Algie faciale [ Publications ]

algie faciale [ Publications ]

Publications > algie faciale

  • Introduction. Le mélanome neurotrope est une forme anatomopathologique particulière correspondant à une prolifération dermique de cellules desmoplastiques à différenciation neuroïde. Nous rapportons un nouveau cas révélé par une névralgie faciale. Observation. Un homme de 64 ans avait eu en 1996 un mélanome de Dubreuilh de la région malaire droite traité chirurgicalement et d'exérèse complète. Après deux années de surveillance, l'apparition d'une nouvelle lésion pigmentée a justifié une réintervention chirurgicale. L'examen histopathologique de la lésion retirée en totalité a montré une prolifération lentigineuse mélanocytaire intraépidermique sans infiltration dermique. En 1999, une névralgie du trijumeau droit est apparue en dehors de toute manifestation cutanée, une angio-IRM a montré une prise de contraste diffuse du nerftrijumeau droit. L'intervention chirurgicale par voie endobuccale a trouvé une tuméfaction noirâtre englobant le nerftrijumeau. L'analyse anatomopathologique et immunohistochimique des prélèvements histologiques a montré un mélanome infiltrant à composante desmoplastique. Discussion. Les mélanomes neurotropes avec envahissement des faisceaux nerveux par des cellules tumorales, révélés par une névralgie faciale sont rares. Notre observation est particulière par le caractère très profond du mélanome neurotrope et l'existence initiale d'un mélanome de Dubreuilh sans mélanome dit « neurotrope » associé.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Névralgie faciale essentielle traitée par neurolyse du ganglion sphéno-palatin sous contrôle tomodensitométrique.

  • Les auteurs rapportent le cas d'un patient ayant bénéficié d'une neurolyse du ganglion sphéno-palatin sous contrôle TDM pour une névralgie faciale essentielle, rebelle aux traitements médicamenteux ainsi qu'à une thermocoagulation du ganglion de Gasser. Cette technique, habituellement proposée en deuxième intention, apparaît efficace et sûre, permettant d'obtenir des périodes d'accalmie prolongées avec des résultats durables après plusieurs séances.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov