Carcinome hepatocellulaire [ Niveau Expert ]

carcinome hepatocellulaire [ Niveau Expert ]

Expert > carcinome hepatocellulaire

  • Indication du niveau de preuve, \Ce guide de pratique a pour objectif d'évaluer l'efficacité et l'innocuité des thérapies par embolisation afin d'émettre des recommandations sur leur utilisation pour le traitement du CHC. Une revue de la littérature scientifique a été réalisée dans l'outil de recherche Pubmed. La recherche s'est limitée aux études prospectives, rétrospectives et aux méta-analyses comparant ces thérapies à l'absence de traitement ou à celles comparant ces thérapies entre elles. D'autres sources ont été consultées, notamment les abrégés de communication présentés lors des congrès internationaux majeurs de même que le site Internet d'organismes publiant des revues systématiques, des lignes directrices et des consensus d'experts. Les études sur le traitement des métastases hépatiques et celles sur l'utilisation de ces thérapies en attente d'une greffe (bridging) n'ont pas été considérées\

  • Source : msss.gouv.qc.ca

Prise en charge du carcinome hépatocellulaire en 2010

  • Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est une des tumeurs les plus fréquentes et son incidence est en augmentation au cours des dernières décennies. C'est une des principales causes de morbidité et de mortalité chez les patients cirrhotiques et la troisième cause au niveau mondial de mortalité liée à un problème oncologique. La cirrhose et l'hépatite B chronique augmentent significativement le risque de développer un CHC, raison pour laquelle une surveillance régulière, dans le but de dépistage précoce, doit être proposée à ces patients. Lorsqu'un nodule suspect est mis en évidence à l'ultrason, des investigations complémentaires doivent être menées afin de confirmer le diagnostic et d'effectuer un bilan d'extension. Plusieurs traitements curatifs et palliatifs sont actuellement disponibles. La prise en charge doit donc être multidisciplinaire pour offrir au patient les meilleures chances de survie et diminuer les risques de complications.

  • Source : revmed.ch

Le carcinome hépatocellulaire : une approche multidisciplinaire

  • Le traitement actuel du carcinome hépatocellulaire (CHC) est multidisciplinaire. La transplantation hépatique confère aux patients cirrhotiques atteints d'un CHC les meilleures chances de survie, néanmoins son indication reste limitée. Pour les patients qui ne remplissent pas les critères de greffe hépatique, une chirurgie d'exérèse avec excision en marges saines ou un traitement ablatif percutané peuvent être curatifs. La survie à cinq ans atteint les 50% après un traitement à visée curative. Le choix du traitement doit prendre en considération l'état clinique du patient, la fonction hépatique et le stade clinique de son cancer. Un suivi régulier est nécessaire après traitement, car la récidive peut être traitée selon le même algorithme décisionnel. L'efficacité des traitements oncologiques adjuvants ou néo-adjuvants n'est pas prouvée.

  • Source : revmed.ch

Carcinome hépatocellulaire sur cirrhose post-hépatitique : cas clinique

  • Un homme, Sénégalais, âge de 37 ans, est hospitalisé à l Hôpital Principal de Dakar, pour la découverte d un gros foie, au cours d une consultation motivée par une atteinte récente de l état général avec un amaigrissement chiffré à 12 kg. A l examen, on est en présente d un sujet amaigri, au faciès émacié, pâle, non ictérique, fébrile (température 38,2°C). L examen de l abdomen montre une hépatomégalie douloureuse, nodulaire, dure, non soufflante. La flèche hépatique est à 16 cm sur la ligne medio claviculaire. On palpe une splénomégalie stade 1 de l OMS. Il n existe ni ascite, ni oedèmes des membres inférieurs.

  • Source : medecinetropicale.free.fr

IASOCHOLINE (chlorure de fluorocholine 18F) - Avis favorable à la prise en charge dans le diagnostic du carcinome hépatocellulaire

  • Le service médical rendu par IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable est important dans l indication : « Carcinome hépatocellulaire :nn Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré. n En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG n est pas concluante ou lorsqu un traitement chirurgical ou une greffe est prévu. »...

  • Source : has-sante.fr

La lamivudine, avec ou sans adéfovir dipivoxil, dans le carcinome hépatocellulaire postopératoire

  • Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est une cause importante de décès, en particulier en Asie et en Afrique sub-saharienne. La résection du cancer au moyen de techniques chirurgicales ou autres est considérée comme le traitement de première ligne du CHC précoce, mais la récidive du CHC constitue le principal problème post-opératoire. Le principal facteur de risque du CHC est l'infection par le virus de l'hépatite B (VHB). La lamivudine et l'adéfovir dipivoxil sont efficaces et bien tolérés dans le traitement de l'hépatite B chronique , ils suppriment la charge virale et réduisent la fibrose hépatique.

