Algie vasculaire de la face [ Niveau Expert ]

algie vasculaire de la face [ Niveau Expert ]

Expert > algie vasculaire de la face

  • \L'algie vasculaire de la face est une céphalée essentielle caractérisée par des douleurs extrêmement sévères, strictement unilatérales, à prédominance orbitaire, évoluant par crises quotidiennes durant de 15 à 180 minutes, survenant en moyenne une à trois fois par jour. Elles sont accompagnées par une injection conjonctivale homolatérale, un larmoiement, une rhinorrhée ou une congestion nasale, un ptosis et un myosis. La prévalence de l'algie vasculaire de la face est d'environ 0,1%, avec une forte prépondérance masculine. Dans la forme épisodique, qui concerne 80 à 90 % des patients, les crises surviennent par salves,qui durent de 2 à 8 semaines en moyenne et se reproduisent une à deux fois par an. Dix pour cent des patients souffrent d'une forme chronique. Le déclenchement de la crise serait lié à un générateur central situé dans la substance grise postérieure de l'hypothalamus. Le sumatriptan en sous-cutané ou l'oxygène permettent d'interrompre rapidement les crises chez la plupart des patients. Le traitement préventif des crises de première intention est généralement le vérapamil. En cas d'échec, on peut utiliser dans la forme épisodique la corticothérapie ou le méthysergide, qui ne doit pas être associé au sumatriptan. Dans la forme chronique, le traitement de seconde intention est le lithium.\

  • Source : campus.neurochirurgie.fr

Algie Vasculaire de la Face : généralités, physiopathologie, traitements et rôle du pharmacien d'officine dans la prise en charge

  • L Algie Vasculaire de la Face ou AVF est une maladie rare et peu connue appartenant aux céphalées primaires. Elle se manifeste par des crises caractérisées par des douleurs extrêmement sévères, unilatérales, accompagnées par des syndromes autonomiques. Il existe des formes épisodiques et chroniques. De multiples erreurs de diagnostic existent chez les patients atteints alors que la symptomatologie est pourtant stéréotypée et que son diagnostic repose simplement sur l interrogatoire. Les délais de diagnostic sont encore aujourd hui très importants. La qualité de vie des patients est fortement impactée et les conséquences économiques directes et indirectes sont importantes. La physiopathologie de l AVF n est pas complétement élucidée et de nombreux mécanismes semblent entrer en jeu

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

APAAVF - Association des Personnes atteintes d'Algie vasculaire de la face - Suisse

  • L'APAAVF est une association qui prétend regrouper des personnes atteintes d'algie vasculaire de la face. Elle a essentiellement comme buts d'aider les personnes qui souffrent de cette céphalée, d'agir afin que cette maladie soit mieux connue et mieux diagnostiquée et que la recherche médicale aboutisse rapidement à des traitements efficaces.

  • Source : apaavf.sitew.ch

Algie vasculaire de la face

  • L'algie vasculaire de la face (AVF) est une céphalée primaire caractérisée par des crises récurrentes de courte durée (15 à 180 minutes) de douleurs insupportables unilatérales périorbitaires, associées à des signes autonomes ipsilatéraux (larmoiement, congestion nasale, ptosis, myosis, oedème de la paupière et rougeur des yeux).

  • Source : orpha.net

Oxygénothérapie à haut débit dans la crise d'algie vasculaire de la face

  • Conclusion des auteurs L'oxygène 100 % à 12 L/min pendant 15 minutes est supérieur au placebo dans la disparition de la céphalée de la crise d'algie vasculaire de la face à 15 minutes'

  • Source : john-libbey-eurotext.fr

Algie vasculaire de la face

  • Présentation clinique L algie vasculaire de la face est une forme rare de céphalée, qui touche plus particulièrement les hommes entre 20 et 40 ans. Elle est définie par la survenue de plus de 5 crises doulou...

  • Source : orl-hopital-lariboisiere.com