Apnee [ Niveau Expert ]

Traitement de l apnée obstructive du sommeil par ventilation spontanée en pression positive (VSPP)

  • L apnée obstructive du sommeil (AOS) se manifeste quand les voies respiratoires sont partiellement ou entièrement obstruées pendant le sommeil, ce qui rend la respiration difficile. L obstruction des voies respiratoires peut causer des ronflements, des halètements et des pauses entre les respirations.u200bnnL apnée obstructive est caractérisée par des variations du taux d oxygène dans le sang, ce qui peut nuire à la qualité du sommeil. Si on ne remédie pas au sommeil perturbé de votre enfant, il risque d éprouver des troubles d apprentissage et d avoir des difficultés à fonctionner pendant la journée.

  • Source : aboutkidshealth.ca

Élaboration et évaluation pilote d'un nouvel outil de dépistage du syndrome d apnées obstructives du sommeil en médecine générale : outil DHODS (diabète, hypertension, obésité, dyslipidémie, sommeil)

  • Le syndrome d apnées obstructives du sommeil (SAOS) aurait une prévalence de 5%, avec une incidence en progression. Seulement 20% seraient diagnostiqués. Pourtant, il existe des traitements efficaces. Les outils de dépistages existants paraissent donc insuffisamment connus ou inadaptés à la pratique courante. L objectif principal était d élaborer un outil de dépistage du SAOS pour les médecins généralistes. Les objectifs secondaires étaient d estimer sa validité ainsi que sa faisabilité

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Prise en charge du syndrome des apnées du sommeil

  • Le syndrome des apnées obstructives du sommeil (SAOS) est une pathologie fréquente qui touche 2 % des femmes et 4 % des hommes. Il est considéré comme un problème de santé publique du fait de la morbidité neuropsychique et de la morbidité cardiovasculaire qui lui sont attribuées. Les facteurs favorisant le SAOS sont l'hypertension artérielle, l'obésité, le sexe masculin, l'âge (30-60 ans) et les anomalies morphologiques maxillo-faciales. Même si la CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) reste le traitement de choix, les orthèses stomatologiques et la chirurgie d'avancée maxillo-mandibulaire ont montré d'excellents résultats et trouvent leur place en seconde intention dans le traitement du SAOS. La prise en charge multidisciplinaire systématique du SAOS permet d'offrir un traitement adapté aux besoins du patient

  • Source : amub.be

Syndrome d'apnées du sommeil, une pathologie fréquente encore insuffisamment diagnostiquée

  • Le syndrome d'apnées du sommeil est une pathologie très fréquente touchant surtout les hommes de plus de trente ans et les femmes ménopausées. Sa prévalence est de plus de 1% chez les hommes et de 0,3% à 0,5% chez les femmes, ce qui représente un problème important de santé publique. Le diagnostic est posé soit par polysomnographie, qui reste le gold standard du diagnostic, soit par polygraphie. Le praticien doit rechercher cette affection en présence de symptômes tels fatigue, ronflements, troubles du comportement, puisque ces patients, en l'absence d'un traitement adéquat, sont exposés à un risque élevé, non seulement d'accident de la route, mais aussi d'hypertension artérielle, d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde

  • Source : revmed.ch

Syndrome d apnées obstructives du sommeil : complications métaboliques - Revue des Maladies Respiratoires, Elsevier Masson, 2016

  • Fortement lié à la présence d une obésité, le syndrome d apnées obstructives du sommeil est aussi un facteur de risque indépendant de dysfonctionnement du métabolisme du glucose allant de la simple intolérance au glucose au diabète de type 2. C est également un facteur de risque de dyslipidémie, de syndrome métabolique et de stéatose hépatique non alcoolique. Les mécanismes de constitution de ces pathologies associées restent à préciser, l hypoxie intermittente en étant sans doute une des clés. La place du traitement des apnées obstructives dans la prise en charge des anomalies métaboliques reste à préciser

  • Source : hal.archives-ouvertes.fr

Chirurgie pour le traitement de l'apnée obstructive du sommeil chez l'adulte

  • Contexte : Le syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) se caractérise par une diminution ou un arrêt périodique du flux respiratoire pendant le sommeil. Ce syndrome est associé à un fort ronflement, un sommeil interrompu et des apnées observées. La chirurgie pour le traitement du syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil vise à soulager les symptômes de somnolence diurne, à améliorer la qualité de vie et à réduire les signes d'apnée du sommeil enregistrés par polysomnographie. Objectifs : L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de tout type de chirurgie pour le traitement des symptômes du syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil chez l'adulte.

