Accident ischemique transitoire [ Publications ]

accident ischemique transitoire [ Publications ]

Publications > accident ischemique transitoire

  • Un accident ischémique transitoire est « un épisode bref de dysfonction neurologique dû à une ischémie focale cérébrale ou rétinienne, dont les symptômes cliniques durent typiquement moins d'une heure, sans preuve d'infarctus aigu (normalité de l'IRM encéphalique ou de la tomodensitomérie) » selon la nouvelle définition que l'Anaes propose d'adopter. L'accident ischémique transitoire est une urgence, justifiant une prise en charge en urgence (réalisation d'explorations complémentaires pour en définir la cause, traitement à débuter en urgence), car le risque d'un infarctus cérébral est important (5 à 10 % le premier mois), 50 % d'entre eux survenant dans les 48 premières heures. Les causes des accidents ischémiques transitoires sont les mêmes que celles des infarctus cérébraux (cardiopathies emboligènes, athérosclérose, maladie des artères performantes principalement). Un traitement antiplaquettaire par aspirine doit être commencé dès que possible après la réalisation d'une imagerie cérébrale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Complexe familial myxome-lentiginose révélé par un probable accident ischémique transitoire.

  • Un probable accident ischémique transitoire chez une patiente de 45 ans révéla un myxome auriculaire bilatéral associé à une lentiginose faciale. Le fils de la patiente, âgé de 20 ans, avait une lentiginose isolée. Les caractéristiques de ce syndrome à transmission autosomique dominante sont rappelées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov