C1 inhibiteur [ Publications ]

c1 inhibiteur [ Publications ]

Publications > c1 inhibiteur

  • Un homme sans antécédent atopique, traité par un inhibiteur de l’enzyme de conversion, a été pris en charge pour un œdème atteignant la face et la langue avec dyspnée, dysphagie mais sans prurit ni érythème, résistant aux corticoïdes, antihistaminiques et à l’adrénaline. Le traitement par concentré de C1 inhibiteur (1000 u) a fait disparaître les signes en 20 minutes. Cet angio-œdème acquis induit semble lié au métabolisme de la bradykinine qui ne serait plus correctement métabolisée par l’enzyme de conversion qui l’inactive habituellement à 75 %.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov