Broncho-pneumopathie chronique obstructive [ Niveau Expert ]

broncho-pneumopathie chronique obstructive [ Niveau Expert ]

Expert > broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • \ULTIBRO BREEZHALER a l\ AMM dans le traitement bronchodilatateur continu pour soulager les symptômes chez les patients adultes atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Les résultats de nouvelles données ont conduit à considérer que cette association fixe de deux bronchodilatateurs de longue durée d\ action a un intérêt clinique modéré dans cette indication (et non plus important) dans une population restreinte aux patients ayant une BPCO modérée à très sévère dont les symptômes sont déjà contrôlés par l\ association d\ indacatérol et de glycopyrronium administrés séparément. ULTIBRO BREEZHALER s\ adresse plus particulièrement aux patients atteints de BPCO modérée à très sévère ayant une dyspnée associée persistante malgré la prise d\ un bronchodilatateur de longue durée d\ action en monothérapie...\

  • Source : has-sante.fr

Expérience de maladie chronique et vie professionnelle : les ajustements professionnels des travailleurs atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive - In : Sciences sociales et santé - Volume 34, numéro 1, Mars 2016

  • Prendre la mesure de l impact de la maladie chronique sur lesninteractions et rôles sociaux implique de s intéresser au monde du travailnqui représente l espace principal dans lequel se pose la question du maintienndes engagements sociaux. Notre analyse sociologique a pour objectifnde spécifier l impact de la broncho-pneumopathie chronique obstructiven(BPCo) sur le travail, entendu selon deux dimensions : le maintien dansnl emploi et l activité professionnelle (accomplissement des tâches).

  • Source : jle.com

Interrelations génétique-environnement : la broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • Le tabagisme est le facteur de risque principal de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), il est responsable de 80 à 85 % des BPCO. Cependant, 10 à 15 % des patients souffrant de BPCO n'ont jamais fumé, et seulement une fraction des fumeurs développera une BPCO. Ainsi, des facteurs génétiques et environnementaux (pollution, infectieux et professionnels) influencent le risque de développement de la BPCO. La BPCO doit donc finalement être considérée comme la conséquence clinique d'une série d'interactions complexes entre, d'une part, l'effet des facteurs environnementaux et, d'autre part, l'existence d'une prédisposition génétique qui, à l'exception du déficit en alpha-1 antitrypsine, est encore mal connue. Dans cette revue, nous développons ces différents aspects et soulignons le caractère complexe de cette maladie qui est avant tout environnementale.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Dépistage de la broncho-pneumopathie chronique obstructive par mini spirométrie électronique dans une population de patients détenus hospitalisés à l'UHSI de Toulouse

  • Introduction : La prévalence de la BPCO est en augmentation et reste sous diagnostiquée. Un dépistage précoce permettrait une meilleure prise en charge. Ce dépistage peut être assuré de façon simple par mini-spirométrie. La population carcérale comporte une proportion importante de fumeurs. L'objectif de cette étude est de mesurer la prévalence de la BPCO dans une population de patients détenus hospitalisés à l'UHSI de Toulouse et de rechercher les facteurs associés à un dépistage positif dans l'idée de développer une stratégie de dépistage efficace dans les établissements pénitentiaires

  • Source : sudoc.fr

t Identification des freins à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour les patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive par les médecins généralistes

  • Introduction : La réhabilitation respiratoire est la pierre angulaire du traitement de la BPCO et a fait, à ce sujet, l'objet de recommandations du plus haut niveau de preuve. Cependant, l'analyse des pratiques montre qu'elle est, à l'heure actuelle, encore largement sous-prescrite par les médecins généralistes. Objectif : Identifier les freins à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour les patients atteints de BPCO par les médecins généralistes

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

t Dépistage de la broncho-pneumopathie chronique obstructive par spiromètre en médecine générale : état des lieux des pratiques professionnelles : indications, résultats et prises en charge

  • tnIntroduction : La BPCO représente une préoccupation majeure de santé publique aussi bien en terme d incidence, de mortalité et handicap qu en terme de coût auprès de l assurance maladie (hospitalisations et traitements). Il nous paraissait donc intéressant de faire un état des lieux des pratiques professionnelles des médecins généralistes pratiquant le dépistage de la BPCO par spiromètre en soins primaires.

  • Source : sudoc.fr

ALD n°14 - Guide patient : la prise en charge de votre broncho-pneumopathie chronique obstructive - Vivre avec une broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • Votre médecin traitant vous a remis ce guide, La prise en charge de votrernmaladie, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, pour vous informerrnsur votre maladie, son suivi et son traitement.rnIl complète le guide de l'Assurance Maladie, La prise en charge de votrernaffection de longue durée, que vous a adressé votre caisse d'assurancernmaladie. Il vous aide à dialoguer avec votre médecin et vous donne plusieursrnsources d'information.

  • Source : has-sante.fr

Dépistage de la broncho-pneumopathie chronique obstructive par minispirométrie électronique en médecine générale - Revue des Maladies Respiratoires Volume 31, Issue 5, May 2014, Pages 396u2013403 - Open Access

  • IntroductionnnLe dépistage de la BPCO est actuellement insuffisant. Le minispiromètre électronique permet le dépistage en soins primaires.nObjectifnnMesurer la prévalence de la BPCO chez des patients à risque dans une population de médecine générale (MG) et déterminer des facteurs de haut risque de BPCO.

  • Source : sciencedirect.com

Médecine personnalisée. Traitement de la broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • La broncho-pneumopathie chronique obstructiven(BPCO) est une maladie complexe et tous les patients nenrépondent pas à tous les traitements aujourd hui disponibles.nL importance d un traitement personnalisé dans la BPCOnest de plus en plus reconnue et l identification des phénotypesnreprésentent, pour les cliniciens, la première étape dence processus. Les nouvelles directives du GOLD ne reflètentnpas entièrement la nature hétérogène de la maladie, maisnconstituent déjà un progrès dans le traitement personnalisénde la BPCO.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Évaluation pédagogique d'un cycle de cinq séances collectives d'éducation thérapeutique du patient atteint de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive

  • La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) représente un enjeu de santé publique majeur. Afin d'optimiser la prise en charge de ces patients malades chroniques, le CHU de Nantes propose un programme structuré d'éducation thérapeutique du patient (ETP) atteint de BPCO. - Objectifs. L'objectif principal est de réaliser une évaluation pédagogique du cycle de séances collectives d'ETP

  • Source : nantilus.univ-nantes.fr

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) - Aide-mémoire N°315

  • La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie pulmonaire caractérisée par une obstruction chronique de la circulation de l'air à l'intérieur des poumons qui entrave la respiration et n'est pas complètement réversible. Les termes plus familiers bronchite chronique et emphysème ne sont plus utilisés mais sont maintenant inclus dans le diagnostic de la BPCO. Il ne s'agit pas simplement de la toux du fumeur mais d'une maladie sous-diagnostiquée qui peut-être parfois mortelle...

  • Source : who.int

Tiotropium versus bêta-agonistes à action prolongée pour une broncho-pneumopathie chronique obstructive stable

  • Comparer les effets cliniques relatifs du bromide de tiotropium seul par rapport aux BAAP seuls, en fonction des mesures relatives à la qualité de vie, aux exacerbations, à la fonction pulmonaire et aux évènements indésirables graves, chez les personnes atteintes d'une BPCO stable. Évaluer de manière critique et résumer les preuves actuelles sur les coûts et la rentabilité associée au tiotropium par rapport aux BAAP chez les personnes souffrant de BPCO

  • Source : cochrane.org

Facteurs pronostiques de la réadaptation respiratoire chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

  • Contexte : La réadaptation respiratoire (RR) fait partie du traitement des patients BPCO. Ils n'en tirent pas tous bénéfice. Les facteurs pronostiques du résultat d'un programme de RR chez ces patients ont été peu étudiés. But : Déterminer des facteurs conduisant au succès de la RR et leurs seuils de bon pronostic

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Broncho-pneumopathie chronique obstructive et douleur aiguë : les opiacés en question(s) ?

  • La douleur est un symptôme fréquent chez les patients souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Les opiacés sont probablement moins prescrits chez ces patients du fait du risque de dépression respiratoire. Nous avons souhaité connaître le taux de prescription d opiacés forts chez les patients BPCO présentant une douleur aiguë et leur sécurité d utilisation

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Bêta2-agonistes à action prolongée associés au tiotropium versus tiotropium ou bêta2-agonistes seuls pour le traitement de la broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • Évaluer les effets relatifs du traitement par tiotropium associé à un bêta2-agoniste à action prolongée par rapport au tiotropium ou un bêta2-agoniste à action prolongée seul chez les patients souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstrusive.

  • Source : cochrane.org

Combinaison de corticostéroïdes et de bêta2-agonistes à action prolongée dans un seul inhalateur versus bêta2-agonistes à action prolongée pour le traitement de la broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • Objectifs Évaluer l'efficacité des CSI et BAAP combinés dans un seul inhalateur en comparaison avec le seul composant BAAP, chez les adultes souffrant de BPCO

  • Source : cochrane.org

Broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), maladie respiratoire chronique, est attribuable au tabagisme dans plus de 80 % des cas. Les autres facteurs de risque comprennent les expositions professionnelles, la pollution atmosphérique, l exposition passive à la fumée de cigarette et des facteurs génétiques.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Broncho-pneumopathie chronique obstructive

  • La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie du système respiratoire d apparition progressive, qui atteint les bronches et les poumons, et qui provoque une diminution du passage de l air aboutissant à un manque d oxygène.

  • Source : prioritesantemutualiste.fr

Broncho-pneumopathie chronique obstructive - - Examen Classant National : Question(s) 227 -

  • 1. Introduction, 2. Définition, classification de la sévérité, physiopathologie, 3. Epidémiologie, 4. Prise en charge, 5. Conclusion, 6. Points forts à retenir

  • Source : sante.ujf-grenoble.fr

Corticostéroïdes inhalés pour la broncho-pneumopathie chronique obstructive stable

  • Déterminer l'efficacité et l'innocuité des corticostéroïdes inhalés chez les patients stables atteints de BPCO en termes de critères de jugement objectifs et subjectifs.

  • Source : cochrane.org