Adenofibrome [ Publications ]

adenofibrome [ Publications ]

Publications > adenofibrome

  • Nous rapportons six cas de carcinomes survenant sur adénofibromes mammaires. L'adénofibrome est une tumeur bénigne de la femme jeune. Son association à un carcinome est rare et concerne des patientes plus âgées. Si, dans la littérature, l'analyse des lésions malignes a été approfondie, l'aspect histologique de l'adénofibrome comportant un carcinome a été très peu étudié. La majorité des adénofibromes de notre série comportait des kystes, des lésions d'adénose sclérosante, des calcifications ou des secteurs de métaplasie apocrine. Ces adénofibromes dits « complexes » constituent un authentique facteur de risque de cancer du sein à long terme et ils pourraient représenter un facteur de risque de cancer du sein sur adénofibrome.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Du potentiel malin de l'adénofibrome et du cystadénofibrome de l'ovaire et du mésovaire. 118 cas dont 13 prolifératifs et 5 carcinomateux.

  • Les relations entre l'adénofibrome et le cystadénofibrome de l'ovaire sont peu connues ainsi que la fréquence et l'aspect des carcinomes nés sur ces tumeurs bénignes. Huit cent quarante-cinq tumeurs épithéliales de l'ovaire, diagnostiquées en 10 années, ont été réexaminées. Cent dix-huit adénofibromes et cystadénfibromes ont été trouvés. Cent sont bénins et constituent un spectre architectural dans lequel émergent : 1) l'adénofibromes papillaire de surface: 5% des cas, apparaissent à un âge moyen de 27 a,ds, 2) le cystadénofibrome 77,5% des cas à une âge moyen de 53 ans, 3) l'adénofibrome : 17,5% des cas à un âge moyen de 64 ans.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Adénofibrome endométrial

  • Nous rapportons un cas d’adénofibrome papillaire utérin survenu chez une patiente âgée de 31 ans qui présentait des épisodes de métrorragies. L’examen gynécologique montrait la présence d’un « fibrome » accouché par le col correspondant, à l’échographie pelvienne, à une masse d’allure corporéale, polypoide et kystique. Une tumorectomie par voie basse a été réalisée. Il s’agissait d’une masse composée histologiquement par une double prolifération épithéliale et conjonctive d’allure bénigne. L’adénofibrome utérin est une entité extrêmement rare, définie comme une tumeur mixte d’origine Müllérienne. Il se présente tant cliniquement qu’histologiquement comme une tumeur bénigne et doit être particulièrement distingué de l’adénosarcome.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Adénofibrome endométrioïde de l'ovaire. A propos d'un cas anatomoclinique.

  • Les adénofibromes endométrioïdes de l'ovaire sont des tumeurs épithéliales bénignes rares. Elles apparaissent surtout chez les femmes en période péri- ou post-ménopausique dans des circonstances très variables qui ne sont le plus souvent que le prétexte à l'examen gynécologique révélateur, ll s'agit d'une tumeur strictement bénigne, et l'essentiel est de faire le diagnostic différentiel avec une tumeur de malignité frontière qui doit faire discuter l'opportunité d'un traitement plus radical.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cystadénofibrome séreux de l’ovaire : à propos de deux cas

  • Le cystadénofibrome de l’ovaire est une tumeur relativement rare, caractérisée par sa fréquente bénignité survenant en général chez des patientes de 40 à 50 ans. Ce type de lésion peut se présenter sous un aspect macroscopique évoquant le cancer susceptible d’induire à tort une attitude chirurgicale agressive. Nous rapportons ici deux observations de cystadénofibrome de l’ovaire. La première patiente a été abusivement traitée de façon extensive, avec curage pelvien et lomboaortique. La seconde a été traitée plus légitimement de façon conservatrice.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov