Atresie de l'oesophage [ Publications ]

atresie de l'oesophage [ Publications ]

Publications > atresie de l'oesophage

  • L'atrésie de l'oesophage est une des malformations digestive les plus fréquentes en néonatologie. Il existe 5 types anatomiques, selon la présence et le siège de la fistule oeso-trachéale. Le diagnostic anténatal est difficile. A la naissance, le diagnostic est suspecté en salle de travail, devant l’échec du passage systématique d'une sonde digestive jusque dans l'estomac. Des trouble de la déglutition, une hyper sialorrhée, une détresse respiratoire sont ensuite retrouvés. Une fistule oeso-trachéale peut être isolée et suspectée devant des épisodes de cyanose et de dyspnée lors des tétées ou en cas de survenue d'une pneumopathie d'inhalation. Dans notre cas, nous avons observé une microcéphalie primaire. Une association microcéphalie et malformation digestive et des membres a été décrite sous le nom de syndrome de Feingold. Chez notre patient, aucune malformation des membres n'a été observée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Dysphagie chez un trisomique adulte opéré d'une atrésie de l'oesophage: achalasie ou pseudo-achalasie?

  • Une atteinte oesophagienne est fréquente au cours de la trisomie 21. Nous rapportons l'observation d'un jeune homme de 20 ans, trisomique, opéré d'une atrésie de l'œsophage, présentant une dysphagie avec signes radiologiques, endoscopiques et manométriques d'achalasie. Le traitement par injection intrasphinctérienne de toxine botulique, puis myotomie de Heller, a entraîné une rémission des symptômes. La responsabilité des troubles moteurs associés à l'atrésie de l'oesophage ou l'hypothèse d'une achalasie primitive sont discutées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Anesthésie péridurale et atrésie de l'oesophage. A propos d'une observation.

  • Une enfant de trois jours a bénéficié, pour cure chirurgicale d'une atrésie de l'oesophage, d'une anesthésie péridurale thoracique (bupicavaïne 0,25 %) alliée à une anesthésie générale légère. L'analgésie a été entretenue pendant les 3 premiers jours postopératoires par la bupivacaïne 0,125 % en perfusion continue avec un succès constant. L'intérêt de cette technique est induscutable dans ce cas, car elle a évité en particulier le recours à la ventilation assistée et a grandement facilité les soins postopératoires.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Diagnostic prénatal d'atrésie de l'oesophage par IRM.

  • Le diagnostic prénatal d'atrésie de l'oesophage est suspecté à l'échographie devant un estomac absent ou de petite taille, une dilatation de l'oesophage cervical et un hydramnios inexpliqué mais la valeur de ces signes n'est pas formelle. Deux observations sont rapportées où l'IRM foetale a permis le diagnostic de cette anomalie congénitale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Recherche du nerf récurrent gauche sous ventilation à haute fréquence dans la chirurgie de l'atrésie de l'oesophage.

  • PED. Cette recherche, possible grâce à la ventilation à haute fréquence durant l'anesthésie, évite le risque de lésion peropératoire du nerf récurrent.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov