Cardiomyopathie hypertrophique [ Niveau Expert ]

cardiomyopathie hypertrophique [ Niveau Expert ]

Expert > cardiomyopathie hypertrophique

  • Contexte : Les cardiomyopathies hypertrophiques (CMH) sont définies par une augmentation de l\ épaisseur pariétale du ventricule gauche non expliquée par les conditions de charge. Elles touchent des sujets jeunes et exposent au risque de mort subite et d\ insuffisance cardiaque. Les étiologies les plus fréquentes sont les mutations des gènes codant pour les protéines du sarcomère cardiaque. Peu d\ études se sont intéressées à la qualité de vie des sujets atteints de CMH. Ainsi, l\ objectif de ce travail est d\ évaluer la qualité de vie de patients ambulatoires atteints de CMH adressés au CHU de Lille et d\ identifier les facteurs déterminant la qualité de vie.

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

Etude de la qualité de vie chez des patients ambulatoires atteints de cardiomyopathie hypertrophique adressés au CHU de Lille : une enquête épidémiologique prospective

  • Contexte : Les cardiomyopathies hypertrophiques (CMH) sont définies par une augmentation de l épaisseur pariétale du ventricule gauche non expliquée par les conditions de charge. Elles touchent des sujets jeunes et exposent au risque de mort subite et d insuffisance cardiaque. Les étiologies les plus fréquentes sont les mutations des gènes codant pour les protéines du sarcomère cardiaque. Peu d études se sont intéressées à la qualité de vie des sujets atteints de CMH. Ainsi, l objectif de ce travail est d évaluer la qualité de vie de patients ambulatoires atteints de CMH adressés au CHU de Lille et d identifier les facteurs déterminant la qualité de vie.

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

La cardiomyopathie hypertrophique en 2013

  • La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est la plus fréquente des maladies cardiaques d'origine génétique. Elle est causée par une multitude de mutations de gènes qui codent pour les protéines du sarcomère. Son expression clinique est hétérogène et l'histoire naturelle peut aller du patient asymptomatique à la mort subite chez le jeune. Cette complication de la CMH, heureusement rare, est imprévisible et aucun traitement médical préventif ne s'est révélé efficace. La complexité réside dans l'identification des patients à haut risque de mort subite qui pourraient bénéficier d'un défibrillateur implantable en prévention primaire. Les patients, présentant une obstruction de la chambre de chasse du ventricule gauche et restant symptomatiques sous traitement médical, peuvent bénéficier d'une myectomie chirurgicale ou d'une alcoolisation septale par voie percutanée.

  • Source : revmed.ch

Actualités thérapeutiques dans la cardiomyopathie hypertrophique

  • Longtemps considérées comme des pathologies rares, les cardiomyopathies hypertrophiques (CMH) apparaissent actuellement, grâce à la généralisation des examens échocardiographiques, nettement plus prévalentes. Spécifiquement, la démarche clinique se doit d être orientée en fonction de l identification de groupes à risque. Le traitement médical possède une place importante et est fréquemment sous-maximal. Une prise en charge interventionnelle est l option thérapeutique réservée aux patients présentant une CMH obstructive et qui conservent des symptômes sévères sous traitement médical maximal. La décision d implantation d un défibrillateur automatique reste controversée en prévention primaire.

  • Source : revmed.ch

Cardiomyopathie hypertrophique

  • Qu est-ce que la maladie ?nnElle appartient au groupe des Cardiomyopathies, qui désignent des maladies du muscle cardiaque sans cause apparente. La Cardiomyopathie Hypertrophique a été décrite dans sa forme moderne à la fin des années 1950. Elle est caractérisée par une hypertrophie (c est-à-dire un épaississement excessif) du muscle cardiaque. Elle concerne essentiellement la cloison entre les ventricules droit et gauche, appelée septum.

  • Source : filiere-cardiogen.fr

Cardiomyopathie hypertrophique - Bonnes pratiques en cas d urgence

  • La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) se définit par une hypertrophie du ventricule gauche (VG) en l absence de conditions de charge suffisante pour l expliquer (comme l hypertension artérielle ou le rétrécissement aortique).nUn tiers des patients présentent au repos une obstruction sous aortique.

  • Source : orpha.net

Cardiomyopathie hypertrophique et dilatée

  • La cardiomyopathie hypertrophique et la cardiomyopathie dilatée sont des phénotypes myocardiques variables d une multitude d affections génétiques, non-génétiques et non-familiales. Un bilan étiologique et la prise en compte de certaines particularités thérapeutiques spécifiques revêtent une importance primordiale pour le traitement de ces patients.

  • Source : medicalforum.ch

Guides ALD N°5 - Cardiomyopathie hypertrophique - PNDS - Liste des actes et prestations

  • L'objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d'expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients atteints de cardiomyopathie hypertrophique.

  • Source : has-sante.fr

Cardiomyopathie Hypertrophique (CMH)

  • Elle appartient au groupe des Cardiomyopathies, qui désignent des maladies du muscle cardiaque sans cause apparente. La Cardiomyopathie Hypertrophique a été décrite dans sa forme moderne à la fin des années 1950. Elle est caractérisée par une hypertrophie (c est-à-dire un épaississement excessif) du muscle cardiaque.

  • Source : cardiogen.aphp.fr

Stimulation dans la cardiomyopathie hypertrophique réfractaire ou résistante au traitement médicamenteux

  • Objectifs : nnÉvaluer les effets de la stimulation chez les patients souffrant de cardiomyopathie hypertrophique réfractaire ou résistante au traitement médicamenteux.

  • Source : cochrane.org

Syndrome de cataracte congénitale-cardiomyopathie hypertrophique-myopathie mitochondriale

  • Le syndrome de Sengers est caractérisé par l'association d'une cataracte congénitale, d'une cardiomyopathie hypertrophique, d'une myopathie mitochondriale et d'une acidose lactique.

  • Source : orpha.net