  • Source : cochrane.org

Carcinome hépatocellulaire avancé : importance des essais thérapeutiques

  • Dans le carcinome hépatocellulaire, un seul traitement médical est démontré actif : le sorafénib, dont le mode d action est celui d une thérapie ciblée bloquant principalement la vascularisation tumorale. Le sorafénib est actuellement utilisé uniquement aux stades avancés inopérables ou en récidive lorsque la maladie est multifocale ou diffuse. Les essais actuels ont pour but d identifier de nouvelles molécules antitumorales efficaces dans le carcinome hépatocellulaire qui pourraient compléter le sorafénib dans l arsenal thérapeutique.

  • Source : revmed.ch

Les microsphères contenant de l'yttrium 90 (TheraSphere et SIR-Spheres) dans le traitement du carcinome hépatocellulaire inopérable - Yttrium-90 Microspheres (TheraSphere and SIR-Spheres) for the Treatment of Unresectable Hepatocellular Carcinoma

  • Les microsphères contenant l'élément radioactif yttrium 90 (Y90) sont injectées dans l'artère hépatique. Elles émettent un rayonnement ionisant de forte intensité directement au site du carcinome ...

  • Source : cadth.ca

Carcinome hépatocellulaire - cancer primitif du foie

  • indication du niveau de preuve , introduction, évaluation pré-thérapeutique (diagnostic et évaluation de la gravité de la cirrhose, diagnostic et évaluation de l'extension du CHC), traitement (méthodes, discussion thérapeutique), surveillance (après transplantation, après résection, après alcoolisation ou radiofréquence), dépistage, carcinome hépatocellulaire sur foie non cirrhotique , 6 pages

  • Source : snfge.org

Carcinome hépatocellulaire (CHC)

  • Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des réseaux régionaux de cancérologie de Lorraine (ONCOLOR), d'Alsace (CAROL) et de Franche-Comté (ONCOLIE) en tenant compte des recommandations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 1 juillet 2015.

  • Source : oncologik.fr

Place des thérapies ciblées dans le traitement du carcinome hépatocellulaire

  • Objectifs pédagogiques: connaître les principales voies de signalisation impliquées dans la carcinogenèse hépatique, connaître les indications du traitement par sorafenib, connaître les effets secondaires des thérapies ciblées et leur prise en charge

  • Source : fmcgastro.org

L'ablation par radiofréquence pour le traitement du cancer du foie (carcinome hépatocellulaire)

  • Objectifs : nnÉvaluer les effets bénéfiques et nocifs de l'ARF versus un placebo, l'absence d'intervention ou à toute autre approche thérapeutique chez les patients atteints de carcinome hépatocellulaire.

  • Source : cochrane.org

Carcinome hépatocellulaire (CHC): une approche globale

  • Plus de 600'000 personnes meurent chaque année d'un carcinome hépatocellulaire (CHC). Il est essentiel d'intensifier la recherche sur cette affection sur un plan mondial, aussi bien dans le domaine médical que pharmaceutique, en se concentrant en particulier sur la fourniture d'une aide aux pays dont les ressources sont limitées.

  • Source : worldgastroenterology.org

Prise en charge thérapeutique du carcinome hépatocellulaire. Où en sommes-nous ? Où allons-nous ?

  • Cet article a pour but de faire une analyse critique de l'état actuel des connaissances sur les prises en charge thérapeutiques du CHC et de soulever des questions qui restent en suspens et doivent être posées dans nos futurs essais cliniques

  • Source : jle.com

(Chimio)-embolisation transartérielle pour le traitement du carcinome hépatocellulaire non-résécable

  • Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est la cause de plus de 600 000 décès par an. L'embolisation transartérielle (ETA) et la chimio-embolisation transartérielle (CETA) sont devenues des traitements locorégionaux standard du CHC non-résécable.

  • Source : cochrane.org

RICH - Réseau des Investigateurs pour le Carcinome Hépatocellulaire

  • L'intérêt mutuel de ce réseau est évident : pour les industriels, gagner du temps en termes de recrutement des centres et d'inclusions, et pour les investigateurs gagner de la visibilité vis-à-vis des industriels, et ainsi participer directement au développement des nouveaux traitements.

  • Source : e-rich.chu-amiens.fr

Traitement du petit carcinome hépatocellulaire sur cirrhose

  • Quel est le bilan pré-thérapeutique?, Quelles sont les indications de la transplantation?, Quels sont les autres traitements disponibles et leurs indications?

  • Source : fmcgastro.org

Résection chirurgicale versus greffe du foie pour les patients présentant un carcinome hépatocellulaire

  • Évaluer les bénéfices et les préjudices de la résection chirurgicale comparés à ceux de la greffe de foie chez des patients atteints d'un carcinome hépatocellulaire.

  • Source : cochrane.org

Nexavar - Sorafenib - Carcinome hépatocellulaire avancé

  • ...le Conseil a recommandé de ne pas inscrire Nexavarmc sur les listes de médicaments puisqu'il ne rencontre pas les critères économique et pharmacoéconomique.

  • Source : inesss.qc.ca

Diagnostic du carcinome hépatocellulaire - Conseil de pratique

  • Le carcinome hépatocellulaire (CHC), la plus fréquente des tumeurs malignes primitives du foie, survient dans 90% des cas chez un patient atteint de cirrhose

  • Source : snfge.org