  • Source : cochrane.org

t État des lieux des connaissances et des pratiques des médecins généralistes du département des Pyrénées-Orientales concernant la prise en charge du syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil de l'adulte

  • Introduction : La prévalence du SAHOS est estimée à 4 à 6% de la population adulte. De précédentes études démontraient que cette pathologie était largement sous-diagnostiquée et insuffisamment connue des généralistes. L objectif de cette étude était de faire un état des lieux des connaissances et des pratiques des généralistes vis-à-vis du SAHOS dans les Pyrénées-Orientales

  • Source : sudoc.fr

Syndrome d'apnées obstructives de l'enfant : nouvelles approches thérapeutiques - Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 16, Numéro 2, 108-17, Avril-Mai-Juin 2013 - Les troubles du sommeil, Dossier

  • Dans cet article consacré à la prise en charge thérapeutique du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) de l'enfant, nous rappellerons rapidement les phénotypes et les critères diagnostiques de ce syndrome, puis aborderons successivement trois questions : . Faut-il traiter les enfants ayant un SAOS ?. Si oui, comment traiter ? Quels sont les résultats des traitements utilisés ?

  • Source : jle.com

Prévalence du haut risque de syndrome d apnées hypopnées obstructives du sommeil en médecine générale dans une population âgée de 18 a 70 ans

  • Introduction : Le syndrome d apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est une pathologie touchant en moyenne 4 % des femmes et 6 % des hommes. Le SAHOS est sous-diagnostiqué et peu d études de prévalence en soin primaire ont été réalisées. L objectif principal de cette étude était de déterminer la prévalence du haut risque de SAHOS par le remplissage du questionnaire de Berlin en cabinet de médecine générale dans une population âgée de 18 à 70 ans

  • Source : biu-montpellier.fr

Quels sont les freins au dépistage du syndrome d apnées-hypopnées obstructives du sommeil en médecine générale : étude des pratiques des médecins généralistes du Nord Pas de Calais

  • Contexte : Avec une prévalence dans la population adulte de 3 à 7% chez l homme et de 2 à 4% chez la femme, le syndrome d apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) constitue un problème majeur de santé publique. Le SAHOS est encore largement sous-estimé et sous-dépisté. L objectif de cette étude était d explorer les freins au dépistage du SAHOS par les médecins généralistes

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

t État des lieux en 2016 des connaissances et des pratiques des médecins généralistes du département des Deux Sèvres concernant la prise en charge du syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil chez l'adulte

  • Introduction : Le syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil est sous diagnostiquée en France. Son taux élevé de morbi-mortalité cardiovasculaires et métaboliques en font un véritable enjeu de santé publique. Le médecin généraliste, pièce maîtresse de notre système de santé, a-t-il les ressources nécessaires pour dépister et suivre efficacement ces patients.

  • Source : sudoc.fr

Y a-t-il une place pour l'oxygénothérapie à domicile dans la prise en charge de l'apnée obstructive du sommeil ?

  • Le présent rapport est une revue systématique de la littérature portant sur l?efficacité et l?innocuité de l?oxygénothérapie pour le traitement de l?apnée obstructive du sommeil. Elle contient également une analyse du contexte actuel sur les aspects organisationnels, économiques, sociaux et éthiques de la prise en charge des patients québécois ainsi qu?un survol des modalités adoptées dans le monde pour la prise en charge de cette affection.

  • Source : inesss.qc.ca

Stimulation kinesthésique versus méthylxanthine pour le traitement de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

  • Contexte : L'apnée du prématuré peut entraîner une hypoxémie et une bradycardie exigeant des mesures de réanimation. De nombreux traitements sont utilisés chez les nouveau-nés atteints d'apnée du prématuré, notamment des méthylxanthines. Une stimulation physique est souvent utilisée pour réactiver la respiration, et il est possible qu'une stimulation répétée, notamment à l'aide d'un matelas basculant ou d'autres méthodes de stimulation kinesthésique, puisse également être utilisée pour traiter les nouveau-nés atteints d'apnée et prévenir les conséquences de la maladie.

