Acidocetose diabetique [ Publications ]

acidocetose diabetique [ Publications ]

Publications > acidocetose diabetique

  • L'acidocétose diabétique (ACD) est une décompensation métabolique sévère du diabète sucré. L'objectif de notre étude est de Décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs de l'acidocétose diabétique chez l'adulte à Lubumbashi (République Démocratique du Congo). Il s'agit d'une étude prospective descriptive réalisée du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2012 incluant tous les patients âgés de 18 ans ou plus admis pour acidocétose diabétique dans le service de Médecine Interne de l'hôpital Jason Sendwe de Lubumbashi (République Démocratique du Congo). L’échantillon était exhaustif fait de 51 patients chez qui nous les paramètres épidémiologiques, cliniques et évolutifs étaient étudiés. La prévalence de l'acidocétose diabétique au cours de l’étude a été de 5% et elle a constitué la plus fréquente des complications métaboliques aigues du diabète avec 37,2% des cas. L’âge moyen des patients était de 44,8 ans allant de 20 à 79 ans et les hommes ont été plus touchés (58,8%) avec un sexe ratio de 1,42. L'examen clinique a révélé la respiration de Kussmaul dans 80,4%, des signes de déshydratation dans 76,5% et une odeur cétonique de l'haleine dans 56,9% et 58,8% de nos patients étaient admis dans un tableau de coma. L'infection était en tête des causes de la décompensation acidocétosique (54,9%) suivi de la mauvaise observance thérapeutique (29,4%). La durée moyenne du séjour hospitalier dans notre série a été de 9,3 jours et l'affection a été grevée d'un taux de mortalité de 27,5%. Cette complication métabolique aigue du diabète reste donc relativement fréquente et redoutable dans notre milieu avec une prévalence de 5% et un taux de mortalité de 27,5%. Une conscientisation des patients diabétiques et une amélioration de la prise en charge s'avèrent donc urgente.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Acidocétose diabétique d’évolution fatale : serait-ce un MODY3 (maturity-onset diabetes of the young de type 3) ?

  • Le coma acidocétosique représente une des formes possibles de révélation d'un diabète. Il résulté d'un déficit absolu ou relatif en insuline et complique le plus souvent un diabète de type 1. Les auteurs rapportent l'observation clinicobiologioque d'un diabète inaugural chez une patiente âgée de 45 ans dont la présentation atypique a motivé la recherche d'un diabète de type MODY (maturity-onset diabetes of the young). La mise en évidence du polymorphisme Gly574Ser du gène HNF-1α à l'état homozygote pose la question de l'implication de ce polymorphisme dans la survenue de ce diabète.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Complication rare de l’acidocétose diabétique : le pneumomédiastin

  • Le pneumomédiastin est une pathologie rare dont l’incidence est estimée à 1 cas/33 000. Il constitue une complication rare de l’acidocétose diabétique. A travers deux observations personnelles de patients diabétiques et d’une revue de la littérature, nous analyserons la relation entre l’acidocétose diabétique et cette affection.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov