Chaines lourdes des immunoglobulines [ Publications ]

chaines lourdes des immunoglobulines [ Publications ]

Publications > chaines lourdes des immunoglobulines

  • Objectif: étudier la clonalité lymphoïde d'une série de cas de lymphomes B diagnostiqués en Tunisie par amplification génique (PCR) réalisée sur l'ADN extrait à partir de coupes tissulaires déparaffinées. Matériel et méthodes: cette étude rétrospective a porté sur 73 lymphomes B et 12 cas d'hyperplasie lymphoïde réactionnelle. La qualité d'ADN extrait à partir des coupes tissulaires déparaffinées a été testée par PCR β-globine. La clonalité lymphoïde B a été analysée par PCR semi-nichée visant les gènes des chaînes lourdes des immunoglobulines (IgH) utilisant des amorces spécifiques respectivement des régions FRIII-VH et FRII-VH. Résultats: la PCR β-globine était positive dans 52 cas de lymphomes (71 %). La clonalité lymphoïde a été détectée dans 77 % des cas utilisant le jeu d'amorces FRIIIa/LJH/VLJH et dans 65,5 % utilisant le jeu d'amorces FRIIa/LJH/VLJH. Les lymphomes considérés d'origine pré-centre germinatif ont montré un taux de détection de clonalité plus élevé (100 %) comparativement aux lymphomes considérés d'origine centre germinatif ou post-centre germinatif (74,5 %). Les cas d'hyperplasie lymphoïde réactionnelle testés ont montré un profil polyclonal. Conclusion: c'est la première étude des réarrangements des gènes IgH par PCR dans le diagnostic des lymphomes B en Tunisie. Nos résultats concordent avec les données de la littérature en ce qui concerne la sensibilité et la spécificité de ces techniques et confirment l'intérêt de la PCR dans le diagnostic des lymphomes B.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov