Arteriopathies obliterantes [ Publications ]

arteriopathies obliterantes [ Publications ]

Publications > arteriopathies obliterantes

  • But: analyser les problèmes de prise en charge afin d'évaluer la faisabilité technique locale d'une revascularisation, pour les lésions réversibles. Patients et méthodes: il s'agit de l'étude observationnelle d'une série d'artériopathies oblitérantes des membres inférieurs, dans le service de chirurgie vasculaire du centre hospitalier universitaire d'Antananarivo, sur une période de trois ans, allant de janvier 2009 à janvier 2012. Les artériopathies non athéromateuses et les dossiers incomplets ont été exclus de l'étude. Les paramètres étudiés étaient le délai de prise en charge spécialisée, la présentation clinique, les outils paracliniques, le traitement chirurgical, l'évolution et le pronostic à moyen terme. Résultats: parmi les quarante-trois dossiers étudiés, vingt-neuf cas étaient retenus. Le délai de prise en charge spécialisé était de quatre-vingt-dix à 730 jours , la majorité se trouvaient entre 366 et 730 jours. Plus de la moitié des patients étaient au stade IV, selon la classification de Leriche et Fontaine , leur état général était altéré dans 31 % des cas. L'écho-doppler était facile d'accès mais, pour les patients qui nécessitaient une revascularisation, l'angioscanner n'était possible que dans 31 % des cas. La chirurgie de revascularisation pouvait être effectuée dans 48 % des cas, contre 52 % d'amputation d'emblée. Les suites opératoires étaient marquées par 7 % de décès, 7 % d'échec de pontage et un taux de sauvetage de membre à 86 % au bout de douze mois après le traitement chirurgical. Conclusion: malgré l'insuffisance de plateaux techniques, la chirurgie conventionnelle peut toujours sauver les stades réversibles.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Artériopathies oblitérantes digestives chez trois jeunes femmes.

  • Les auteurs rapportent trois cas d'ischemie intestinale grave survenus chez des femmes de 29 à 44 ans, toutes tabagiques. Chaque fois, l'ischemie intestinale a éte reconnue tardivement et a conduit au decès dans un délà de un à deux ans. Les lesions artérielles obliterantes presentées par ces patientes concernaient presque exclusivement les artères digestives. Les lesions étaient heterogènes sur le plan histologique, et non specifiques. Dans un cas, il s'agissait d'endartérite fibreuse, dans un cas de fibrose mediale et adventitielle, dans le dernier cas de lésions compatibles avec une thrombo-angeite oblitérante.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Efficacité de l'extrait de Ginkgo biloba dans le traitement des artériopathies oblitérantes chroniques des membres inférieurs au stade III de la classification de Fontaine.

  • Efficacité de l'extrait de Ginkgobiloba injectable dans le traitement des décompensations ischémiques de l'artériopathie des membres inférieurs chez 64 patients. Le critère de jugement a été l'évaluation de la douleur.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov