Analgesie obstetricale [ Publications ]

analgesie obstetricale [ Publications ]

Publications > analgesie obstetricale

  • Objectifs : Comparer l'efficacité analgésique, les effets secondaires et le retentissement obstétrical de l'analgésie péridurale (P) et de l'analgésie rachidienne et péridurale combinée (RP). Type d'étude : Étude prospective, randomisée, conduite en double ou simple aveugle selon les critères, après accord du CCPPRB. Patientes : Quatre-vingts parturientes, exemptes de pathologie materno-fœtale, en début de travail actif, avec une dilatation cervicale inférieure ou égale à 3 cm, réparties en deux groupes de 40 selon, qu'elles bénéficiaient d'une P ou une d'RP. Méthodes: Les patientes du groupe P recevaient 6 à 8 mL de bupivacaïne à 0,25 % et 20 μg de sufentanil. Celles du groupe RP recevaient 10 μg de sufentanil par voie sous-arachnoïdienne et, par voie péridurale, les mêmes agents aux mêmes doses que celles du groupe P. Dans les deux groupes, l'entretien s'effectuait à la demande des parturientes par injections péridurales de bupivacaïne. Le critère principal de jugement était l'analgésie obtenue. La douleur a été évaluée par échelle visuelle analogique (EVA). Ont été également notés: le déroulement du travail (stades 1 et 2, durée des efforts expulsifs, mode d'accouchement), les effets indésirables, les incidents et les scores d'Apgar. L'analyse statistique a été effectuée par Anova, X

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Electrostimulation cérébrale transcutanée: étude comparative des effets de son association à l'anesthésie péridurale par bupivacaïne-fentanyl au cours de l'analgésie obstétricale.

  • Afin de tester l'efficacité analgésique de l'Anesthelec® (électrostimulation transcérébrale par les courants de Limoge) utilisé au cours de l'accouchement, un essai thérapeutique randomisé a été entrepris chez 120 primipares accouchant sous anesthésie péridurale. L'adjonction des courants impulsionnels prolonge de 20% la durée d'action de la première injection anesthésique mais l'épuisement rapide de l'effet explique que ce travail n'a pas permis de mettre en évidence un effet bénéfique de l'electrostimulation sur le plan de la consommation des anesthésiques locaux utilisés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Analgésie obstétricale chez des patientes atteintes d’un syndrome de Klippel-Trenaunay

  • Nous rapportons trois accouchements chez deux patientes ayant un syndrome de Klippel-Trenaunay. Ces femmes étaient atteintes d’une triade congénitale rare comprenant des malformations capillaires, des malformations veineuses et une hémihypertrophie corporelle. L’existence de malformations artérioveineuses médullaires ne pouvait pas être éliminée en l’absence d’angiographie médullaire par résonance magnétique nucléaire. Une analgésie auto-contrôlée (PCA) par sufentanil intraveineux et des blocs périphériques des nerfs honteux ont été réalisés respectivement pour le travail et les accouchements par voie basse. L’anesthésie générale a été préférée pour les révisions utérines et la césarienne.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov