Carcinome epidermoide [ Niveau Expert ]

carcinome epidermoide [ Niveau Expert ]

Expert > carcinome epidermoide

  • \ Des études pharmaco-épidémiologiques ont montré un risque accru de cancer de la peau non-mélanome (CPNM) (carcinome basocellulaire, carcinome épidermoïde) lors de l\ exposition à des doses cumulatives croissantes d\ HCTZ Les patients qui prennent de l\ HCTZ seul ou en association avec d\ autres médicaments doivent être informés du risque de CPNM et de la nécessité de vérifier régulièrement l\ état de leur peau afin de détecter toute nouvelle lésion ou modification de lésion existante et à de signaler toute lésion cutanée suspecte. Les lésions cutanées suspectes doivent être examinées. Le recours à la biopsie peut être nécessaire pour le diagnostic histologique. Afin de réduire le risque de cancer de la peau, il sera conseillé aux patients de limiter l\ exposition au soleil et aux rayons UV et d\ avoir une protection adéquate en cas d\ exposition solaire. L\ utilisation d\ HCTZ doit aussi être réexaminée avec attention chez les patients présentant un antécédent de cancer de la peau...\

  • Source : ansm.sante.fr

Risque potentiel de carcinome épidermoïde lors de traitement de longue durée avec VFEND® et rappel sur le risque d'événements indésirables hépatiques - Lettre aux professionnels de santé

  • Parmi les patients ayant développé une phototoxicité associée à d'autres facteurs de risque, dont une immunodépression, un petit nombre de cas de carcinomes épidermoïdes cutanés ont été rapportés lors de traitements de longue durée. Le rôle du voriconazole dans le développement de ces carcinomes épidermoïdes n'a pas été établi.Il est recommandé aux patients de ne pas s'exposer au soleil de façon intense ou prolongée pendant le traitement et de prendre des mesures appropriées telles que le port de vêtements pour se protéger ou l'utilisation d'écrans solaires avec un indice de protection suffisant.La durée du traitement doit être la plus courte possible en fonction des résultats cliniques et mycologiques observés chez le patient...

  • Source : ansm.sante.fr

OPDIVO (nivolumab), anticorps anti-PD1 - Intérêt clinique important et progrès thérapeutique mineur par rapport à une monothérapie par docétaxel, cétuximab ou méthotrexate dans le traitement du carcinome épidermoïde des voies aérodigestives supérieures au stade avancé, en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine.

  • Le service médical rendu par OPDIVO est important dans l extension d indication : en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d un carcinome épidermoïde des voies aérodigestives supérieures en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine....

  • Source : has-sante.fr

Radiothérapie versus chirurgie effractive versus chirurgie endolaryngée (avec ou sans laser) pour le carcinome épidermoïde du larynx au stade précoce

  • La radiothérapie, la chirurgie effractive et l'exérèse endolaryngée (avec ou sans laser) constituent toutes des modalités de traitement acceptées pour le cancer glottique à un stade précoce. Les séries de cas suggèrent qu'elles confèrent un bénéfice de survie similaire, mais l'avantage de la radiothérapie et de la chirurgie endolaryngée est la préservation de la voix. La tendance observée ces dernières années est à l'abandon de la chirurgie ouverte, mais la radiothérapie et la chirurgie endolaryngée sont toujours à l'égalité puisque les deux modalités de traitement offrent une préservation laryngée avec des taux de survie similaires. Les avis sur le meilleur traitement diffèrent selon les disciplines et les pays.

