Carcinome mucoepidermoide [ Publications ]

carcinome mucoepidermoide [ Publications ]

Publications > carcinome mucoepidermoide

  • Objectifs. - Décrire le cas d'un carcinome mucoépidermoïde de la parotide occasionnant une obstruction d'un canal excréteur salivaire et se manifestant par un kyste parotidien de type rétentionnel. Patient et méthodes. - Une patiente âgée de 21 ans consulte pour une tuméfaction de la loge parotidienne gauche, d'allure kystique, de 5 cm de diamètre. L'échographie et la tomodensitométrie objectivent une formation kystique parotidienne. Un abord de parotidectomie est réalisé avec exérèse du kyste et de tissu parotidien autour de la lésion. Les suites opératoires sont simples. Résultats. - L'examen anatomopathologique de la pièce opératoire objective un kyste parotidien de type rétentionnel et un carcinome mucoépidermoïde de 5 mm de diamètre. Conclusions. - Parmi les kystes acquis de la parotide, les kystes de type rétentionnel sont les plus fréquents. Ils peuvent être la manifestation d'un microcarcinome de la parotide. Dans ce cas clinique, le carcinome mucoépidermoïde en obstruant un canal excréteur, a été responsable de la formation d'un kyste rétentionnel. Une exérèse au large des kystes de type rétentionnel est nécessaire, ainsi qu'un examen anatomopathologique minutieux à la recherche d'une lésion maligne.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Carcinome mucoépidermoïde de la glande parotide chez le petit enfant.

  • Introduction. Le carcinome mucoépidermoïde (CME) de la glande parotide est une tumeur maligne rare qui touche essentiellement l'adulte. Son incidence est comprise entre 1 et 3 % des tumeurs malignes de la tête et du cou. Sa survenue chez l'enfant de moins de dix ans est exceptionnelle. Observation. Un garçon âgé de quatre ans et demi a consulté en juin 2006 pour une tuméfaction latérocervicale gauche qui augmentait progressivement de volume depuis deux ans. L'échographie cervicale confirmait une tumeur de la région parotidienne gauche, hyperéchogène et hétérogène. Elle mesurait 2,3 cm de grand axe. Elle était associée à une adénopathie de la région jugulocarotidienne supérieure (aire II) homolatérale de 2 cm de diamètre. Lors de la parotidectomie totale conservatrice, la biopsie extemporanée était en faveur d'un CME de bas grade. Un curage ganglionnaire fonctionnel a complété l'intervention. Discussion. Nous rapportons l'un des plus jeunes cas de CME. Les tumeurs malignes de la glande parotide sont rares chez l'enfant: moins de 19 cas ont été publiés. Ces tumeurs malignes touchent plutôt l'adulte jeune, exceptionnellement avant dix ans. Le CME représente plus d'un tiers des tumeurs malignes de la glande parotide. .

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le carcinome mucoépidermoïde du poumon - À propos de 10 cas

  • Les carcinomes mucoépidermoïdes (CME) du poumon sont rares. Ils sont classés en carcinomes de bas grade qui relèvent dans la mesure du possible d’un traitement chirurgical conservateur et en carcinomes de haut grade qui doivent bénéficier d’une chirurgie large suivie parfois de radiothérapie. Nous rapportons une série de 10 CME du poumon (5 de bas grade et 5 de haut grade). L’âge moyen était de 43,9 ans avec des extrêmes allant de 10 à 67 ans et le sex ratio était de 8 hommes pour 2 femmes. Seuls 5 patients étaient tabagiques. Les 10 patients ont été opérés , 8 ont eu une lobectomie et 2 une pneumonectomie. Une radiothérapie complémentaire a été pratiquée dans 2 cas de CME de haut grade. Trois malades (2 CME de haut grade et 1 CME de bas grade) sont décédés dans un tableau de métastases diffuses alors que les 7 autres, bien suivis, sont en bon état général.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Carcinome mucoépidermoïde de la parotide chez l'enfant.

  • Un cas chez un enfant de 6 ans. Après parotidectomie subtotale avec conservation du nerf facial, excellent résultat après 15 mois de recul. L'examen anatomopathologique de la pièce opératoire a révélé un degré moyen de malignité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov