Candidose cutanee [ Publications ]

candidose cutanee [ Publications ]

Publications > candidose cutanee

  • L'objectif de ce travail est de rapporter l'observation d'une candidose cutanée congénitale (CCC) en précisant les arguments cliniques d'orientation puis la démarche diagnostique et enfin de souligner le rôle du laboratoire dans la confirmation de cette infection ainsi que dans la prévention qui passe par le dépistage chez la mère. Il s'agit d'un nouveau-né à terme, issu d'une mère de 30 ans par voie basse et qui a présenté, dès les premières heures de vie, des lésions érythèmato-maculeuses généralisées se transformant ensuite en lésions vésiculo-pustuleuses qui se dessèchent pour former enfin des squames. Ni muguet, ni lésions péri-anales n'ont été observés. L'analyse mycologique des squames est positive: l'examen direct montre d'innombrables levures, parfois bourgeonnantes associées par endroit à des pseudo-filaments et la culture a permis l'identification d'une souche de Candida albicans. L'envahissement des squames épidermiques par ces levures a permis de retenir le diagnostic de candidose cutanée due à Candida albicans et d'éliminer les autres dermatoses d'expression clinique similaire. D'autre part, la précocité et l'étendue des signes cutanés attestent d'une candidose cutanée congénitale. Un traitement local à base d'éconazole a permis la régression des lésions et une guérison totale au bout de 20 jours. Cette mycose materno-foetale serait due à une contamination amniotique par voie ascendante consécutive à une candidose vaginale asymptomatique survenue au cours de la grossesse. L'éviction de l'inoculation foetale passe obligatoirement par le dépistage systématique et le traitement des vaginites candidosiques. Ainsi l'apport du laboratoire de mycologie dans le diagnostic et la prévention de la CCC est indéniable.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Candidose cutanée à Candida parapsilosis survenant au cours d'une aplasie médullaire idiopathique.

  • La fréquence des candidoses profondes à Candida parapsilosis est en augmentation, en particulier dans les infections nosocomiales. Ceci est dû à la grande distribution de Candida parapsilosis dans l'environnement, au portage chronique dans l'espace sous-unguéal de sujets sains, et à l'augmentation des gestes thérapeutiques invasifs. Nous rapportons une observation de candidose cutanée profonde survenant chez un immunodéprimé. L'aspect histologique a permis d'orienter le diagnostic, en montrant en profondeur dans le derme des filaments et des spores au sein d'une réaction inflammatoire granulomateuse. Une souche de Candida parapsilosis a été isolée à partir d'une culture d'un fragment de la biopsie cutanée. Cette observation est particulière par son caractère localisé (deux lésions cutanées), par l'absence d'autres symptômes, par son évolution chronique pendant 8 mois, sans extension des lésions malgré l'absence de traitement anti-fongique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Candidose cutanée diffuse révélatrice de lymphome T cutané: 2 cas.

  • Introduction. Au cours des déficits immunitaires, les candidoses peuvent être profuses, avec localisations cutanées et muqueuses multiples. Il est par contre exceptionnel qu'une candidose cutanée diffuse révèle une hémopathie. Nous rapportons deux observations de lymphome T cutané de présentation inhabituelle, révélé par une candidose cutanée profuse et sémiologiquement atypique. Observations. Cas n° 1: une femme de 72 ans consultait pour une éruption prurigineuse d'éléments circinés, serpigineux de la peau glabre, associés à des intertrigos multiples et une kératodermie palmoplantaire d'aggravation rapide. Tous les prélèvements mycologiques étaient positifs à Candida albicans. L'examen histologique d'une biopsie d'élément serpigineux montrait un aspect de candidose alors que la biopsie de la kératodermie montrait un aspect de mycosis fongoïde. Il existait une hyperleucocytose à 28 600 globules blancs/mm

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Candidose cutanée chronique à Candida krusei.

  • Le Candida albicans est l'agent le plus fréquemment trouvé dans les candidoses cutanéo-muqueuses. D'autres espèces pathogènes peuvent être en cause. Nous rapportons une observation d'infection cutanée à Candida krusei d'allure et d'évolution tout à inhabituelles.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov