi. Les critères d'inclusions étaient tous les patient hospitalisés en Réanimation pour sepsis sévère ou choc septique

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

Le diagnostic et le traitement précoce du choc septique peuvent sauver des vies

  • En fonction du moment auquel débute le traitement, la mortalité varie de 5% (diagnostic précoce d'un état septique et traitement adéquat) à 30% (les signes sont reconnus «tardivement» et le traitement débute en présence d'un choc manifeste). A l'échelle mondiale, la septicémie figure au 4ème rang des causes de mortalité de nouveaux- nés et nourissons et au 2ème rang pour les enfants au dessus d'un an

  • Source : swiss-paediatrics.org

Prise en charge thérapeutique du choc septique de l'enfant durant la première heure

  • La mortalité du choc septique de l enfant demeure encore élevée en Tunisie aux alentours de 50% contrastant avec une mortalité nettement plus basse de l ordre de 10 % dans les pays développés. Ce n est qu au prix d un traitement précoce avec des objectifs thérapeutiques précis que la mortalité du choc septique a été réduite dans les pays développés.

  • Source : latunisiemedicale.com

Choc septique

  • Le sepsis peut être défini comme la réponse inflammatoire systémique à l'infection. Le choc septique représente la forme la plus grave de cette réponse inflammatoire. Sa traduction clinique est représentée par un état infectieux grave associant des dysfonctions d'organes à une défaillance circulatoire ne répondant pas au remplissage vasculaire et nécessitant l'utilisation de drogues vasoactives. Le pronostic vital du patient est souvent engagé et il s'agit d'une urgence thérapeutique.

  • Source : wiki.side-sante.fr

Utilisation des catécholamines au cours du choc septique - 15è conférence de consensus en réanimation et médecine d'urgence (adultes - enfants) du 13 juin 1996

  • objectifs du traitement du choc septique, quand prescrire des catécholamines, effets des catécholamines et de leurs associations, stratégie d'utilisation des catécholamines dans le choc septique , 6 pages

  • Source : samudeparis.aphp.fr

Immunoglobuline intraveineuse pour traiter une sepss, une sepsis grave et un choc septique

  • Contexte : La mortalité liée à la sepsis et à un choc septique reste élevée. Les résultats des essais sur les immunoglobulines intraveineuses (IGIV) en tant que traitement d'appoint de la sepsis sont contradictoires. Objectifs : Estimer les effets de l'IGIV sur la mortalité et la durée d'hospitalisation sur les patients avec une sepsis ou un choc septique.

  • Source : cochrane.org

Choc septique de l'enfant

  • Le choc septique est l une des étapes d un continuum physiopathologique allant de l effraction par un agent pathogène d un organe normalement stérile à la défaillance multiviscérale et au décès. C est une affection rare du nourrisson et de l enfant dont la mortalité reste élevée, dépendant de l étiologie mais aussi des caractéristiques (comorbidités) de chaque patient.

  • Source : campus.cerimes.fr

Choc septique

  • Le sepsis peut être défini comme la réponse inflammatoire systémique à l infection. Le choc septique représente la forme la plus grave de cette réponse inflammatoire. Sa traduction clinique est représentée par un état infectieux grave associant des dysfonctions d organes à une défaillance circulatoire ne répondant pas au remplissage vasculaire et nécessitant l utilisation de drogues vasoactives.

  • Source : cnerea.fr

Épisode 16 : Stéroïdes dans le traitement du choc septique (études ADRENAL et APPROCCHSS)

  • Dans cette 16e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Michaël Mayette discutent de la place des stéroïdes dans le traitement du choc septique (études ADRENAL et APPROCCHSS), en plus de réviser la littérature médicale de mars 2018.

  • Source : usherbrooke.ca

Diminution progressive du traitement antimicrobien pour les adultes avec une sepsis, une sepsis grave ou un choc septique

  • Evaluer l'efficacité et l'innocuité de la diminution progressive du traitement antimicrobien sur les patients adultes chez qui on a diagnostiqué une sepsis, une sepsis grave ou un choc septique causé par un micro-organisme.

  • Source : cochrane.org

Les corticostéroïdes pour traiter le sepsis et le choc septique graves.

  • Contexte : Le sepsis peut être compliqué par la diminution de la production de corticostéroïdes. L'administration de corticostéroïdes peut être bénéfique pour les patients. Objectifs : Examiner les effets des corticostéroïdes sur le nombre de décès à un mois dans le sepsis.

  • Source : cochrane.org

Corticothérapie au cours du choc septique et du SDRA

  • Les manifestations inflammatoires et vasculaires jouent un rôle physiopathologique considérable au cours du choc septique et du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA).

  • Source : sfar.org

Antibiothérapie d'urgence - Choc septique

  • 3/1000 habitants, 51% en réanimation, 6% des admissions en réanimation, mortalité 28.6%, 1ère cause de mortalité en France

  • Source : urgences-serveur.fr