  • Source : cochrane.org

Stimulation kinesthésique pour la prévention de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

  • L'apnée récurrente est courante chez les nouveau-nés prématurés, en particulier à un très jeune âge gestationnel. Ces épisodes de perte d'efficacité respiratoire peuvent entraîner une hypoxémie et une bradycardie, qui peuvent être suffisamment sévères pour exiger une réanimation et le recours à une ventilation en pression positive ou à d'autres traitements. Une stimulation physique est souvent utilisée pour réactiver la respiration, et il est possible qu'une stimulation répétée, notamment à l'aide d'un matelas basculant (stimulation kinesthésique), puisse permettre de prévenir l'apnée et ses conséquences.

  • Source : cochrane.org

Apnée obstructive du sommeil - Information pour le patient avisé

  • Les personnes qui ont un sommeil de qualité peuvent fonctionner de façon efficace au quotidien, à la maison, à l école, au travail ou dans la communauté. L apnée obstructive du sommeil (AOS) est la forme d anomalie la plus commune parmi les troubles respiratoires du sommeil (TRS). Elle est considérée comme une maladie chronique, au même titre que l asthme, le diabète ou l hypertension artérielle. Elle requiert une prise en charge à long terme, qui implique plusieurs professionnels de la santé ayant des compétences en soins du sommeil.

  • Source : odq.qc.ca

Stimulation kinesthésique pour le traitement de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

  • L'apnée récurrente est courante chez les nouveau-nés prématurés, en particulier à un très jeune âge gestationnel. Ces épisodes de perte d'efficacité respiratoire peuvent entraîner une hypoxémie et une bradycardie, qui peuvent être suffisamment sévères pour exiger une réanimation et le recours à une ventilation en pression positive ou à d'autres traitements. Une stimulation physique est souvent utilisée pour réactiver la respiration, et il est possible qu'une stimulation kinesthésique répétée puisse permettre de traiter l'apnée et de prévenir ses conséquences chez les nouveau-nés.

  • Source : cochrane.org

Pharmacothérapie pour le traitement de l'apnée obstructive du sommeil chez l'adulte

  • Un certain nombre de mécanismes ont été proposés pour que les médicaments réduisent la gravité de l'AOS. Ces interventions incluent une augmentation du tonus dans les muscles dilatateurs des voies respiratoires supérieures, une augmentation des impulsions ventilatoires, une réduction de la proportion du mouvement oculaire sommeil et une augmentation du tonus cholinergique pendant le sommeil, ainsi quune augmentation du seuil d'éveil, une réduction de la résistance des voies respiratoires et une réduction de la tension superficielle des voies respiratoires supérieures.

  • Source : cochrane.org

Stratégies innovatrices de réentraînement à l'effort du sujet obèse porteur du syndrome d'apnée-hypopnée obstructive du sommeil

  • On a cherché à savoir si une des modalités d entrainement suivantes, un entraînement des muscles respiratoires combiné à un entraînement cardiovasculaire, un entraînement cardiovasculaire avec application de ventilation ou un entraînement cardiovasculaire seul, était supérieure pour améliorer la capacité à l exercice d individus obèses souffrants d un syndrome d apnée-hypopnée obstructive du sommeil

  • Source : corpus.ulaval.ca

t Connaissances concernant le syndrome d'apnées obstructives du sommeil par la population générale de Lorraine

  • Objectif: Le syndrome d apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) semble être sous-diagnostiqué. L'objectif de cette étude était d'évaluer les connaissances du SAHOS par la population générale de Lorraine. Méthodes: Une étude épidémiologique descriptive a été menée de juillet 2015 à novembre 2015, en région Lorraine, à l'aide d'un questionnaire anonyme portant sur les connaissances des symptômes et des complications du SAHOS

  • Source : docnum.univ-lorraine.fr

Grossesse, obésité et syndrome des apnées du sommeilu200e : état des connaissances et résultats de l étude prospective GOS

  • Objectifs : L objectif principal de cette étude est d établir la prévalence du SAS et sa gravité dans une population de femmes enceintes obèses sévères au 3e trimestre. Les objectifs secondaires étaient de déterminer les facteurs de risque de SAS en cours de grossesse, de comparer la morbidité maternelle, foetale et néonatale en fonction de la présence ou non d un SAS et d évaluer l évolution des SAS à 6 mois du post-partum

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr