Anevrysme de l'aorte thoracique [ Publications ]

anevrysme de l'aorte thoracique [ Publications ]

Publications > anevrysme de l'aorte thoracique

  • L'anévrysme thoracique représente la composante cardiovasculaire essentielle dans le syndrome de Marfan. La dystrophie du tissu élastique constante au niveau de l'aorte ascendante réalise un aspect de médianécrose kystique dans les formes majeures. La dilatation de l'aorte ascendante est progressive avec le temps. Le risque de dissection et de rupture, complication algue du syndrome de Marfan. devient très important lorsque la dilatation aortique atteint 60 mm. bien que des dissections aortiques puissent s'observer pour des diamètres de l'ordre de Sa mm. L'insuffisance aortique est présente dans la moitié des cas. L'échographie cardiaque, la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique permettent d'inventorier parfaitement l'anatomie des lésions et de surveiller l'évolution de la dilatation. Le traitement bêtabloquant freine l'évolution de la dilatation aortique. L'opération de Bentall. apparue en 1968. et ses variantes techniques dans les procédures de réimplantation des artères coronaires : opération de Cabrol. technique d'adossement péri-ostial, technique du bouton, représentent un progrès majeur dans le traitement chirurgical de l'anévrysme de l'aorte ascendante. Selon les séries. l'espérance de vie est de l'ordre de 90 % à S ans et de 75 à 80 % à 10 ans. Des réinterventions sont parfois nécessaires en raison de faux anévrysmes développés tardivement sur le site de l'opération. ou de la survenue d'autres localisations anévrysmaies. Les futures données de la génétique moderne représentent l'espoir du futur.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Anévrysme de l'aorte thoracique d'origine traumatique: cas clinique suspect.

  • Dans ce travail nous rapportons le cas d'un homme d'origine africaine du nord, âgé de 51 ans, qui s'est présenté à l'urgence pour des douleurs thoraciques constantes depuis un jour. Dans son anamnèse on note un enrouement de la voix depuis deux mois, une notion d'accident de circulation il y a environ dix ans. Patient sportif, fait de la boxe et travaille comme agent de sécurité dans une boite de nuit. La radiographie du thorax et l'angio-scanner thoracique montrent un volumineux anévrisme non compliqué de la crosse et du tiers distal de l'aorte thoracique descendante (7cmx7.8cm en vue axiale). Le patient a bénéficié d'une cure chirurgicale de ce volumineux anévrisme de l'aorte thoracique. Nous discutons des étiologies, des mesures cliniques et para cliniques qui permet le diagnostic de cette entité clinique rare pouvant être une erreur diagnostique pour un médecin urgentiste.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov