Carcinome basocellulaire [ Niveau Expert ]

carcinome basocellulaire [ Niveau Expert ]

Expert > carcinome basocellulaire

  • \ Des études pharmaco-épidémiologiques ont montré un risque accru de cancer de la peau non-mélanome (CPNM) (carcinome basocellulaire, carcinome épidermoïde) lors de l\ exposition à des doses cumulatives croissantes d\ HCTZ Les patients qui prennent de l\ HCTZ seul ou en association avec d\ autres médicaments doivent être informés du risque de CPNM et de la nécessité de vérifier régulièrement l\ état de leur peau afin de détecter toute nouvelle lésion ou modification de lésion existante et à de signaler toute lésion cutanée suspecte. Les lésions cutanées suspectes doivent être examinées. Le recours à la biopsie peut être nécessaire pour le diagnostic histologique. Afin de réduire le risque de cancer de la peau, il sera conseillé aux patients de limiter l\ exposition au soleil et aux rayons UV et d\ avoir une protection adéquate en cas d\ exposition solaire. L\ utilisation d\ HCTZ doit aussi être réexaminée avec attention chez les patients présentant un antécédent de cancer de la peau...\

  • Source : ansm.sante.fr

ODOMZO (sonidegib), inhibiteur de Hedgehog - Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du carcinome basocellulaire localement avancé ne relevant pas d une chirurgie curative ou d une radiothérapie

  • ODOMZO a l AMM dans le traitement du carcinome basocellulaire (CBC) localement avancé qui ne relève pas d une chirurgie curative ou d une radiothérapie.nn Les seules données disponibles sont issues d un sous-groupe d une étude de phase II non comparative ayant inclus deux profils de patients : CBC localement avancé et CBC métastatique. Les résultats d efficacité sont fondés sur le taux de réponse global (réponse complète ou partielle).nn ODOMZO est une alternative à ERIVEDGE dans cette indication. Il n existe pas d étude comparative. Le service médical rendu par ODOMZO est important dans l indication « traitement des patients adultes présentant un carcinome basocellulaire (CBC) localement avancé qui ne relève pas d une chirurgie curative ou d une radiothérapie »...

  • Source : has-sante.fr

Prise en charge du carcinome basocellulaire

  • Le carcinome basocellulaire est un problème majeur de santé publique, de par sa grande incidence et sa relation étroite avec l exposition solaire. Le dépistage précoce permet de réduire sa morbidité, et le choix de la modalité thérapeutique adaptée permet dans la grande majorité des cas de l éradiquer de manière définitive. A côté des gold standard thérapeutiques que représentent les chirurgies conventionnelle et micrographique pour les formes non superficielles, de multiples autres approches peuvent être envisagées, de la radiothérapie aux thérapies basées sur la compréhension des bases moléculaires du développement tumoral.

  • Source : revmed.ch

Chirurgie micrographique de Mohs par rapport à l'excision chirurgicale pour le traitement d'un carcinome basocellulaire de la région périoculaire

  • Contexte : nnLe carcinome basocellulaire (CBC) est le cancer cutané le plus fréquent chez la population caucasienne.Son traitement consiste généralement à procéder à une excision chirurgicale (EC) ou une chirurgie micrographique de Mohs (CMM).nObjectifs : nnL'objectif de cette revue était de comparer l'efficacité, le coût, les complications et l'acceptabilité des CBC périoculaires opérés par la CMM ou une EC

  • Source : cochrane.org

COMMENT JE TRAITE.... UN CARCINOME BASOCELLULAIRE PAR L'IMIQUIMOD TOPIQUE (ALDARA).

  • Le carcinome basocellulaire est le plus fréquent de tous les cancers humains. Il en existe plusieurs types cliniques dont le pronostic évolutif est différent. L'excision chirurgicale est le traitement de choix qui est rarement suivi de récidive. Cependant, lorsque la lésion est superficielle et non agressive et que la localisation corporelle le permet, l'application topique d'imiquimod peut entraîner la régression de la tumeur ...

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Prise en charge diagnostique et thérapeutique du carcinome basocellulaire de l'adulte

  • indication du niveau de preuve , recommandations, fiche de synthèse, argumentaire (introduction, les différentes formes cliniques et histologiques de carcinome basocellulaire, facteurs pronostiques, moyens de traitement et leur évaluation, prise en charge, suivi des patients, propositions d'actions futures), annexes, références bibliographiques , 162 pages

  • Source : has-sante.fr

Carcinome basocellulaire ulcératif

  • Variante clinique de carcinome basocellulaire survenant sous forme de petit nodule translucide dont la surface est recouverte de vaisseaux télangiectasiques. Une nécrose centrale se produit et provoque un ulcère délimité par un bord roulé et perlé.

  • Source : dermis.net