  • Source : cochrane.org

Carcinome épidermoïde cutané (carcinome spinocellulaire) : recommandations de pratique clinique pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique

  • Indication du niveau de preuve, Le présent guide aborde la prise en charge des CEC et de leurs précurseurs chez l'adulte immunocompétent en France, en ambulatoire ou en milieu hospitalier

  • Source : e-cancer.fr

Ulcérations et érosions de la muqueuse buccale - Le carcinome épidermoïde

  • Tumeur maligne développée à partir de l'épithélium de la muqueuse buccale. 90 % des cancers de la cavité buccale. L'intoxication alcoolo-tabagique est le principal facteur étiologique. Inspection : formes ulcéreuses, végétantes ou ulcéro-végétantes. Palpation : induration dépassant les bords de la lésion... non daté

  • Source : umvf.omsk-osma.ru

Tumeurs malignes primitives des voies aérodigestives supérieures, en excluant le carcinome épidermoïde de type commun

  • Indication du niveau de preuve, Ces recommandations pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique ainsi que la surveillance des cancers des VADS de l'adulte concernent 4 histologies : - Tumeurs neuroendocrines - Tumeurs épithéliales - Sarcomes - Tumeurs odontogéniques

  • Source : orlfrance.org

Adénocarcinome de l'oesophage - Carcinome épidermoïde de l'oesophage - Oesophage, carcinome de l' - oesophagique

  • Le carcinome de l'oesophage (CO) est une tumeur résultant des cellules épithéliales qui tapissent l'oesophage et peut être divisé en deux sous-types : le carcinome épidermoïde de l'oesophage et l'adénocarcinome de l'oesophage (voir ces termes).

  • Source : orpha.net

Interventions chirurgicales dans le carcinome épidermoïde précoce de la vulve

  • La chirurgie radicale constitue le traitement standard des patientes atteintes de cancer précoce de la vulve depuis les années 1950. Les taux de survie sont excellents, mais les taux de complications sont élevés. Depuis 1980, la chirurgie a été davantage personnalisée afin de réduire les complications chez les patientes atteintes d'une maladie limitée.

  • Source : cochrane.org

Interventions utilisées pour un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH

  • Evaluer l'effet des interventions pour traiter un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH sur le contrôle local, la récurrence, la mortalité, le temps de récurrence et les effets indésirables.

  • Source : cochrane.org

Carcinome épidermoïde de la conjonctive

  • Cet article offre des suggestions sur le diagnostic et le traitement du carcinome épidermoïde de la conjonctive. Celui-ci est le dernier stade des néoplasies épidermoïdes de la surface oculaire, qui représentent un important problème de santé publique oculaire dans les pays d Afrique équatoriale.

  • Source : cehjournal.org

Carcinome épidermoïde de l'oropharynx - référentiel

  • généralités, bilan, anatomo-pathologie, classifications, facteurs pronostiques, amygdale, base de la langue - vallécule, paroi postérieur oropharynx, voile du palais, chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, surveillance

  • Source : oncologik.fr

Carcinome épidermoïde de l'oesophage

  • Ce référentiel concerne les carcinomes épidermoïdes in situ et invasifs de l'oesophage. Il contient des arbres de décision en fonction de l'extension tumorale ainsi que les principes de prise en charge diagnostique et thérapeutique.

  • Source : oncologik.fr

Carcinome épidermoïde des lèvres - référentiel

  • principes généraux, bilan initial, anatomie pathologique, classification TNM, arbres de décision, chirurgie, curiethérapie, radiothérapie externe, chimiothérapie, soins dentaires, surveillance , 17 pages

  • Source : oncologik.fr

Le carcinome épidermoïde des sinus

  • Présentation clinique Le carcinome épidermoïde des sinus touche avant tout le sinus maxillaire, même si les extensions secondaires au sinus ethmoïdal et aux fosses nasales ne sont pas rares. Les principaux facteurs de ...

  • Source : orl-hopital-lariboisiere.com

Carcinome épidermoïde de l'hypopharynx et du larynx - référentiel

  • généralités, bilan initial, anatomo-pathologie, classifications, arbres de décisions, chirurgie, chimiothérapie, préservation laryngée, surveillance

  • Source : oncologik.fr

Carcinome épidermoïde de la cavité buccale - référentiel

  • généralités, bilan initial, anatomo-pathologie, classifications, arbres de décision, soins dentaires, chirurgie, radiothérapie, curiethérapie, chimiothérapie, surveillance

  • Source : oncologik.fr