Abces du foie [ Publications ]

abces du foie [ Publications ]

Publications > abces du foie

  • Pour éviter la rupture des gros abcès superficiels du foie, nous proposons leur drainage par la technique de « l'hépatotomie a minima ». But. Rapporter les résultats du traitement des abcès du foie par cette technique. Patients et méthode. De janvier 2000 à juin 2005, 40 dossiers de patients pris en charge pour abcès du foie dans notre service ont été colligés. Tous les patients ont eu une antibiothérapie incluant le métronidazole. Deux patients avaient été traités par une antibiothérapie exclusive, 4 avaient subi une laparotomie pour rupture d'abcès, 1 avait eu un drainage pleural pour rupture dans la plèvre droite et 33 avaient été drainés par la technique « d'hépatotomie a minima » et font l'objet de cette présente étude. Il s'agissait de 30 hommes et de 3 femmes d'un âge moyen de 38 ans. Le délai moyen de consultation était de 51 jours. Résultats. On notait 28 abcès amibiens et 5 abcès à pyogènes dont le diamètre moyen était de 11,5 cm. Le siège était dans 21 cas le foie droit et dans 12 cas le foie gauche. La quantité de pus retiré était en moyenne de 1 060 mL. L'évolution était favorable d'emblée chez 28 patients soit un taux de succès de 84,8 %. On notait la persistance de l'abcès dans 5 cas après ablation du drain dont 2 ont nécessité un second drainage soit un taux d'échec de 6%. Les 3 autres cas ont bien évolué sous traitement médical seul. Aucun cas de décès n'a été noté. Conclusion. La taille importante et le siège superficiel des abcès du foie étant des facteurs de risque de rupture, ils justifient leur évacuation dans le but de prévenir cette dernière complication. La technique de « l'hépatotomie a minima » que nous réalisons donne de bon résultats avec un taux de succès élevé.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Abcès du foie a pyogènes: etude de 25 cas.

  • Objectif : Notre but est d'étudier les particularités anatomo-cliniques et les modalités thérapeutiques des abcès du foie à pyogènes Patients et méthodes : Notre étude rétrospective concerne 25 cas d'abcès à pyogènes du foie colligés sur une période de 12 ans de Janvier 1992 à Décembre 2003. Les 25 abcès se répartissaient en 11 abcès primitifs et 14 abcès secondaires. Résultats : Il s'agissait de 14 femmes et 11 hommes, d'âge moyen de 51,5 ans. La triade caractéristique de Fontan était présente dans 7cas.Une hépatomégalie avec ébranlement douloureux évocateur était trouvé dans 14cas. Le bilan hépatique était perturbé dans le 1/3 des cas. Nous avons noté une double localisation droite et gauche dans 3 cas et une localisation multiple dans 1 cas. Les hémocultures et les pyocultures ont permis un diagnostic bactériologique dans 52%. Le traitement percutané réalisé dans 7 cas, a permis la guérison dans 2 cas et l'évolution était fatale dans un cas suite à une cardiopathie sévère. Un drainage chirurgical a été réalisé chez 22 malades dont 4 cas après l'échec du traitement percutané. La mortalité était de 20% (5 cas) en rapport avec l'ancienneté de la symptomatologie, la gravité du choc septique, l'âge avancé et les tares associées. Conclusion : L'abcès du foie à pyogènes est une affection grave mettant en danger le pronostic vital. Le traitement percutané écho ou scanoguidé associé à l'antibiothérapie, est la méthode de choix dans le traitement des abcès du foie. Le traitement chirurgical doit être réservé à son échec ou à l'impossibilité de le mettre en oeuvre.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Abcès du foie: diagnostic et traitement. Etude d'une série de 22 cas.

  • Vingt-deux observations de malades atteints d'abcès hépatiques sont rapportées. Ces 22 abcès se répartissent en 18 abcès à pyogènes et 4 abcès amibiens. Le diagnostic était basé sur la clinique, la biologie mais surtout sur les données de l'échographie avec ponction échoguidée. L'étude du pus prélevé a permis un diagnostic bactériologique dans 33,3 % des cas. Dans 17 cas, une ponction aspiration à visée thérapeutique a été réalisée avec dans 2 cas seulement mise en place d'un drain du fait de l'existence d'une fistule biliaire associée. Le taux de succès de la ponction aspiration avec ou sans drainage dans notre série est de 88,2 % des cas. Les 2 malades que nous avons opéré avaient des abcès cloisonnés dont le pus était épais. En conclusion, le diagnostic et le traitement des abcès hépatiques ont bénéficié des progrès de l'imagerie, notamment de l'échographie, qui permet de réaliser de façon simple la ponction ou le drainage.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Etude pronostique des abcès du foie.

  • L'objectif de ce travail est d'étudier les fadeurs prédictifs de mortalité des abcès du foie. Nous avons colligé entre 1990 et 2000, 38 patients traités dans notre service pour abcès du foie. La symptomatologie est dominée par la douleur de l'hypochondre droit (37 cas) et la fièvre (34 cas). Un abcès unique a été retrouvé dans 25 cas. Des localisations multiples ont été observées dans 12 cas. Tous les malades ont été mis sous antibiotiques. L'indication opératoire a été un échec du DPC dans 2 cas, l'indisponibilité du DPC dans 3 cas, un doute diagnostique entre un KHF et un abcès du foie dans 5 cas et l'existence de localisations multiples dans 11 cas. Six complications ont été observées chez les malades opérés. Le seul fadeur de mauvais pronostic retrouvé est le choc septique. L'étiologie n'a pu être identifiée que dans 9 cas, il s'agissait d'abcès angiocholitiques.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Apport de l'échographie dans le diagnostic des abcès du foie. A propos de trente-deux cas.

  • Une série rétrospective de 32 cas d'abcès hépatiques est colligée au Service Central de Radiologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca entre mai 1989 et septembre 1992. Parmi ces 32 cas, 16 étaient d'origine amibienne (retenue sur la notion d'un syndrome dysentérique et surtout une sérologie amibienne positive) et 16 étaient dus à des germes pyogènes. Tous les malades ont bénéficié d'un ou plusieurs examens échographiques. La tomodensitométrie n'a été réalisée que dans deux cas. La confirmation de la nature abcédée de la lésion hépatique a été obtenue par la ponction percutanée échoguidée dans 30 cas et par une laparotomie dans 2 cas. Le lobe droit était atteint dans tous les cas.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Apport du traitement percutané dans les abcès du foie. A propos de 34 cas.

  • Les auteurs rapportent une série rétrospective de 37 abcès du foie, traités par voie percutanée, chez 34 malades, afin d'évaluer l'efficacité de cette méthode dans le traitement des abcès hépatiques. Une ou plusieurs ponctions-aspirations ont été réalisées chez 24 patients (70,6%) alors qu'un drainage percutané a été effectué chez 10 patients (29,4%). Dans 27 cas (79,5%), ce traitement percutané a permis la guérison. Le drainage chirurgical complémentaire, effectué chez 7 patients (20,5%), n'a été justifié que dans 3 cas, 2 fois devant l'inefficacité du drainage percutané et 1 fois devant la présence de 3 abcès hépatiques contenant un pus très épais.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Un cas de pneumopéricarde compliquant un abcès du foie chez un patient infecté par le VIH.

  • Le pneumopéricarde survient habituellement dans un contexte traumatique, voire plus rarement au cours de pathologies bénignes ou néoplasiques, bronchiques ou œsogastriques. Si la forme spontanée idiopathique est encore plus rare, le pneumopéricarde compliquant un abcès du foie est lui exceptionnel, favorisé par une baisse des défenses de l'organisme (alcoolisme, immunodépression). Nous relatons une observation d'un abcès hépatique, compliqué d'un pneumopéricarde, chez un patient VIH positif. La nature de l'abcès, le mécanisme du pneumopéricarde et la prise en charge thérapeutique sont discutés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Particularités des abcès du foie chez l’enfant au Sénégal : description d’une série de 26 cas

  • L’abcès du foie (AF) est une infection grave par ses complications qui peuvent mettre en jeu le pronostic vital.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Abcès du foie.

  • Les abcès du foie sont bactériens ou parasitaires. Dans un contexte clinique évocateur (fièvre, altération de l'état général, douleurs de l'hypocondre droit), l'échographie abdominale est l'examen de 1

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov